Moi et les colis, cette histoire pas si rose en voyage.

Presque un mois que je n’ai pas écrit par ici. Manque de temps, manque d’envie, autres priorités. Mais si aujourd’hui je prends la plume à nouveau, c’est parce qu’ENFIN, je me décide à nouveau à poser mes valises quelque part pour plus de quelques jours. Ainsi, pour le prochain mois, c’est de la ville de Chiang Mai en Thaïlande du Nord que je vais vous écrire !

En quelque sorte une « mini-expatriation » qui a pour but de me recentrer sur moi même et de surtout rattraper un peu de retard accumulé au court des derniers mois de voyage. J’ai pas mal évolué ces dernières semaines, avec un gros lot de remises en question, et beaucoup de réflexions sur ce que je voulais faire de ma vie, où et avec qui.

Bien entendu, j’ai très envie de vous faire part de ce processus et de vous en apprendre un peu plus sur les conclusions de mes réflexions qui se sont avérées très constructives, mais une chose à la fois. Sans parler qu’il me faudra sûrement un peu de temps pour ordonner tout ça et le sortir par écrit. En attendant, même je prêche le voyage minimaliste, qui dit vivre à nouveau quelque part, dit aussi entasser quelques affaires malheureusement.

Une nouvelle petite robe pour sortir parce qu’on a rien de classe sinon, une tenue « molle » pour être confortable pour les cours de Chi Kong, un cadeau souvenir… sans même le vouloir on se retrouve au retour avec un sac plus gros qu’à l’aller ! D’où la tentation de s’en débarrasser en envoyant un colis en France. Et comme j’ai une réputation de #TeamBoulets à défendre, j’avais envie de partager avec vous les galères de colis que j’ai connues depuis 3 ans. ^^

colis-france-parents

Tout à commencé au Canada où j’ai découvert le bonheur absolu de devoir faire avec la douane canadienne ! Et oui, je vous en parlais déjà dans cet article comme une des raisons de ne pas faire ma vie au Canada, dès que vous commandez quelque chose à l’extérieur du Canada, vous avez de forts risques de vous taper des frais de douane.

A l’inverse, le jour où j’ai voulu envoyer un colis en France pour Noël, n’y connaissant pas grand chose, c’est tout naturellement que je me suis tournée vers la poste canadienne. Sauf qu’à 80$ les 3 kilos envoyés en France pour une livraison sous 3 semaines, je me rends compte maintenant d’à quel point ce n’était pas avantageux.

Le problème, c’est que j’ai réitéré la même erreur aux Etats-Unis où alors que j’étais à Hawaii, la fièvre acheteuse m’a fait envoyer avec la poste locale non pas un mais deux colis en France, remplis de souvenirs pour ma famille. (qui n’a pas besoin d’une danseuse de hula qui bouge le popotin à mettre sur son tableau de bord ?)

Le hic dans tout ça, c’est que j’ai encore du vendre un rein pour ces envois qui de plus, dans le cas d’un des deux colis, est arrivé avec des frais de douanes en France ! Bref, c’est pas rapide et ça revient vite cher. Mais la bonne nouvelle, c’est qu’aujourd’hui je ne reproduirais plus cette erreur car j’ai désormais un réflexe bien utile : COMPARER !

comparateur-envoi-colis_packlink

Eh oui, comme pour vos billets d’avion, comme pour votre location de voiture, comme pour un peu tout à l’heure actuelle, mieux vaut se renseigner d’avancer en ligne afin de faire jouer la concurrence ! En effet, on a tendance à ne pas assez y penser, mais pour l’envois de colis, sachez qu’il est bien souvent plus économique de faire appel à un transporteur privé plutôt qu’à la poste locale.

Surtout dès que vous avez quelques kilos à expédier, et d’autant plus si vous souhaitez que la livraison soit rapide. Je me rappelle encore quand mi novembre, alors que je voulais que mon colis arrive pour l’avent (donc début décembre ^^), on m’a proposé la livraison par bateau en 2 à 3 mois… Euh, comment dire ? BOF.

Bref. Par contre, si vous êtes toujours comme moi et que vous n’y connaissez rien, je vous conseille d’utiliser un comparateur en ligne comme Packlink, idéal pour avoir rapidement une idée exacte des prix des différents transporteurs et s’assurer d’obtenir le prix le plus intéressant du marché en fonction de vos critères.

Il vous suffit de préciser le lieu de départ et d’arrivée, les dimensions et le poids du colis, pour obtenir la liste des transporteurs et de leurs prix ! Si vous trouvez votre bonheur, le paiement en ligne vous permet une prise en charge rapide du colis ainsi qu’une assurance gratuite incluse dans le prix et le suivi de votre votre commande en ligne gratuitement.

carte-postale_colis-hawaii

Une chose est sûre, la prochaine fois que j’aurai besoin d’expédier un colis en voyage ou même lorsque j’habiterai quelque part, je penserai à adopter ce réflexe ! Même si ça me fera moins de souvenirs drôles à raconter sur mes cartes postales. (je ne crois pas vous avoir dit mais j’ai l’habitude de faire à chaque fin de voyage une carte avec des dessins de toutes mes aventures que je m’envois) 

Regardez le coin en bas à droite de la carte postale ci dessus, c’est une petite référence à un colis posté in extremis depuis l’aéroport à peine 2 heures avant de prendre mon vol. (et oui il n’y avait pas de place dans mon sac pour en transporter le contenu depuis Hawaii) Comme toujours, on en rigole toujours après ! ;-)

Et toi, des galères de colis en voyage à raconter ?

Cet article a été réalisé en partenariat avec Packlink.

« »

Toi aussi laisse ton petit brin d'herbe...