Des envies de voyages, des envies de plages… tu viens avec moi?

Il y a certaines choses auxquelles on prend goût, au point de ne plus vouloir y renoncer. Pendant les 20 premières années de ma vie, je dois avouer que le chocolat a fort bien rempli ce rôle. Et si aujourd’hui « non-je-n’imagine-même-pas-une-seconde-vivre-sans-chocolat-ma-bonne-dame », une nouvelle variable a fait irruption dans mon existence : le voyage.

Un peu comme un moustique qui te pique, le virus du voyage m’a contaminée. Alors certes, je ne peux me targuer d’être une globe trotteuse expérimentée puisqu’avant le Canada je n’avais jamais quitté l’Europe. Enfin presque, puisque j’ai été en Martinique il y a 20 ans. Mais en même temps les DOM-TOM c’est quand même la France non? ;-)

Mais bon, on va dire que maintenant que j’ai un pied dans le plat, ben j’ai envie de dévorer le plat tout entier! Sans pour autant rêver d’un tour du monde, j’ai envie de bouger encore… de visiter le reste du Canada, de me faire un road-trip en Australie, de voir les États Unis, les pays d’Europe que je ne connais pas encore…

Quand, comment, je ne sais pas encore, mais je sais par contre que j’aimerais bien en profiter pour parler avec les gens (et justement améliorer mon anglais dans les pays anglophones). Là dessus, j’admire mon père, capable d’aller comme ça tailler la bavette à de parfaits inconnus. RES-PECT. (il est trop fort mon papa) ;-)

Moi j’aimerais bien faire pareil, mais j’avoue que je suis pas mal timide, et que diantre… je n’ose pas! Mais je me dis que ma cause n’est pas perdue, et j’essaye de mettre de mon côté toutes les chances en grappillant des infos à droite, à gauche. Et c’est comme ça que je suis tombée sur « La Bible du Grand voyageur ».

Bingo, pile le livre qu’il me faut j’ai l’impression! Du coup mardi prochain, j’ai prévu d’aller à la soirée de lancement québécoise de ce guide, histoire de rencontrer du monde justement et pourquoi pas d’en profiter pour l’acheter! Et puis à côté de ça, je lis des blogs de voyages, je glane ici et là les expériences de voyage qui m’inspirent.

Et justement le dernier projet sur lequel j’ai (excuse my québécois) carrément capoté, c’est le Grenat Guadeloupe Tour. Imagine le cadre somptueux des Iles de Guadeloupe, l’horizon qui se découpe.. et au loin une jolie demoiselle roulant les cheveux au vent au guidon d’une grenat! (ah non ne me dit pas que tu ne sais pas ce que sais… inculte!)

(je rigooole… je savais pas non plus que ça s’appelait comme ça avant de regarder…) Donc je recapèpète pour l’auditoire perdu en route, la grenat n’est ni plus ni moins qu’une mobylette des années 50, baptisée ainsi à cause de sa couleur… grenat vous l’aurez deviné! Elle est aux  Guadeloupéens ce que le Solex était à mon pépé… ;-)

Le Grenat Guadeloupe Tour, c’est ça : un road trip un peu « old school » – et donc plein de charme – à la rencontre de personnalités guadeloupéennes uniques, en raison de leur histoire, leur activité, leur talent ou leur célébrité. Et comme les photos ne suffisent pas à faire passer toutes les émotions, chaque rencontre fait l’objet d’un mini film!

J’avoue que moi même, j’ai d’habitude plutôt tendance à privilégier les photos (par simplicité, ça prend moins de temps à traiter!) mais j’ai ramené de mes dernières vacances quelques vidéos que j’espère avoir le temps de monter! Ah ah, j’aimerais bien me la jouer comme Priscilla Telmon (la dîte demoiselle c’est elle)

Après de là à lancer ainsi ma web TV comme l’a ainsi fait le Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe avec le Grenat Guadeloupe Tour, il y a un pas certes. D’ailleurs, aviez vous vu passer un des spots publicitaires à ce sujet diffusés à la TV depuis avril 2012? En tout cas je vous invite à regarder les vidéos sur le web TV, ça donne envie!

