Les Alimenteurs… un docu qui fait peur!

C’est au détour d’une conversation sur Twitter que j’ai surprise entre @_Nowo et @_mariebee que je suis tombée sur ce documentaire vidéo de Robert Kenner : Food, Inc. (« Les Alimenteurs » en VF icitte, ne rigolez pas). Le titre m’interpellant, vous vous douterez bien que c’est aussitôt que je le visionnais…

« Le documentaire examine l’industrie agroalimentaire aux États-Unis et conclut que la viande et les légumes produits par ces entreprises sont bon marché, mais il sont également malsains et nuisibles pour l’environnement. » On pourrait presque dire que tout est dit dans ce petit résumé.

Pour autant je vous conseille vivement de regarder ce documentaire. Non pas parce que pour la énième fois, vous y verrez des images d’horreur des abattoirs américains (ça on en a assez vu)… Mais parce que justement, ce documentaire pousse à mon avis le débat plus loin en soulevant la question de la responsabilité du consommateur

Le consommateur VEUT une viande pas chère, que fait l’industrie? Elle répond à sa demande en lui offrant un produit bon marchéEt cela quels qu’en soient les coûts humains ou environnementaux… A qui la faute? A la demande ou à l’offre? La question est posée.

Une chose est sûre, ce reportage fait ressortir ce qui m’exaspère le plus icitte : la consommation de massePour autant, peut-on réellement blamer cette mère qui préfère remplir le ventre de ses enfants avec un hamburger à 1$ qu’avec du brocoli à 1$20 qu’il lui faudra cuisiner, et qui sera moins rassasiant? Là encore, à qui la faute?

Beaucoup de questions se posent, que certains voudraient justement ne pas voir apparaître sur la scène publique, notamment les grandes entreprises agroalimentaires… Pourtant, il y a urgence à changer, à peut-être payer un peu plus cher notre alimentation, mais à ne plus courir autant de risques…

… pour nous, et notre planète!

Et toi, qu’en penses-tu?

« »
  • J’avais fait un petit article sur le blog justement après avoir visionné ce documentaire ;) http://unecoccinelleanewyork.com/2012/02/16/du-bio-et-du-local-dans-mon-assiette/

    • @Cococcinelle et alors où en es-tu maintenant, tu achètes plus souvent du bio?

  • Je crois que les questions que tu te poses ne sont clairement pas les bonnes, à croire que tu n’as pas compris un traître mot du reportage.

    Les principales décisions sont avant-tout politiques. Aucun rapport entre l’offre et la demande, la question n’est absolument pas celle-la. Il y a d’autres solutions pour manger « vite » mais bien et à coup moindre, simplement les industriels sont en parfaite connection avec le monde politique et peut se permettre  de corrompre ce dernier pour obtenir des lois avantageuses pour ses propres profits et ce, au détriment de ses fournisseurs comme de ses consommateurs !
    Tu dis: « à peut-être payer un peu plus cher notre alimentation, mais à ne plus courir autant de risques… »
    C’est une blague ! Le fossé entre les plus riches et les plus pauvres n’a jamais été aussi fort et tu proposes d’enfoncer encore plus le clou ? (Je fais, au passage, abstraction de pays en situation de famine en Afrique et en Asie) Les industriels n’auront aucun problème à appliquer des méthodes similaires à l’industrie du Bio qu’à celle de la junk food. « Responsabiliser le consommateur » et après tu cites le passage de la famille face aux pris des supermarchés … soit une chose et son contraire, les consommateurs ne sont pas idiots, simpleement ils font ce qu’ils peuvent (financièrement) et non ce qu’ils veulent !
    La prise de conscience réside dans le fait qu’il faut agir politiquement, autant la-bas qu’ici en France dailleurs pour briser les lobbys qui régulent et contrôlent tout. Je serai curieux que tu m’expliques comment tu te soustrais à « la consommation de masse », tu fais tes propres habits ? tu chasses ? tu as construit ton skate-board en bambou ? Bref, excellent documentaire mais à quoi bon enfoncer des portes ouvertes dans ton billet en passant à côté de l’essentiel. Je m’interroge.

