Philadelphie, entre découvertes culinaires et art urbain.

2 mois pratiquement jour pour jour après le début de mon périple aux USA, me voici me voilà, prête à enfin (que celui qui me lancera la première pierre ose me dire qu’il n’a jamais été à la bourre pour rien) (pour ok moi je suis tout le temps SOUVENT en retard, mais bon ˆˆ) vous parler de ma première étape : Philadelphie, ou Philly pour les intimes.

Soyons honnête, on entend pas souvent parler de cette ville, et il s’en fallu de peu pour que je n’y marque tout simplement pas d’arrêt. Pourtant, même si ce n’est assurément pas LA ville américaine à aller visiter, je dois avouer que j’ai tout de même bien aimé la découvrir, car Philly, c’est une vile qui se marche!

image

image

image

image

Et pour compenser les calories brûlées à arpenter la ville, quoi de mieux que de se régaler en testant les différentes spécialités de la ville? S’il y a une chose que vous devez absolument tester, c’est le Cheesesteak (enfin sauf si vous êtes végétarien on s’entend) : une sorte de pain à hot dog avec du fromage fondu, des oignons et de la viande en lanière.

Pas très light, ni très gastronomique (en même temps je ne me suis toujours pas remise de mon collègue qui se faisait des tartines de Cheese Whiz le matin en arrivant à la job ˆˆ) mais je dois concéder que c’est fichtrement pas mauvais! Une adresse pour tester les meilleurs Cheesesteak de la ville : chez Jim’s Steaks.

image

image

image

image

D’autre part, je ne sais pas si je suis la seule, mais j’adore visiter les marchés lorsque je voyage dans une ville. Il y a cette ambiance si particulière et comment dire, cette bouffe tout partout, ça me rend folle! :P Autant dire que ça n’a pas manqué au Reading Terminal Market et notamment au stand de « Chocolate by Mueller »

C’est simple, tout est trop joli et à l’air trop bon. Les marzipans en forme de hot dogs, de pastèques ou de grenouille, les chocolats en forme de parties humaines (le pied encore ça va mais le nez lol, puis vous avez vu le jeu de mot? ˆˆ) par contre je reste un peu plus dubitative sur les chips au chocolat

image

image

image

image

Et l’oignon recouvert de chocolat je n’en parle même pas! (je crois qu’il faudrait plutôt me payer pour que je teste ça ˆˆ) Bref, moi ce sur quoi j’ai craqué, c’est sur « Le Monstre » aka une tour de rice krispies + cookie + oreo + marshmallow + peanut butter cup, le tout recouvert de chocolat! Monstrueux, mais délicieux! (on ne compte pas les calories, merci)

Mais ce qui est cool à Philadelphie, c’est que rien que ce promener dans les rues est un moyen de faire de belles découvertes. Par exemple, saviez-vous qu’il y a pas moins de 3600 fresques murales au travers de la ville? Tout ça grâce au « Mural Arts Program » mis en place afin de lutter contre les graffitis, et ça a l’air de bien marcher!

image

image

image

image

Petit conseil, si vous n’avez pas la patience de parcourir à pied toute la ville pour les chercher, un plan est disponible gratuitement en ligne avec un parcours qui permet d’en découvrir une vingtaine à pied. (merci à Juliette pour le bon plan ˆˆ) (oui je suis plutôt du genre à rendre à Caesar ce qui est à lui :P)

Ceci dit, n’hésitez pas à vous balader dans les rues le nez au vent également! Un bon moyen de tomber sur les mosaïques qui envahissent le quartier autour du « Jardin Magique » (payant, maison peut déjà voir tant de choses gratuitement dans le quartier que ça me paraît un peu abusé de dépenser de l’argent, enfin c’est mon avis ˆˆ)

image

image

image

image

Dernier passage à mon sens obligé de l’art urbain à Philadelphie : la statue LOVE. Même si on peut la trouver dans différentes villes, je ne peux pas m’empêcher d’avoir une affection particulière pour celle là! (peut-être parce que ça aura été mon premier handstand accompagné par de total inconnus, quelle expérience!)

Enfin, si vous cherchez un bon endroit où loger à Philly, je vous recommande le Apple Hostel. Cette auberge de jeunesse n’est pas trop mal située (quartier agréable même si pas tout à fait dans le centre), la cuisine commune est spacieuse, propre et moderne, il y a plusieurs ordis avec Internet en libre service GRATUIT (ce qui est assez rare)

image

image

image

image

Le personnel est juste adorable : vous arrivez comme moi sans aucune idée de ce qu’il y a à visiter? Et bien ils vont prendre facile 15 minutes pour vous montrer sur le plan tout ce qu’il y a à voir! Seul bémol, si vous choisissez le dortoir mixte, c’est 16 lits, ça fait du monde, pas insurmontable mais bon quand même… (par contre y a des prises pour recharger les appareils électriques dans les casiers et ça c’est vraiment chouette)

Heureusement l’extinction des feux est à 22h, mais si vous voulez vous coucher plus tôt autant prévoir un masque… J’ai aussi pas mal apprécié le fait que les douches / WC/ lavabos soient séparées dans une même pièce, ça évite ceux qui monopolisent en s’enfermant dedans! Dernier point, le « Ghost Tour » organisé par l’auberge n’était pas très intéressant donc passez votre tour, mais pour le reste cité ci dessus, cette auberge est de bonne qualité!

Et toi, es tu déjà allé à Philadelphie?
Sinon aurais-tu envie de la découvrir?

Disclaimer : j’ai séjourné au Apple Hostel dans le cadre d’un partenariat, cependant les opinions exprimées ici sont les miennes, honnêtes et sincères. Pour 33$ le lit en dortoir ou 74/86$ la chambre privée, c’est une auberge abordable et de qualité, avec une équipe au top!

« »
  • Tes photos sont très sympas, je crois qu’on va bientôt faire un tour à Philadelphie du cote du Reading Terminal Market, il faut qu’on aille goûter ces chocolats :) 

  • […] quand je visite une ville, j’ai plutôt l’habitude de principalement me promener dans les rues, en quelque sorte de « tâter le pouls » de la cité. Aller m’enfermer […]

Toi aussi laisse ton petit brin d'herbe...