Où sont passées ces années?

A l’aube de mes 25 ans, je ne peux m’empêcher de penser que je n’ai pas vu passer ces 5 dernières années. Je me revois encore débarquer dans le monde du travail, mes 20 ans même pas sonnés… (c’est ça d’être une fille de septembre!) Et si commencer à travailler « si tôt » ne m’a pas plus impressionnée que ça à l’époque…

no_one_realizes_how_beautiful_it_is_to_travel

… force est de constater que le décalage avec mes amis de lycée s’est peu à peu creusé. Moi même, je me sens souvent en décalage avec cette génération d’éternels étudiants qui à 25 ans quittent à peine les bancs de l’école… Alors que moi, mine de rien je commence à en avoir de l’expérience, du moins je pense.

Jusqu’à là, j’avoue de m’être pas trop posé de questions. J’ai eu la chance de faire des études courtes et professionnalisantes dans un domaine qui me passionnait (je pense que je répétais sans cesse à mes parents depuis mes 12 ans que je voulais absolument travailler avec un ordinateur ^^).

Pendant ces études avouons le, je n’ai pas plus que ça profité de ma vie d’étudiante, trop occupée que j’étais à me donner à fond dans mon travail scolaire… Puis j’ai commencé à travailler : un premier stage, un premier job en alternance, puis un second pendant 2 ans et enfin celui que j’occupe depuis un an…

Pendant ces 5 années, j’avoue que tout c’est enchaîné si facilement et si rapidement que je n’ai pas réellement eu le temps de penser à ce dont j’avais réellement envie. Progresser dans mon domaine, changer d’emploi pour accumuler différentes expériences, tout cela me paraissait couler de source.

collect_moments_not_things

Aujourd’hui, j’ai envie de dire que je suis plus heureuse dans ma job actuelle que dans n’importe lequel de mes précédents postes. Je travaille sur des projets vraiment cool, et surtout dans une bonne ambiance avec des collègues adorables. Cette job soyons honnêtes, j’en ai rêvé pendant un an. Et pourtant…

… pourtant, aujourd’hui je n’arrive pas à me départir de cette sensation que quelque chose me manque. Aujourd’hui, je n’arrive tout simplement plus à répondre à la question « Et toi, c’est quoi le job de tes rêves?« . Tout simplement parce que je ne sais pas, du moins je ne sais plus.

Je ne sais plus où je veux aller, ce que je veux faire… J’ai l’impression d’avoir à nouveau 15 ans. De me dire que je suis encore jeune à 25 ans et que tout est possible. Et en même temps, j’ai peur. Peur de remettre en cause mon métier, peur d’avoir envie de faire autre chose, mais sans savoir quoi.

J’aime programmer, non pas pour le plaisir d’écrire des lignes de code, mais pour la sensation grisante de donner vie à quelque chose à partir de presque rien… Mais demain? Et bien je ne sais pas [encore]. Et en partant du postulat que je ne sais pas encore où je serai dans les prochaines années… difficile à dire!

we_wander_for_distraction_but_we_travel_for_fulfillment

Car s’il y a bien une chose que j’ai appris sur moi même en 5 ans… c’est que j’aime voyager! Autant à court terme pour découvrir un pays en touriste, que à long terme en découvrant un pays « de l’intérieur » en tant qu’expatrié… Alors, je me dis que ma carrière professionnelle se laissera sûrement guider par mes envies de voyages

Car même si je trouvais un nouveau travail à propos duquel rêver… je sais bien qu’au fond ce ne sera toujours qu’un moyen de gagner ma vie. Mes rêves et mes ambitions sont ailleurs… Parmi lesquelles rêver et voyager tant que j’en ai encore la liberté. Je suis encore jeune, et j’ai bien l’intention d’en profiter!

Et toi, c’est quoi ta relation avec ton travail?

