De retour du FITC Amsterdam 2010! [la suite]

Comme promis, voici la suite de mon article et le récit du second jour du FITC Amsterdam 2010.

2ème jour – Mardi 23

Début de journée stimulant avec la session « Touch Me Baby » de Lee Brimelow: revue de tout ce qui sera possible niveau tactile avec la prochaine version du Flash Player, notamment les différentes librairies événementielles, ainsi que les différences de gestion du multitouch selon les devices et les systèmes d’exploitation.

Matinée poursuivie par la session d’André Michelle, « Sounds Like ActionScript », un peu complexe à mon goût quand il se mettait à parler de sinusoïdes en long et en large mais assez sympa pour ce qui ne connaissaient pas encore ses travaux. On notera notamment le fabuleux Hobnox, où comment ne toujours pas en revenir de ce qu’il est possible de faire en Flash niveau son!

Hobnox

Hobnox

Tone Matrix

Enfin, pour terminer la matinée « Return of the Blob », une présentation un peu spéciale de Frank Reitberger où la seule chose que je retiendrai sera de l’avoir vu tirer sur un dispositif Arduino avec un fusil à eau! ;-)

En début d’après midi, s’est déroulée la session la plus sympa de la journée, j’ai nommée la « Cool Shit Hour ». Et pour débuter cette session, ce fut Didier Brun qui s’y colla! 10 minutes top chrono pendant lesquelles il a pu nous faire une démo de reconnaissance vocale assez mémorable et admirable! ;-) (pour avoir parlé avec lui c’est un mec vraiment cool)

La session d’après fut beaucoup plus créative, certainement moins orientée web mais suprenante car c’était le collectif UnitedVisualArtists qui nous présentait quelqu’un de ses travaux parmi lesquels 2 installations intéractives qui m’ont particulièrement plu:

Constellation, présentée au Covent Garden Winter Lights:

Et Volume, présentée au Victoria and Albert Museum:

J’ai terminé la journée par la session de Shane McCartney portant sur « Character Animation for Games », assez intéressant bien que un peu trop porté sur l’intelligence artificielle à mon avis… Là encore, je vais m’arrêter ici. Un prochain article viendra pour vous faire partager l’ambiance « underground » du FITC lors de la « Wrap Party ».

« »

Toi aussi laisse ton petit brin d'herbe...