Le premier jour du reste de ta vie : apprendre à dire non !

On a beau grandir et évoluer, il y a certains traits de caractères qu’on ne peut changer facilement… du moins pas sans faire un travail de reflexion assez poussé sur soi même…

Mon problème à moi? Ne pas savoir dire NON. Non tu m’emmerdes, non j’ai pas envie, non tout coursje ne sais pas! Je suis gentille et je ne veux pas blesser, oui mais justement TROP gentille, et ça ma maman me l’a toujours dit.

Parce que y a pas à dire, à ne pas vouloir froisser la sensibilité des gens en opposant un refus, c’est souvent moi qui trinque en me retrouvant dans des situations que je n’ai bien souvent pas souhaitées…

Mon plus vieux souvenir dans le genre date du primaire où à l’époque, j’avais prêté 25 francs à une camarade de classe lors d’une sortie au Futuroscope. Tout ça pour qu’elle s’achète une boule à neige alors que je m’étais contentée d’un pauvre gadget à 5 francs…

J’vous le donne dans le mille, j’avais pas osé lui dire non quand elle m’avait demandé… et même pire, j’ai jamais osé lui demander de me rembourser après coup… (Aurélie si tu passes dans le coin, tu me dois 25 francs!)

Aujourd’hui, j’ai peut-être un peu évolué (enfin je suis surtout plus radine...) mais j’ai tout autant de problèmes car j’ai toujours du mal à juste dire NON JE N’AI PAS ENVIE! Et ça, c’est pas cool, parce que du coup je subis les situations sans réagir

Pourquoi est ce que c’est si compliqué pour moi d’expliquer à mon collègue que non je n’ai pas envie de le voir en dehors du boulot pour aller prendre un verre avec lui? D’expliquer à un twitto croisé en soirée qu’il est certes sympa mais que j’ai pas forcément envie de refaire une soirée avec lui seulement?…

Ce n’est pas necessairement que l’idée de voir ces gens m’exècre, mais il y a un moment où n’ayant pas le temps de tout faire, il faut faire des choix, et je préfère passer du temps avec certaines personnes plutôt que d’autres, c’est aussi simple que ça.

Par contre, si généralement la plupart de ces propositions partent d’un bon sentiment, j’ai aussi compris que certaines personnes qui me connaîssent pouvaient profiter de mon incapacité à dire non. Alors, c’est décidé, je vais enfin apprendre à me révolter.

Pourquoi aujourd’hui seulement? Parce que le déclic s’est fait… en partie à cause de ces 6 derniers mois où n’ayant vraiment pas confiance en moi, j’ai eu tendance à ne pas toujours assumer de dire non… et surtout à cause d’un ami qui a profité bassement de ma faiblesse et de ma confiance (pas qu’avec moi d’ailleurs, c’est peut être ça que j’ai mis du temps à réaliser et qui me blesse le plus…).

Puis, mieux vaut tard que jamais, il m’a fallu le temps pour m’en rendre compte mais aujourd’hui je sais que ce n’est plus possible. Je veux être seule maître de mes choix, ne plus me laisser influencer aussi facilement et retourner la situation, aujourd’hui je suis plus forte et c’est moi qui choisis!

NON NON NON, allez tous en coeur ! ;-)

« »
  • On se voit ce soir ? :)

    • @Thibaud Ah ah, bien tenté… mais non! ;-)

  • NOOON!
    J’ai exactement le même problème que toi et je travaille dessus comme toi… d’ailleurs, tiens ça fait deux jours que je dois dire non à quelqu’un, je recule l’échéance, je ne réponds pas, cette fois allez : j’y vais!
    NOOON!
    Merci pour cet article, je me sens moins seule. :-)

    • @Mlle Pigut Merci à toi aussi pour ton témoignage et surtout bon courage pour dire non! :-)

  • Bon courage dans ta quête à dire « Non »….
     
     
    ♫♪ C’est une poupée qui fait non non non non ♫♪

    • @Pathien Hiiiii :-) Cool la chanson!

  • Il y a des petits livres qui pourront t’aider dans ta quête du non. En être consciente, c’est déjà un grand pas ^^v
    Courage !
     
    (NO MEANS NO)

  • Ha ben ça, c’est un problème que je n’ai pas (nanananèreuh !)
    Je ne considère pas que dire non = blesser les gens. Quand on me dis non, je ne me sens pas blessée, du moins rarement. (Ce que je n’aime pas c’est qu’on me mente et qu’on me donne de faux prétextes, je préfère de loin un « non » franc et clair)
    Je pense que dès l’instant ou on fait une « demande » on accepte tacitement que la réponse sera « oui » ou « non », on accepte de laisser le choix à la personne et on respecte ce choix. C’est ça « demander ».  Sinon, on ne demande pas, on ordonne !
    (Peux-tu me donner 25 francs ? – Donnes moi 25 francs ! ==> dans le deuxième cas il est plus dur de dire non.)
    Bon et comme disait Jacques Salomé (ou je ne sais plus qui) : dire NON aux autres, c’est se dire OUI à soi même.
     
     
     

    • @La fourmi Jolie citation, merci!

  • J’étais comme toi pendant longtemps et puis je me suis endurcie.
    Maintenant, je sais dire non même si je reste encore « gentille » ;)
     

    • @Malicia tu as raison, au final il faut reussir à rester gentille tout en imposant sa volonté… ;-)

  • bien dit ! C’est vrai que dans le travail ou la vie privée, ne pas dire non te force un peu la main, et je pense que tout comme moi, plus tu grandis et muris, et plus tu te dis « oh j’en ai marre de me forcer à faire des choses dont je n’ai pas envie! »

  • Ils avaient fait un reportage dans l’émission « Comment ça va bien », sur comment oser dire non. Ca m’avait bien plû. Moi aussi, par moment je n’ose pas dire non, pour ne pas vexer les gens… Après je me retrouve dans des galères :s pff
    Bon courage dans ta quête ;)

  • Le pb c’est que trop de personnes ont tendance à abuser de la gentillesse des autres et alors celles qui ne savent pas dire non, ne se font pas respecter et comme dit ma fifille  » bonne ne s’écrit pas avec un c « .
    Dans certains cas (pas toujours), il vaut mieux être une garce respectée plutôt qu’une gentille méprisée: c’est ce que la vie m’a appris et dans certaines circonstances, avec certaines personnes, il faut savoir assumer ce côté « garce respectée » plutôt que de se laisser détruire!!!
    Allez courage mais c’est un travail sur soi, long et difficile.

  • […] aux yeux des autres nous rend t-il plus heureux ? Qu’est ce qu’on attend pour être heureux? Le premier jour du reste de ta vie : apprendre à dire non ! Le coup de foudre n’existe pas… […]

  • […] Les choix qui s’affinent, la volonté qui se détermine, comme le fait d’apprendre dire non… Un ras le bol de certaines attitudes, voir de certaines personnes… un nouveau mode de […]

Toi aussi laisse ton petit brin d'herbe...