Adoptez la bonne attitude pour une maison bio sans danger pour vos petits chérubins !

On l’oublie souvent mais même à la maison, un accident est vite arrivé… Alors pourquoi laisser nos petits bouts de chouts ou nos aînés courir des risques inutiles? Suivez le guide pour une maison bio hors de danger!

Concentrons nous sur nos petits mignons. Avant l’âge d’un an, un enfant à tendance à vouloir porter à sa bouche à peu près tout ce qui lui passe sous la main… Entre risques d’étouffement et d’intoxication, il faut agir et vite!

Premier réflexe qui est autant bénéfique pour nos petits que pour l’environnement : bannir les sacs plastiques jetables et leur préférer des sacs en coton réutilisables, plus solides et moins susceptibles d’être avalés.

Deuxième réflexe, on bloque les tentatives de balades de bébé, que ce soit dans les placards où vous rangez tous vos vilains produits chimiques (j’espère au moins qu’ils sont bios!) grâce à des supers crochets.

L’efficacité est prouvé, même moi j’ai du mal à ouvrir les portes des placards de mes parents qui ont toujours ce type de système… 20 ans après! 😉

On en profite pour installer sur nos robinets des économiseurs d’eau, ludiques et pédagogiques, afin de prévenir le risque de brûlure et diminuer la consommation d’eau.

Par exemple sur ce modèle, la couleur va passer du bleu foncé au rose entre 32° et 39°, laissant le temps à un enfant de retirer les mains avant que la température ne devienne dangereuse.

En limitant le débit maximum du robinet à 7 litres par minute, il permet aussi de réaliser des économies sans modifier les gestes du quotidien , soit 40 % d’économie, sans perte de confort.

Dans la salle de bain, on n’oubliera pas le thermomètre de bain pour limiter les risques de brûlures ou le tapis de bain pour limiter les risques de glissade.

Dans toute la maison, il peut être intelligent d’installer des barrières de sécurité, qu’on choisira de préférence en bois massif provenant d’exploitations forestières durablement gérées (garantissant notamment leur diversité biologique et leur capacité de regénération).

A contrario du mobilier en bois aggloméré ou en médium qui sont conçus avec de la colle dégageant des composés volatils nocifs, comme le formaldéhyde, particulièrement nocifs, le bois massif est un produit naturel.

Grosso modo, voilà mes petits conseils perso… Mais comme la sécurité n’est pas un enjeu de faible importance, je vous encourage vivement à vous rendre sur le site de l’Inpes dédié à l’ensemble des risques accidentels et environnementaux : www.prevention-maison.fr.

Dans un intérieur « standard », vous pouvez ainsi vous promener dans les pièces d’une maison où les « dangers » sont indiqués. Pour chacun, un court texte rappelle le risque, les bons gestes à adopter pour s’en prémunir, et indique des sources d’information complémentaire pour en savoir plus.

A noter que le site s’articule autour deux parties : la première est dédiée aux accidents domestiques dont je vous ai parlé ci dessus tandis que la seconde traite de de la pollution de l’air intérieur, notamment en détaillant les polluants présents dans les logements.

Pour y avoir navigué un peu, Prévention maison est un site très complet et est une mine d’informations pour vous permettre de « diagnostiquer » chez vous les risques qui s’y trouvent et surtout de les prévenir de manière simple.

Mais parce que poser des interdits c’est bien mais les comprendre c’est encore mieux, je vous conseille As’truc Memo, un petit jeu vendu 15€ pour faire prendre conscience, en s’amusant, des dangers domestiques à vos enfants.

Le principe : les enfants doivent reconstituer des paires en associant un mauvais geste, jeton rouge, au bon geste correspondant, jeton vert. De plus ce jeu est réalisé en carton recyclé avec encres végétales, vernis à l’eau et fabriqué en France, il a tout bon!

Et sinon, si vous êtes vraiment paranos, je vous conseille carrément le bonnet de protection en tissu matelassé pour protéger la tête de votre chérubin lors de ses premiers pas, lors des chocs contre des murs ou des meubles ou lors d’une chute. 😉

Article sponsorisé

Partage propulsé par Wikio

« »
  • Etant petite mon (grand) frère s’amusait avec moi comme si j’étais une poupée et m’a, d’après ma maman, mis mes petits doigts potelés dans les prises électriques. J’étais en quelque sorte sa poupée test.
    En conclusion, faire attention à chaque petite chose qui pourrait attirer l’oeil de vos trognons!

  • Petit rectificatif, à l’époque… il y a vingt ans… ton papa bricoleur était simplement allé au magasin de bricolage le plus proche acheter des fermetures aimantées les plus fortes (force 6!), ces jolies fermetures à petites fleurs n’existant pas encore! Et de plus, c’était juste pour éviter de ramasser toutes les nouilles ou la farine sur le carrelage de la cuisine car il y avait belle lurette que les produits ménagers étaient hors de portée dans un placard à bonne hauteur, mais ceci dit l’idée est la même!

  • Bonjour !
    Concernant la qualité de l’air intérieur, l’INPES a publié un guide, nous en avions parlé au moment du lancement : http://www.blog.terracites.fr/guide-pollution-air-interieure/
    Dans le post, il y a aussi le lien de téléchargement ce guide.
    Bonne lecture !

  • C’est vraiment excellent le chapeau pour le bébé et oui les aimant sont vraiment dur des fois même après 20ans! 😉
    Et ce sont de bons conseil, après c’est à chacun de les appliquer!