Chicago, coup de coeur pour la ville de Tintin.

Dans ma mémoire, Chicago c’était cette ville remplie de gangsters, ces immeubles si hauts et impressionnants par la fenêtre desquels Tintin regardait le brouhaha des rues dans « Tintin en amérique ». Ce que je ne savais pas encore il y a quelques mois, c’est à quel point j’allais aimer la « vibe » de cette mégalopole si unique.

Pourtant, je n’aime habituellement pas vraiment les villes. Si je sais apprécier un tant soit peu l’architecture de beaux bâtiments ou m’intéresser à l’histoire, je ne me sens vraiment à ma place que dans la nature, perchée au sommet d’une montagne, ou assise au bord de la plage à contempler le remous des vagues.

Chicago a su faire fondre mon coeur. Pour la première fois, en marchant dans ses rues, je me suis dit « tiens je me verrais bien vivre là »… Pour la première fois, j’ai laissé le charme opérer et je me suis prise au jeu d’imaginer ce que pourrait être la vie ici, essayant d’oublier que je n’étais là que pour quelques jours.

Ce qui me plaît tant dans cette ville? Ses buildings à l’architecture si particulière, ce sentiment de tournis en levant la tête, est-ce Tintin que je vois à la fenêtre? Le métro aérien, terriblement lent et pourtant si agréable à prendre pour découvrir la Loop, la rivière qui traverse la ville, apportant ce souffle d’air si nécessaire…

image

image

image

image

image

Mais surtout, ce que j’ai adoré, c’est ce « front de mer » sur lequel courir en ville prend une autre saveur, ces plages au sable fin sur lesquelles ont peut se baigner, jouer au volley, ou même pratiquer n’importe quel sport nautique. Tout ça à 5 minutes du Downtown, plus accessible que nul part ailleurs.

Le meilleur moyen pour en profiter peut-être - à part se poser sur la plage, bien entendu ˆˆ - est de monter tout en haut de la Hancock Tower pour profiter de la vue. Première option, payer comme pour n’importe quelle tour le prix d’entrée (18$ / 35$ en Fast Pass) pour accéder à un observatoire rempli de touristes.

Ou alors seconde option, être plus malin et prendre l’autre ascenseur dans la hall de la tour, pour se rendre non pas à l’observatoire au 94 ème étage mais un étage au dessus, au 95 ème où se trouve le Bar « The Signature Lounge ». Un vrai bon plan car non seulement l’entrée est rapide, gratuite et la vue tout aussi superbe

… mais en plus vous aurez le plaisir de boire un cocktail avec la plus belle vue de la ville! Mon conseil pour les petits budgets : le smoothie à la fraise ou le « raspberry fizz » coûtent seulement 8$ et sont très bons. ;-) Une fois assis à une table près de la fenêtre profitez de la vue, puis prenez le temps de faire un petit tour!

image

image

image

image

image

Autre incontournable de Chicago : « The Bean ». Située au coeur du Millenium Park, cette gigantesque sculpture un peu hypnotique dont pas grand monde ne connaît le nom original (« The Cloud Gate » pour info ˆˆ) est assurément l’attraction la plus emblématique de la ville.

Et on comprend bien pourquoi lorsqu’on est devant! Difficile de ne pas avoir envie de jouer avec la réflexion de cette étrange sculpture, que ce soit pour se prendre soit même en photo ou capturer la ville et ses buildings qui s’y reflètent… Par contre l’endroit est tellement fréquenté qu’y avoir une photo sans touristes relève de l’exploit.

Je ne vous parle pas du temps qu’il a fallu pour obtenir une photo de handstand à peu près satisfaisante… Le parc en lui même autour vaut également le détour, que ce soit pour les fontaines géantes avec ces visages animés dont sortent des jets d’eaux (parfait pour se rafraichir quand il fait chaud!)

… ou la grande esplanade d’herbe où ont apparemment lieu assez souvent des concerts gratuits l’été. Il est également très agréable de pousser jusqu’à la fontaine de Buckingham - à priori inspirée de Versailles - puis de marcher le long de l’eau jusqu’à l’aquarium.

image

image

image

image

image

Une petite balade bien sympathique, et qui permet d’obtenir encore un point de vue différent sur la ville en observant au loin la skyline des buildings… L’occasion pour moi de retrouver mon amie Léanna, rencontrée 3 mois plus tôt au WITS 2014 et de juste marcher au soleil en parlant de tout et de rien, mais surtout de voyages!

Je ne vous conseille pas vraiment d’envisager d’aller vous promener à la « Navy Pier » qui soyons honnête n’a aucun intérêt et se trouve être limite encore plus blindée que « The Bean ». A part une foule noire et des gamins qui braillent sur des manèges à 3 francs 6 sous, il n’y a rien à voir, passez votre chemin sans regrets!

Ou alors allez juste à l’entrée pour voir la boite aux lettre Bob l’éponge. :P Enfin, si vous êtes du genre à aimer les tours - et les touristes aussi ˆˆ - vous pouvez vous rendre également à la Willis Tower où contrairement à la Hancock Tower, pas de bon plan apéro pour ne pas payer, il faudra débourser 19$ pour monter en haut.

Est ce que cela vaut vraiment le coup de faire les 2 tours me direz vous? Et bien oui et non, car l’inconvénient du précédent bon plan pour la Hancock Tower est que vous n’allez pas non plus y passer 3000 ans si vous commandez juste un verre… (pique assiette du soir, bonsoir :P)

image

image

image

image

image

A l’inverse, une fois que vous êtes en haut de la Willis Tower, rien ne vous empêche d’y rester le temps que vous voulez, notamment pour attendre le coucher de soleil! De plus le point de vue des 2 tours est évidemment différent, beaucoup plus proche de l’eau dans le cas de la Hancock Tower.

