Trucs et astuces pour devenir un jardinier responsable

Aujourd’hui, pas moins de 10 millions de français entretiennent un potager et 17 millions jardinent pendant leur temps libre… et moi , et moi, et moi… enfin non pas moi, j’ai déjà pas un grand appart alors avoir un jardin… mais bon ce n’est pas une raison pour ne pas parler de jardinage!

Enfin plus exactement comment être un gentil jardinier, oui messieurs-dames un ami de la nature qui va cultiver ses carottes et autres rutabagas en évitant les grands renforts de pesticides!

Faut dire qu’avec 78 000 tonnes de pesticides utilisés en 2008, la France se classe comme le premier consommateur européen de pesticides et le quatrième au niveau mondial! Mais le vrai problème reste surtout l’information…

Franchement, j’hallucine un peu quand je vois que parmi les français seulement 32% associent le qualificatif dangereux aux pesticides , ces derniers étant même considérés comme ne présentant aucun danger par 20% d’entre eux!

Pour inciter les jardiniers amateurs à changer de comportement et à prendre conscience des risques que comportent les pesticides pour la santé et l’environnement, le ministère de l’Ecologie a décider de lancer au printemps dernier une campagne de sensibilisation nationale : « Les pesticides, apprenons à nous en passer ! « .

Car dans le cadre du Grenelle Environnement, le plan Ecophyto 2018 vise à diminuer de 50% l’utilisation de pesticides d’ici 2018. Et il y a du boulot! Heureusement, le site www.jardiner-autrement.fr est là pour répondre à vos questions, en vous proposant une série de conseils afin de vous aider à mieux jardiner.

Concret et accessible à tous, Jardiner Autrement met à disposition des internautes des outils d’information et de sensibilisation ainsi qu’un module collaboratif permettant de partager leurs bonnes pratiques au quotidien.

Via 3 étapes : Prévenir, Diagnostiquer et Guérir, le site à pour but d’alerter sur des questions en rapport avec le jardinage responsable, telles que la consommation d’eau pour l’arrosage, le choix de vos plantes suivant votre région ou l’orientation de votre terrain…

Pour plus d’informations, un petit guide à l’attention des jardiniers amateurs est disponible, à regarder ci-dessous (n’hésitez pas à mettre en plein écran) ou à télécharger pour consulter à tout moment! ;-)

Jardiner Autrement, site d’information de l’Onema(Office National de l’Eau et des Milieu Aquatique) en partenariat avec le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable, du transport et du Logement ainsi qu’avec la Société nationale d’Horticulture.

Alors, qu’est ce qu’on attend pour jardiner autrement?

Article sponsorisé

Vidéo virale par ebuzzing

« »
  • Mes quelques plantations du potager sont sans engrais ou pesticides, et si les bestioles ont décidé de manger les fruits, herbes ou légumes à ma place tant pis (enfin s’ils m’en laissent un petit peu c’est mieux quand meme) !
    par contre j’ai une terre tellement fertile dans mon jardin que les mauvaises herbes font souvent plus d’1m de haut en quelques jours… alors les enlever à la main c’est quand même un sacré sport
    je ne suis pas écolo mais je réfléchis avant d’épandre des produits chimiques surtout que parfois il y a des remêdes de grands mères pour certains de ces pb !!

  • Un autre bravo pour cet article très intéressant. En plus ça va me servir pour mon balcon ;-)

    • @Nico merci pour le compliment, venant de ta part j’apprécie! =)

  • Tout à fait d’accord avec toi !

Toi aussi laisse ton petit brin d'herbe...