Envie d’y aller. Je n’ai que peu de souvenirs de la Martinique y ayant été âgée de seulement 4 ans, mais mon petit bout de Guadeloupe à moi, c’est Tom Frager. Souvenez vous, je l’avais découvert et rencontré à l’occasion du Brive Plage Festival voilà 2 ans! Et bien il vient justement de Guadeloupe où il a été dix fois champion de surf!

Imagine toi, face à l’océan avec ta planche de surf, les cheveux au vent, la chanson « Gwadinina » et l’accent créole de Tom Frager et Gwayav’ dans les oreilles… Le bonheur à l’état pur. Et  jusqu’au  4 Novembre toi, oui TOI tu peux courir la chance de gagner des séjours sur la page facebook des Îles de Guadeloupe!

Et toi les îles de Guadeloupe ça t’évoque quoi?
Tu connais, t’y es déjà allé?

RDV sur www.lesilesdeguadeloupe-tv.com

Article sponsorisé

« »
  • J ai vecu un an en Guadeloupe, a basse terre, dans le cadre d un vontariat civil.J ai adore cette ajnnee passe la bas, vadrouiller sur les iles entre marie galante, les saintes, la desirade et encore toutes les autres iles de la caraibe (la Dominique, sainte lucie, etc…). Et aussi de nombreuses activites entrela plongee, les randos dans le parc naturel de la Soufriere, et les personnes a rencontrer et se plonger dans leur histoire! Bref que de superbes souvenirs et de terriblement belles imagesen tete! 

    • @Chloe han ça devait être vraiment sympa, ça consiste en quoi le volontariat civil au juste?

  • Une destination qui me fait vraiment envie depuis des années aussi mais je n’ai pas eu l’occasion d’y accompagner mes parents ! Sinon le top aussi pour voyager c’est de le faire en  »sac a dos » de prevoir juste l’itinéraire au jour le jour et de dormir chez l’habitant ! En tout cas je te souhaite beaucoup de voyage !! 

    • @Farfadette je sais pas si j’oserai le sac à dos, j’aurais trop peur de me retrouver à la rue lol! ;-)

  • Je suis quelqu’un moi aussi de particulièrement timide, mais lorsque tu voyages, tu changes…
    Tu envies ton père capable d’aller parler au premier venu, et bien je te garantis que tu te surprendras à en faire autant lors de ton premier voyage en solo.

    Pour revenir au sujet, je ne suis jamais allé en Guadeloupe, c’est en projet, comme tous les autres recoins du monde, mais j’ai vraiment vraiment adoré la Réunion. 
    Mais forcément du Canada c’est beaucoup plus loin :) 

    • @Guillaume ah ça me plairait aussi la Réunion sûrement, en attendant j’espère que tu as raison et que j’oserai aller vers les gens! :)

  • Si je peux, tout le monde peut.
    Et pour le trip sac à dos, je suis d’accord avec Farfadette et pour le logement, je ne saurais trop te conseiller le Couchsurfing, de loin la meilleure façon de faire des rencontres !

    Du coup si tu vas au lancement de la BDGV, demande à Annick-Marie ce qu’elle en pense, vu son profil Couchsurfing, elle doit avoir des tas de choses à en dire. 

    • @Guillaume j’ai testé une fois le couchsurfing à Toronto, c’était un peu epic d’ailleurs faudra que j’en parle un de ces quatre! ;-)

  • Ah mince ! J’en ai fait pas mal, j’ai aussi beaucoup reçu et je n’ai jamais eu de mauvaise expérience. Ne reste pas là dessus. (mais oui, raconte-nous ton histoire, je suis curieux maintenant :) )

    • @Guillaume j’espère bien retenter mais j’espère que ça se passera mieux lol! :)

  • Pour l’avoir fait dans de nombreux pays, on a toujours trouver ou dormir ! Les gens sont super accueillants ! Apres c’est sur je n’étais pas toute seule donc c’est quand meme plus rassurant ! 