La Willis Tower est quand à elle plus dans le Downtown et donc mon avis serait de faire les 2 bien sûr! Par contre sachez que la Willis Tower est donc prise d’assaut par les touristes et que pour y être à temps pour le coucher de soleil il faudra soit vous y prendre à l’avance, soit opter pour le Fast Pass. (40$ tout de même)

C’est cette dernière option que j’ai choisie et qui a été salutaire au regard des 3 heures d’attente annoncées! De quoi éviter la file d’attente - à défaut d’éviter vraiment le raz de marée de touristes en haut de la tour - et de profiter de la vue du soleil couchant sur le Downtown dont les lumières s’allument peu à peu.

Là encore, faire un handstand fut un petit exploit en soi vu le nombre de touristes au mètre carré. Il est aussi possible de pénétrer dans un promontoire de verre au dessus du vide mais non seulement la vue ne change pas grand chose de là, mais en plus il faut minimum 1/2 heure à jouer des coudes pour y arriver donc laissez tomber. ˆˆ

image

image

image

image

image

Pour les passionnés d’architecture, il existe des croisières dédiées sur la Chicago River dont tout le monde m’a vanté les mérites. Il existe également diverses sociétés qui proposent des tours de ville en bus, sur des thèmes plus ou moins reliés aux gangsters, mais si j’avais un seul conseil à vous donner, ce serait de les fuir comme la peste!

J’ai fait l’erreur de vouloir participer au « Ghost Tour » de la société Weird Chicago, et je ne mâche pas mes mots, c’était juste à chier. Être enfermée dans un bus en ne descendant que 5 minutes de ça de là pour en plus écouter une histoire à dormir debout racontée par un guide tout sauf aimable, non merci.

Habituellement par respect, je ne pars jamais avant la fin, mais là c’était trop! Et quand j’ai en plus eu la décence de prévenir que je partais pour que le guide ne s’inquiète pas de m’avoir perdue, celui ci s’est mis à me pourrir devant tout le monde alors ça complétait parfaitement le tableau…

Surtout qu’au final, Chicago est une ville qui se visite très bien avec le combo à pieds + pass de métro. Pour 28$ (+ 5$ pour avoir la carte magnétique la première fois) vous avez un pass valide pendant une semaine sur le réseau de métro et de bus, amplement suffisant et efficace pour découvrir la ville par vous même!

Et toi, as-tu déjà été à Chicago?

Disclaimer: mon entrée à la Willis Tower m’a été offerte dans le cadre d’un partenariat mais les opinions exprimées ici sont les miennes, honnêtes et sincères. La preuve, le « Ghost Tour » avec Weird Chicago m’était également offert, et je n’ai aucun scrupule à vous faire part de ma déception face à cette attraction de piètre qualité…

PS: pour ceux qui souhaitent découvrir la ville à pied, si vous n’avez pas investi dans un guide de voyage sur la ville, mon meilleur conseil serait de vous procurer le dépliant « Self-guided Tours » à une office de tourisme par exemple. Gratuit, il contient un certain nombre de petits circuits très pratiques pour découvrir Chicago!

« »
  • Superbe ! Moi aussi j’aime beaucoup Chicago, pour y avoir vécu qqs mois il y a 5 ans, que de bons souvenirs à revoir des paysages connus dans tes photos !
    Mais j’ai une question : pourquoi tu dis « headstand » et pas, tout simplement, « faire le poirier » ? C’est l’expression française pour ça, je crois…

    • @Joha alors en fait si je dis « handstand » c’est tout simplement parce que j’ai appris à faire ce mouvement à mon cours de crossfit où on n’employait que les termes anglophones pour décrire les workouts. :) Du coup, comme en plus je suis énormément de comptes fitness américains, c’est resté comme ça dans mon esprit, meme si tu as tout à fait raison sur le terme français que je devrais employer! ;-)

  • Chicago au crépuscule me fait penser au cratère d’un volcan rempli de magma, superbe photo !
    C’est vrai qu’en tant que bon caribou tu aurais sans doute pu dire « poirier autour du monde » :D
     

    • @Aurélie ah ah je vais pense à choisir un nouveau hashtag alors #PoirierAutourDuMonde ça sonne bien hein? :P

  • Eh bien, tu y es retournée depuis notre dernière fois, la chanceuse! ;) Trop hâte moi aussi d’y remettre les pieds, j’ai l’impression d’en avoir vu que la pointe de l’iceberg! Bonne route!

    • @Jennifer hey oui j’y suis retournée, j’étais loin d’avoir tout vu! :)

  • me manque un aspect de chicago dans cette superbe balade : le Jazz et ses lieux magiques d’East Chicago où l’on peut « faire la nuit » avec la fille de BB King …. ou s’éclater avec Magic Slim…. Souvenir, souvenirs

    • @Patrick 44 tu as raison, j’ai été écouté du Jazz un soir mais j’ai oublié d’en parler, merci à toi!

  • […] presque. Je prends excuse d’être retournéeà Chicago pour vous parler enfin de la merveilleuse après midi que j’ai passé lors de mon […]

  • […] à Chicago, je mourrais d’envie d’y retourner. Mais Detroit, comment dire ne s’est pas tout […]

  • J’ai découvert Chicago en janvier. Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre, mais j’ai beaucoup apprécié cette ville (même si New York sera toujours numéro 1 dans mon coeur! ) On se balade facilement d’un endroit à l’autre. tout est très proche. Tes photos, même si quand j’y étais c’était tout blanc, me rappelle mon séjour :)

Toi aussi laisse ton petit brin d'herbe...