#28jours sans boire d’alcool… t’es tu game ou pas?

La semaine prochaine, j’arrête de boire. Naaaaan, en vrai même pas! Car pour arrêter, faudrait avoir commencé. ^^ Alors oui, il m’arrive de boire des mojitos et autres cocktails sucrés, mais à part pour les occasions spéciales (ou les week-ends en chalet mais ça c’est à part :P) c’est rare que je consomme de l’alcool.

cocktail-citron-mojito

Le virgin mojito... il a tout d'un vrai, sauf le rhum!

Faut dire que je n’aime pas la bière, ni le vin, ni ce qui est pétillant (donc pas le champagne) (ni le coca). Du coup, je n’ai pas vraiment de mal à refuser la plupart des occasions de boire car au Québec, peu nombreux sont les bars qui font des bons cocktails. (j’ai quand même une adresse qui tue à Montréal : le Lab, mais là n’est pas le propos)

Bref, quand on m’a parlé du défi #28jours lancé par la fondation Jean Lapointe – un organisme québécois qui soutient la lutte contre les dépendances (alcool, drogues, jeu…) - je me suis dis que ça ne changerait pas grand chose pour moi d’y participer, mais que ça pourrait faire la différence dans la vie des autres, dans ta vie à toi pourquoi pas!

En effet, c’est une initiative qui  me tient vraiment à cœur. Son but? Sensibiliser à la place qu’occupe l’alcool dans notre vie. Comment? En acceptant de rester abstinent d’alcool pendant tout le mois de février, soit 28 jours. (aka le nom du défi, vous me suivez là?) Difficile, voire impensable pour certains?

Mais euh… pourquoi en fait me demanderez vous? Et bien, j’ai envie de dire pour une fois, ne pas faire comme tout le monde! Car si je n’oserais juger la consommation de personne, force est de constater que consommer de l’alcool est une chose totalement banale dans notre société…

Les exemples autour de moi ne manquent pas… Les 5 à 7 entre collègues, la bière offerte par la job le vendredi à 16h, les soirées entre amis la fin de semaine, et je ne parle pas des events blogueurs auxquels je me rendais à Paris et où le champagne coulait à flot… L’alcool c’est banal, l’alcool c’est normal.

Mais pas pour moi. J’ai été élevée dans une famille où le rapport à l’alcool est assez distant. Mon père ne boit pas, ma sœur non plus (bon en même temps ça fait qu’un an qu’elle est supposée avoir le droit ^^) et ma mère s’octroie très occasionnellement un petit verre de vin blanc ou de porto le dimanche où lors des repas de famille.

cocktail-limonade-bleuets

Une petite limonade aux bleuets. <3

Moi même comme je l’ai déjà dit plus haut, je ne bois que rarement. La preuve, la dernière fois que j’ai bu c’était il y a 3 semaines (petite folie pour le réveillon du Nouvel An youhou :P) et avant ça je me rappelle plus vraiment… L’année dernière, j’avais même passé 3 mois sans boire d’alcool pour me préparer à la Spartan Race!

Alors 28 jours, c’est loin de m’effrayer. Surtout que ça tombe à pic pour la Polar Hero Race qui a lieu le 22 février! Non en fait le seul truc chiant quand tu ne bois pas d’alcool et que tu es une fille… c’est les gens-trop-bien-pensants qui te demandent à chaque fois : « mais t’es enceinte ou quoi? ». Euh, NON. Perso, je ne bois pas parce que :

- boire en calories vides en 5 min ce que j’ai mis une heure à perdre à mon cours de crossfit, ça me fait un peu chier… Dans une démarche plus globale, je fais attention à avoir une alimentation globalement plutôt équilibrée alors j’essaye de ne pas ruiner tous mes efforts en buvant des litres d’alcool.

- à 7/8$ minimum le verre dans un bar, ça peut chiffrer vite. (et le prix d’une bouteille de rhum à la SAQ, on en parle? ^^) Chacun ses choix mais moi perso je préfère économiser mon argent pour voyager! (ou m’acheter du chocolat mais ça vous ferez comme ci j’avais rien dit!)

Sans parler des lendemains de soirée embués où on a le cœur au bord des lèvres, avouons que c’est pas idéal. Rien ne vaut d’être frais et dispo le matin non? Bref, sans être totalement abstinente, je ne bois que quelques fois dans l’année, j’en profite bien mais sans excès et ça me suffit! ;-)

Alors si toi aussi, tu te sens cap de faire comme moi et de commander juste un verre de jus de canneberge lors des 5 à 7, ou de boire des virgin mojitos en soirée avec tes amis, participe au défi #28jours! Pour cela, il suffit de t’inscrire sur Facebook en échange d’un don de 28$ (1$ par jour d’abstinence) à la fondation Jean Lapointe.

defi-28-jours-sans-alcool-fondation-jean-lapointe

Une bonne action car ces fonds serviront à financer un programme de prévention auprès des élèves de secondaire du Québec, même si l’initiative est ouvert à tous, partout dans le monde! En partant du principe que vous allez faire des économies à ne pas boire pendant un mois, ce n’est pas cher payé non?

