Les pieds boueux sur la plage de Hopewell Rocks.

Hopewell Rocks, site mythique au possible du Nouveau Brunswick, situé dans la bien connue baie de Fundy. Modelés par la marée au fil des années, ses rochers emblématiques, on en avait rêvé… Autant dire que ce n’est pas un temps gris et pluvieux qui allait si facilement nous décourager!

2014-05_nouveau-brunswick_hopewell-rocks_01

2014-05_nouveau-brunswick_hopewell-rocks_02

2014-05_nouveau-brunswick_hopewell-rocks_03

C’est ainsi que par un jour de printemps peu ambitieux, nous devions finalement nous rendre sur ces plages renommées, accompagnés de notre guide pour la journée, Paul et ses yeux bleux comme l’océan(oui je me moque un peu des mots très lyriques employés par ma compagnone de route dans son carnet de voyage :P)

Pour visiter le site d’Hopewell Rocks il est bon de savoir qu’il faut tenir compte de la marée car la plage n’est accessible à pied que pendant une plage horaire de 6 heures autour de la marée basse (3 heures avant et 3 heures après). Cependant à marée haute c’est aussi l’occasion de voir le site sous un autre angle et notamment de faire du kayak dans la baie!

2014-05_nouveau-brunswick_hopewell-rocks_07

2014-05_nouveau-brunswick_hopewell-rocks_08

2014-05_nouveau-brunswick_hopewell-rocks_09

En ce qui nous concerne, la pluie des derniers jours devait malheureusement laisser le sol de la plage dans un état des plus boueux... Pas des plus évident pour marcher sans avoir les pieds complètements trempés, mais là encore ce n’est pas ça qui devait nous faire reculer! (au contraire car la plage vide nous appartenait…)

Que dire de plus, visiter ce site en hors saison était une chance inouie de pouvoir se l’approprier complètement. Marcher au milieu de ces rochers majestueux qui depuis des millénaires résistent aux assauts de la lente érosion de la mer est tout simplement impressionnant, on se sent minuscule.

2014-05_nouveau-brunswick_hopewell-rocks_04

2014-05_nouveau-brunswick_hopewell-rocks_05

2014-05_nouveau-brunswick_hopewell-rocks_06

Presque muets de pouvoir les observer de si près, on en oublie la boue qui infiltre nos chaussettes, nos pieds mouillés qui protestent véhément, le vent qui fouette notre visage ou les goutelettes de pluie qui ripent sur notre veste… On se laisser aller à trouver de ça de là des formes étranges dans ces rochers surnommés « pots de fleurs ».

La boue ne devait même pas me décourager de faire mon handstand rituel… Même si je fus bien contente de trouver une douche chaude au motel où nous résidions à la sortie du parc. Même nos nouilles désydratées préparées avec de l’eau chauffée à la cafetière n’entamèrent pas notre bonne humeur ce soir là, mais c’est une autre histoire…

As tu déjà visité Hopewell Rocks ou un site semblable?

Hopewell Rocks Motel : chambres pour jusqu’à 4 personnes, de 65$ à 110$, rien d’exceptionnel mais il a le mérite d’être vraiment à la sortie du parc!

Parc provincial de Hopewell Rocks : billet d’entrée à 9$ pour un adulte, du 16 mai au 13 octobre, l’accès au site est gratuit en hors saison!

« »

Toi aussi laisse ton petit brin d'herbe...