    • @Alfred Hitchcok Ben voyons donc, je t’en pris, défoule toi icitte… ou plutôt non, va à la salle de sport déverser ta mauvaise humeur sur une machine plutôt que sur quelqu’un!

      En tout cas, je te conseille de péter un coup car ton commentaire est un peu trop véhément à mon goût. Tu as raison, peut-être n’ais je pas tout compris des tenants et des aboutissants de l’industrie agro alimentaire, mais en même temps, j’ai envie de te dire que je ne suis pas une experte!

      Pour autant, de là à dire que je n’ai rien compris t’y vas un peu fort Maurice. ^^ Oui tout cela est affaire de politique, de lobby, ça j’avais compris que c’est bien l’appât du gain qui est derrière toutes ces manigances, comme tout j’ai envie de dire!

      Et je ne vois pas non plus ou tu vois que je veux enfoncer le clou entre les riches et les pauvres, je ne suis ni l’un, ni l’autre, juste une consommatrice lambda qui se dit que ça vaut peut-être le coup de payer un peu plus cher pour avoir du bio, POINT.

      Quand à la société de consommation que je dénonce, tu t’imagines bien que je ne vis pas dans une yourte au fin fond de la Creuse en élevant mes chèvres! Merci le cliché… mais on peut avoir une consommation raisonnée, et résister à l’attraction du « consommer toujours plus », ça pour moi c’est déjà lutter contre cette société!

      Maintenant puisque c’était ton premier commentaire icitte, j’imagine que c’était un passage au hasard qui t’aura permis de te défouler. On est toujours le con de quelqu’un, heureuse d’avoir été ta conne aujourd »hui! ^^

  • Si tu avais compris que le maître mot dans ces affaires était la politique, il aurait été légitime que tu le mentionnes dans ton billet, comment veux-tu que l’on sache ce que tu penses si tu ne l’indiques pas dans ce billet. Je suis peut-être véhément mais pas extra-lucide. Véhémence dailleurs à mon sens largement justifée par le fait que ce sujet est un thème qui sera problablement au coeur des décennies à venir tant ses effets se font ressentir dans toutes les couches e notre société (économie, écologie, politique, santé, etc) et qu’il faut le traiter correctement le plus tôt possible et combattre au maximum les idées reçues.
    Ceci est un débat, il n’y a rien à prendre personnellement, j’aurais préféré que tu me répondes sur le fond plutôt que sur la forme car même si c’est ton blog et ton billet c’est un sujet à prendre au sens le plus large possible.
     
     

    • @Alfred Hitchcok Mon article n’avait pas pour but de réciter intégralement le contenu du reportage, sinon je n’aurais pas intégré la vidéo… Alors désolé si effectivement, je n’ai pas mentionné tout, mais seulement ce qui m’a marqué, c’était uniquement mon ressenti personnel face à ce reportage.

      Mon but était de partager avec mes lecteurs ce reportage afin qu’ils se fassent eux même leur idée, pas de faire une étude approfondie car je n’en ai tout simplement pas le temps. Peut-être me reproches-tu d’être trop légère, mais c’est ainsi, je voulais avant tout faire circuler l’info, plus que de tergiverser dessus…

  • Oui on achète plus que du Bio ! :) Je recois un panier de fruits et légumes toutes les semaines  et j’achète ma viande, mes laitages, pâtes etc… en Bio dans différents supermarchés et petites boutiques. Pour rien au monde je ne ferais marche arrière ! Les produits sont 10 fois meilleurs, pour la santé mais aussi niveau goût, la viande n’est pas plein de de graise…

  • Pour ma part, j’ai eu la chance d’avoir une prof d’histoire « décalée » au lycée et d’avoir pu voir FAST FOOD NATION :) 
    Je l’ai beaucoup aimé et je le recommande :) 

  • pas visible en Allemagne, si quelqu’un peut me trouver un autre lien (je cherche je cherche mais impossible :-( Frustration …..