L’application est bien pensée et plutôt ludique, vous pouvez calculer l’économie réalisée, et surtout tracker chaque jour si vous êtes resté sobre ou si vous avez triché! (et pareil, vous pouvez voir où en sont vos amis qui participent eux aussi au défi, de quoi se mettre le challenge de ne pas craquer avant l’autre! ^^)

Alors voilà, si vous avez de la volonté et du cœur au ventre, que vous avez le courage de vous lancer dans l’aventure du défi #28jours, joignez vous à moi! 28 jours sans alcool, c’est 28 jours de plus vers une meilleure santé! Et pour cela, je vous propose de nous lancer ensemble dans un défi sportif pour février!

Pour les montréalais, je vous propose de participer avec moi à la Polar Hero Race à la fin du mois, et pour tous, je vous donne RDV dès le début du mois de février pour des articles sportifs et remise en forme qui vous aideront je l’espère à vous maintenir occupés et en bonne santé!

Alors, qui se lance?

PS : pour les Québécois, Energie Cardio offre un accès gratuit (les jeudi et vendredi à partir de 17h) à tous les participants pendant la durée du défi. Alors on se motive et on rejoint la gang des courageuses avec ElodieCamilleMaryne et Aurélie. :)

« »
  • J’en avais entendu parler mais comme je bois surement autant que toi, je me suis dit que ça ne me concernait pas lol. Je suis tout à fait d’accord avec toi sur les raisons de ne pas boire et je rajouterai que souvent, je ne trouve ça même pas bon. Pourquoi se forcer à boire une bière alors qu’on aime pas vraiment ça ? Et si pouvait arrêter de se justifier en permanence… :)))
    Bon défi !

    • @Laulinea exactement, je ne me suis jamais forcée à boire une bière! (en fait je me rappelle même pas la dernière fois que j’ai goûté ^^)

  • je risque pas de me lancer, c’est mon anniversaire pile au milieu du mois.
    Je pourrais ne pas boire en sortie, mais de temps en temps j’aime le plaisir d’un verre de vin à table… et c’est genre toutes les deux semaines. 
    M’enfin c’est bien de se poser la question de sa consommation de temps en temps, se demander si on boit plus ou au contraitre moins qu’avant, et si ça a un impact sur notre santé ou notre vie sociale…

    • @Olisushi si c’est un verre toutes les 2 semaines, c’est pas un problème! Aller va t’as le droit à un joker pour ton anniversaire, après tout c’est qu’une fois par an. :)

  • Belle initiative! C’est vrai qu’on banalise la consommation d’alcool.. Peut être un jour, moi aussi je passerai un mois sans boire!
     

    • @PlanetAddict je suis sûre que t’en es capable. ;-)

  • Je me lance aussi dans le défi! À tous les jours cela ne va pas être difficile, ce sera seulement lors de soirées un peu festives que la tentation sera la plus forte…
    Mais un défi c’est fait pour ça! ;)

    • @Anne-Lise eh oui, il faut se prouver qu’on en est capable! Mais par expérience, un bon cocktail est aussi bon sans alcool. :) (bon c’est peut-être plus dur pour le vin ^^)

  • […] ou en bol comme l’açaï. Je mange parfois 5 bananes par jour et ça va très bien! Je ne bois pratiquement pas d’alcool. Je fais du sport, beaucoup – en moyenne 5 à 6h par semaine – parce que j’aime ça et que ça me […]

  • A la fac, je buvais comme… heu je buvais trop, mais je ne m’en apercevais pas, je faisais la fête comme tout le monde. Et puis plus tard, j’ai commencé à me questionner sur la place de l’alcool dans ma vie et je me suis rendue compte qu’elle était trop importante. J’ai fini par arrêter quasi totalement l’alcool (je dois boire 3 verres par an à tout casser) il y a plusieurs années… et maintenant je me rends compte de la place de l’alcool dans la société et ça me fait halluciner. Il était même difficile au début de faire accepter que je préférais un bon jus de fruit ou un autre « soft » plutôt qu’un verre d’alcool pour faire comme tout le monde, c’est fou ce que les gens sont prêt à faire pour te voir boire aussi (je sais, j’ai pratiqué aussi en mon temps). Bref, je trouve cette action positive et je participe par défaut du coup :-p

  • […] vous, on en avait déjà parlé l’année dernière, Février c’est le mois du Défi 28 Jours. Je ne vais pas vous refaire le topo, 28 jours sans boire d’alcool, c’est à la portée […]

Toi aussi laisse ton petit brin d'herbe...