Le jour où j’ai slalomé en roller dans une mine de sel… #MonNuageTrip #Pologne #1

… enfin plus exactement le jour où j’aurais pu! Car en blogueuse civilisée que je suis, j’avais bien entendu laissé mes chers patins à roulettes chez moi. ;-) Mais pour savoir pourquoi ma chère comparse JuliaChou et moi même aurions eu besoin de ces derniers, il vous faudra patienter la fin de cet article…

Il faut dire que pour mon voyage en Pologne, j’avais fait le choix de voyager léger (un seul bagage à main en cabine, tenez vous bien, si si…). Enfin j’avais quand même embarqué dans mon bagage un bon petit pull pour me couvrir afin de découvrir l’ancienne mine de sel de Wieliczka, à quelques kilomètres de Cracovie.

Après l’avion quelques heures plus tôt à peine, nous voilà sitôt plongés à une centaine de mètres sous terre pour découvrir les entrailles de ce géant de sel… qui de prime abord ne paye pas de mine, mais dont tous les murs des galeries souterraines sont bel et bien constitués de sel! (regardez la photo ci dessus pour voir!)

Constituée de plus de 300 kilomètres de galeries, nos petites jambes n’ont malgré tout parcouru qu’à peine 2 km… Il faut dire que nous étions des anges à suivre sagement Mareck, notre guide francophone pour cette « aventure » qui nous a fait délicieusement sourire avec ses petits jeux mots…

Car bien que polonais de pure souche, il nous a expliqué que beaucoup de polonais apprennent le français à l’école (combien de français apprennent le polonais à l’école, ça… ^^) et qu’il s’était ensuite perfectionné au fil des années en demandant à chaque groupe de visiteurs français de lui apprendre une nouvelle expression! ;-)


Pour la petite histoire, cette mine a été exploitée pendant des siècles et était véritablement un des moteurs économiques de la Pologne puisqu’elle générait encore au début du 20 ème siècle environ 30% des richesses de l’état. (à cette époque, le sel c’était de l’or! La gabelle ça vous parle?…)

C’était une véritable petite ville sous terre où les ouvriers passaient leurs journées entières sans voir le soleil… mais pas sans prier! En effet, il y avait  des chapelles partout dans la mine (notamment des chapelles amovibles qui étaient déplacées en fonction des chantiers), la plus grandiose étant la chapelle Sainte Kinga.

Là encore, du sol au plafond absolument TOUT est en sel… carrelage, tableaux, sculptures, autels et même lustres, tout j’ai bien dit tout est en sel! (cela dit je n’ai pas vérifié en léchant les parois hein, quand même j’aime donner de ma personne mais faut pas pousser…)

Le plus grandiose dans cette chapelle restent quand même les lustres, qui de loin donnent l’illusion du cristal… Et puis la grandeur de la salle, comment dire… impose le silence. Qu’on soit croyant ou non, on reste bouche bée devant tant de grandeur… (grande claque…)

Aujourd’hui, une des principales activités de la mine en dehors du tourisme est d’être un sanatorium. Pour faire simple, des curistes descendent passer la journée dans la mine afin d’en respirer l’air ambiant dans le but de soigner leurs maladies respiratoires, notamment l’asthme. (chouette, j’aurais pu y rester en fait!)

Galeries et lacs souterrains se succèdent dans la mine, mais avec l’équivalent de 300 grammes de sel dilués par litre d’eau, il est littéralement impossible de couler pour un être humain! (la petite histoire retiendra le cas de soldats morts sous leur barque retournée car ils ne pouvaient pas plonger pour s’en échapper…)

Ah oui, et j’ai oublié de vous dire qu’on a carrément déjeuné sous terre au cœur de la mine aussi? ;-) Et pour en revenir à mon petit teasing du début… si j’aurais pu faire du roller dans la mine, c’est parce que d’autres l’avaient fait avant moi! (véridique, jai une preuve vidéo juste ci-dessous…)

Bien entendu, ces jeunes hommes un peu foufous ont eu une autorisation spéciale pour faire ce tournage lui même un peu spécial… Mais il n’empêche que c’est carrément dément de slalomer dans une mine de sel quoi! Ça vous donne une bonne idée de la longueur que peuvent avoir les galeries de cette mine…

Découvrez les avis et photos de mes comparses sur à propos de la mine de sel de Wieliczka:
Shalima, Joelle, Osmany et Vinz.

Alors, envie d’aventures polonaises salées?

La suite très bientôt!…
Plus d’informations sur la mine de  sel de Wieliczka.

[séjour en partenariat avec MonNuage et l’Office de Tourisme de Pologne]

« »
  • WOW ! Les mecs en rollers sont des grands malades ! Mais super doués car le couloir est super étroit.. Bon article, je ne savais pas que les grottes étaient un endroit pour soigner des maladies respiratoires.

    • @LegolasGamer je confirme, des grands malades! Mais carrément doués, je ne sais pas si moi même si je m’y serais vraiment risquée…

  • houlalaaa!ça déchire!….très impressionnant.moi avec mon 1m90 j’aurai trop peur de me manger une poutre.lol.Merci the green geekette!….

    • @blaze59 même avec mon 1m65 j’aurais quand même peur de me croûter… ;-)

  • Sympa cette petite visite, les anecdotes qui vont avec et les vidéos de rollers fou, merci !

    • @Mlle Pigut de rien, j’ai pris plaisir à vous la raconter!

  • Je savais même pas que Vinz Vu Van Kha (et son fameux mouv’ de break dance) étaient du voyage. Et oui la descente de Greg Mirzoyant est impressionnante ! 

    • @Juliachou impressionnante c’est le mot!

  • Je veux y retourneeeeerrrrrrrr !!!

    • @shalima moi aussiiiiiiii!

  • Je viens d’ecrire mon 1er billet dans le train et j’ai l’impression d’avoir passée le weekend à Cracovie…souvenirs…comme Shalima Je veux y retourneeeeerrrrrrrr !!!

    • @Catherine hiii je viens de lire ton article, je veux y retourner aussi!

  • Le lustre est impressionnant, on a du mal à croire qu’il est en sel !

    • @Charlotte effectivement je croyais que c’était du cristal au premier abord! jusqu’à ce que le guide me détrompe… ;-)

  • […] de la belle Cracovie… #MonNuageTrip #Pologne Après le premier récit de mes aventures dans la mine de sel de Wieliczka, nous continuons aujourd’hui avec une visite au cœur de la charmante et touchante […]

Toi aussi laisse ton petit brin d'herbe...