  • Oui moi aussi j’ai vu tous ces films, mais pas celui là! Et je pense que je vais le regarder aussi car il n’y a pas de mal à se documenter. En tout cas, je suis d’accord avec toi que « résister à l’attraction du « consommer toujours plus », […] c’est déjà lutter contre cette société », car il en faut de la volonté.

  • […] découvert ce documentaire par hasard, en lisant le blog “The Green Geekette“. Je vous avoue que je n’ai pas pu le regarder en entier, tant les images des abattoirs […]

  • Cela fait plusieurs fois que je viens sur ton blog et je n’ai jamais osé te dire combien ça fait du bien de voir quelqu’un qui pense comme nous ! Donc là je me lance, je commente ^^.
    Merci de m’avoir fait découvrir cette vidéo.J’ai été choquée de voir la façon dont les lobbies américains ont tout pouvoir et s’en foutent royalement de faire bouffer de la merde aux gens ! Le monde est rempli de c*ns qui ne veulent que se faire du blé au détriment du reste de la population…
    Malheureusement, je pense qu’on est allé trop loin et qu’aucun retour en arrière n’est possible (gardons quand même un espoir !)…
    Il faudrait que tout le monde prenne conscience du problème et que l’argent ne soit plus le meilleur argument !

    En tout cas, je vais en parler dans mon blog et je te citerai en source ! Bonne continuation !
     

  • En bonne mere alimenteuse qui a peur…. j’ai encore plus peur… de l’avenir… J’avais lu qu’aux US (j’imagine qu’au Canada c’est pareil… en Europe pas de chiffres), l’eau à l’état de nature (dans les rivières) a des résidus de pesticides… Il n’y avait plus d’eau « propre », pure, sans rien ! En France ,je sais qu’on n’arrive pas à traiter les surplus médicamenteux … je ne sais pas pour le reste ! Bonne journée

  • […] oui cette étude démontre que les rats nourris pendant 2 ans avec du maïs NK 603 de Monsanto (dont on avait déjà parlé là) (et pour certains avec de l’eau comprenant de l’herbicide Roundup auquel ce maïs […]

  • […] la « bouffe » est un sujet qui m’inquiète. Que ce soit au sujet de l’industrie de la viande aux Etats-Unis, ou au sujet du danger des OGMs, j’ai de plus en plus le sentiment que notre alimentation […]

  • Merci pour ce blog!Une mine d’or en informations concrètes et  qui permet la prise de conscience qu’un changement profond est nécessaire.Bravo….
    J’ai jeté tout mes tupperwa*e,je suis végétarienne depuis 30 ans,je cuisine avec mes enfants et achète très rarement des plats tout prêts,je boycotte  au maximum le plastique qui serait en contact avec les aliments(pas toujours facile,c’est vrai de l’éviter mais vive les contenants en verre),j’ai jeté le téflon et investit dans la fonte ou l’inox 10/18…
    Nous mangeons bio AUTANT QUE FAIRE CE PEUX…..Je boycotte l’utilisation du micro-ondes…..Je n’ai plus de télé depuis 5 ans…J’achète les vêtements de mes 3 loulous en vide-grenier,je recycle,je donne,j’échange…..La société de consommation est un concept qui je ne cautionne pas du tout!!!
     
    Je me sens parfois démunie et incomprise par mon entourage familial et professionnel(je passe pour une extrémiste du bio/écolo!
    Vtre blog est une bouffée d’air frais dans « ce monde de consommation de masse »….
     
    Mille merci et continuer à nous informer….

Toi aussi laisse ton petit brin d'herbe...