    • @Farfadette ben en fait je ne voyage pas seule, même si je ne parle jamais de celui qui m’accompagne ici… ;-)

  • Hello, tu connais Les voyages de Seth et Lise (sethetlise.com). Leurs posts donnent trop envie de voyage ! =)

    • @Flo j’étais déjà tombée sur leur blog, j’adore et j’aimerais tellement faire la même chose qu’eux! Le PVT Australie est sur la liste d’ailleurs… ;-)

  • J’y suis allé quand j’étais petite aussi, j’avais 2 ans : zéro souvenir. A mon grand regret. :(
     
    Déjà que j’aime voyager, tu me donnes envie. Le concept de road-trip, c’est un truc que je voudrais vraiment faire !! Mais pas toute seule. Parce que j’ai peur, et parce que j’ai besoin de quelqu’un avec moi pour partager et pour ne pas déprimer toute seule en cas de coup de blues. Pis ça donne du courage pour rencontrer des gens ! Bref. Je suis d’accord avec toi.
    Et en attendant, je commence à démarrer les démarche avec mon IUT pour partir au Quebec l’an prochain. J’espère, et j’ai hâte. Ce sera mon premier gros voyage, en dehors de la France je veux dire puisque de toute façon je suis déjà loin de chez moi… Ça ne fait que 2 ans, mais j’ai la bougeotte et envie de vivre dans des tas d’endroits différents !! :D 

    Bon voilà, j’ai raconter ma vie !  –‘ 

    • @Manon ah c’est cool si tu as l’occasion de partir au Québec dans le cadre de ton DUT! J’ai une fille de ma licence qui avait fait ça aussi, tu fais quoi comme études?

  • Oui, ce serait génial, j’ai hâte ! Et je fais un DUT Info-com. :) 

  • Coucou malheureusement je n’y suis jamais allée mais je compte bien faire ce voyage dans l’avenir !!!bises

  • Seule je ne pourrais pas partir, pourtant j’aimerais bien jetter ma timidité dans les ordures !
    C’est vrai qu’être avec qqn c’est toujours plus rassurant.

    En tous cas la Guadeloupe ça doit être un endroit magnifique… Si t’y vas, n’oublie surtout pas ton appareil photo :) 

  • Merci pour ton Blog que est sympa et divertissant,
    La destination me fait vraiment rêver,
    Mon ami le plus sincère, est originaire de là-bas ,
    J’ai vraiment envie de m’évader en Guadeloupe,
    pour cela bon vent dans ton Blog et ta Vie,
    et une brindille de chance à moi pour visiter ce Département des DOM-TOM,
    Amicalement bises

  • aaah le virus du voyage !! Je crois qu’on est de plus en plus nombreux à le pogner.
    Comme toi, je suis en PVT (d’ailleurs l’aventure se termine bientôt) mais sur Québec. J’ai profité de cette année pour traverser le pays en solo jusqu’à Vancouver, sac à dos, auberges de jeunesse, couchsurfing via le bus/train/avion. C’était mon premier road, j’ai sincèrement eu peur de me lancer mais quand j’y repense je suis vraiment heureuse de l’avoir fait.
    Malgré mon anglais « scolaire » , malgré ma timidité.
    Je me suis dis qu’il était temps d’arrêter de se cacher derrière ses rêves et de les vivre enfin.
    L’avantage pour moi d’être partie seule, c’est de n’avoir pu me reposer sur personne pour mon anglais que je trouvais nullisime. Il fallait tout le temps que je pratique, que je me fasse comprendre, que je comprenne. Les gens étaient drolement patients quand je leur expliquais que je cherchais à m’améliorer.
    Je suis également allée beaucoup plus vers les gens & j’ai rencontré des tas de personnes différentes, échangé quelques mots avec chacunes d’entre elles. Ce n’était pas le road le plus intéressant de la terre (c’était vraiment plate à certains endroits, j’ai eu des coups de stress), mais c’était vraiment magique ! 
    & Je suis revenue beaucoup plus confiante après ça.

    Voilà ma maigre participation, je ne peux que t’encourager à te lancer :) Le voyage c’est quand même une belle addiction ;) 

    • @Flora ton récit donne envie en tout cas! :)

Toi aussi laisse ton petit brin d'herbe...