* Personne ne réalise à quel point il est beau de voyager, jusqu’au moment de rentrer chez soi et de poser sa tête sur son viel et familier oreiller / Collectionner les moments, pas les choses / Nous errons par distraction, mais nous voyageons par accomplissement. (désolé pour les traductions bancales, c’est pour ça que j’ai laissées les citations en anglais)

Photos de moi / Citations trouvées sur la page Facebook de Hostelling International.

« »
  • Très bel article qui m’a beaucoup parlé. Je te souhaite de réaliser tes rêves de voyage et de répondre à ces questions d’orientation en douceur :)
    Bises

    • @Miss Blemish je te souhaite plein de bonnes choses à toi aussi également! :)

  • Je viens à peine de trouver le travail qui me plait et je commence des études professionnalisantes à 25 ans… Mais depuis 7 ans, je multiplie les petits boulots. J’envie vraiment ceux qui ont su très tôt ce qu’ils voulaient faire comme métier. Je crois que maintenant, nous sommes dans une génération ou l’on ne s’arretera pas à un seul domaine. J’espere bien d’ici une 20aine d’année pouvoir me former à un autre boulot totalement différent, voire bosser à l’étranger.

    • @marion si tu as l’occasion de partir travailler à l’étranger, n’hésites pas! Franchement moi je ne regrette pas, ça m’a beaucoup apporté autant professionnellement qu’humainement. ;-)

  • Felicitation, vous etes reussiau TBBE :D bon voyage!

    • @hendra14486 merci beaucoup!

  • Looking forward to changing places with you at TBBE!

    Hope you enjoy visiting Brazil! =)

    Regards!

    • @Natália thank you, hope you will have a great time in France!

  • A 30 ans, je ne saurai même pas définir le job de mes rêves. Pourtant, ce serait vraiment le top d’avoir hâte d’aller travailler mais je ne sais pas encore ce que je veux vraiment, tout se bouscule dans ma tête :s
    Quant à voyager, je laisserai bien tout tomber parfois pour me casser loin loin loin mais à l’heure où tout le monde fonde une famille, j’hésite, encore et toujours.

    • @Ninie Pouce tant que tu es en accord avec toi même c’est l’essentiel, je te souhaite de trouver ce dont tu as envie en tout cas!

  • Quel bel article ! Tu es encore toute jeune alors profites-en pour voyager ! Un job (même de rêve) ne reste qu’un job, cette chose qui te donne des sous pour qui tu puisses vivre et manger. Même si on y passe la majeur partie de notre temps, ce n’est pas la vie… (à mon sens en tout cas).
    Bon voyage au Brésil d’ailleurs ;)

    • @Lili je vois qu’on a la même philosophie, même si j’adore mon boulot… ce n’est qu’un boulot! C’est d’ailleurs pour ça par exemple que j’aurais du mal à m’imaginer vivre de mon blog dans le sens où j’aurais peur que la contrainte enlève le plaisir…

  • J’aime vraiment tes articles car je m’y retrouve souvent. Pour celui-ci avec 4 ans de plus ! ;)
    Mais le Québec m’a aussi pas mal fait cogiter sur ma situation professionnelle. Là-bas, j’ai découvert ce que je souhaitais vraiment faire et j’ai effectué un revirement de carrière ; même si je continue d’évoluer dans le même milieu. Ces années à Montréal m’ont ouvert les yeux et en rentrant en France, j’ai dit « Banco, je change de boulot ! ».
    Et puis avec les années, on se rend aussi compte que le boulot, ce n’est pas tout. Même si pour moi cela reste très important (on y passe quand même beaucoup de son temps), la vie se passe aussi en dehors. Je te souhaite de voyager autant que possible et de tracer ta route au Québec ou ailleurs. Et pourquoi pas au Brésil ! ;)

    • @Anne-Laure peut-être que tu es une version de moi dans 5 ans en fait? ;-) J’espère qu’on pourra se rencontrer pour en jaser un jour en tout cas!

Toi aussi laisse ton petit brin d'herbe...