Faire ses yaourts maisons : une alternative écologique et économique!

Faire ses yaourts maison, c’est tout bon! Vous allez rire mais c’est encore un des ces trucs que je me suis mise à faire quand j’ai déménagé de chez mes parents et que ma « conscience écologique » s’est réveillée. Quand vous faîtes vos yaourts maison, vous faîtes du bien à la planète, à votre porte monnaie et surtout à vous même!

1 – C’est écologique!

Eh bien, fini les emballage industriels jetés à la poubelle. Désormais, vous recyclez à l’infini vos pots de yaourts ! C’est autant de déchets en moins…Prenez par exemple une famille de 4 personnes qui mange 1 yaourt par jour chacun, cela fait 120 yaourts par mois et 1440 yaourts par an ! Et niveau déchet on se retrouve avec le plastique des pots + le papier avec ses encres et sa colle sans compter le sur-emballage pour les packs de yaourts ! Et c’est sans compter la pollution liée au transport

2 – C’est économique!

Mise à part l’achat de la yaourtière qu’il faut rentabiliser (et encore on peut faire des yaourts sans yaourtière!) il en faut peu pour faire ses yaourts! Pour le prix d’un litre de lait (environ 1,30 € le litre de lait bio ou 0,80 € en lait traditionnel) + un yaourt ou des ferments + les ingrédients de votre choix, vous vous retrouvez avec 8 yaourts maison pour moins de 1 €50 ou 2€!

3 – C’est bon pour votre santé!

Avez-vous déjà scruté à la loupe la composition des yaourts que vous achetez dans le commerce ? Colorants, arômes, conservateurs, sans parler des gélifiants, des épaississants, des édulcorants et même de la gélatine porcine! Faire ses yaourts maison, c’est controler ses ingrédients. Et la recette est toute simple : du lait + des ferments + les ingrédients de votre choix (confiture maison, fruits frais, sucre non raffiné…).

Où je veux en venir?

Eh bien il y a quelques temps on m’a proposé de tester les tous nouveaux ferments Alsa. Comme d’habitude j’avais plutôt l’habitude d’acheter mon yaourt de base dans le commerce, je me suis dit pourquoi pas? En effet, les ferments lactiques, c’est tout bon: pas besoin de s’embêter à acheter son yaourt frais industriel et surtout à veiller que sa date de péremption ne soit pas passée. En effet, j’étais toujours embêtée car ils vendent les yaourts par lot de 2 minimum et que du coup il m’en restait toujours un sur les bras qui périmait avant que je n’ai eu le temps de l’utiliser…

J’irai pas jusqu’à dire que Alsa me sauve la vie (faut pas pousser quand même) mais il faut reconnaître que c’est bien pratique d’avoir toujours dans son placard ses petits sachets de ferments prêts à l’emploi pour faire son yaourt maison!Quand on lit le mode d’emploi, c’est difficile de faire plus simple: 1 sachet de ferments dans 1 L de lait et hop dans la yaourtière!

Ces ferments existent en 3 variétés : Mon Yaourt Maison, Mon Yaourt Maison Onctueux et Mon Bifidus Maison. Perso c’est les premiers (nature donc) que j’ai reçu à tester. Vous pourrez les trouver à partir de ce mois ci dans votre hypermarché pour un prix conseillé de 2,75 euros la petite boîte de 4 sachets.

Comment on s’y prend?

J’ai voulu prendre des risques et j’ai donc testé la recette du yaourt à l’abricot avec morceaux!

1 – On rassemble son matos

A savoir la yaourtière (dans mon cas une Tupperware non électrique), les pots de yaourts, un litre de lait entier…

… et surtout les ferments (sinon ça va pas prendre)

Bien entendu si le tout est propre c’est mieux quand même hein ^^

2 – On coupe les abricots en petits morceaux (ici c’est des abricots secs car c’est pas encore la saison…)

3 – On verse le litre de lait dans un récipient type saladier

4 – On délaye le contenu de son petit paquet de ferments dedans

5 – On ajoute quelques cuillères d’arôme abricot pour parfumer

6 – On ajoute les morceaux d’abricots découpés

7 – On verse la tambouille dans les petits pots

Enfin, on met en route la yaourtière. Dans mon cas c’est un peu roots car ma yaourtière n’étant pas électrique, je dois verser de l’eau bouillante dans la cuve… Et c’est parti pour 8h! Enfin dans mon cas, pour être franche ça a été FAIL! Au bout de 8h mes yaourts n’avaient pas pris et étaient tous gluants… du coup je les ais réenfournés pour 8h.

Cela ne remet à mon avis nullement en cause la qualité des ferments Alsa car la méthode indiquée est celle pour les yaourtières électriques… Ainsi plutôt que d’utiliser du lait à température ambiante comme je l’ai fait pour cet essai, lors de ma prochaine tournée, je reviendrai à ma bonne vieille méthode qui consistait à faire chauffer jusqu’à presque ébullition la moitié de mon lait puis de la mélanger avec du lait frais.

Pour un résultat optimal, Alsa conseille de ne pas repiquer ses yaourts (technique qui consiste à garder de côté un yaourt à chaque fournée pour le réutiliser à la place des ferments la fois d’après) . Mais bon, même si c’est sûr que les yaourts auront toujours plus de chance d’être réussis avec des ferments neufs, c’est clairement un argument marketing pour vous en faire acheter le plus souvent possible hein faut pas être dupe…

Mon avis?

Premier essai concluant mais pas sensationnel du fait de ma yaourtière « old fashion ». Cependant il faut reconnaître la praticité de la chose: 1 litre de lait + 1 p’tit sachet, c’est quand même drôlement pratique! Pour ce qui est du résultat, les yaourts étaient au final bien onctueux et pas mauvais du tout (mais recette à peaufiner dans mon cas).

Pour un prix de 2,75 euros la boîte de 4 sachets soit 32 yaourts si on suit les règles officielles, on s’en tire à 0,09c la part de ferment de yaourt, ce qui reste raisonnable… Bien entendu mon âme écolo regrettera quand même un peu le sur-emballage: 4 sachets individuels + la boîte en carton…

Et les bons plans dans tout ça?

A l’occasion de la fête des mères, Alsa et Moulinex proposeront une offre de remboursement conjointe : 10€ remboursés pour l’achat d’une yaourtière Yogurteo et de 2 produits parmi Mon Yaourt Maison, Mon Bifidus Maison et Mon Yaourt Maison Onctueux. A l’intérieur de chaque yaourtière Yogurteo, 1 sachet de Mon Yaourt Maison, ainsi qu’un bon de réduction de 0,50€ seront offerts.

De plus Alsa organisera également un jeu-concours sur son site www.alsa.fr qui débutera début Mai. Les participants pourront tenter de gagner des yaourtières et des pieds mixeurs de la marque Moulinex.

Tant qu’à continuer, sachez aussi que des paquets de Mon Yaourt Maison Alsa sont à gagner sur des blogs spécialisés cuisine participant à la même opération:

Ok ce bon
Papilles et pupilles
Mes petits bonheurs
Ma p’tite cuisine by Audrey
Le blog culinaire de Nathalie
Merci pour le chocolat
Chef Nini

Article sponsorisé

« »
  • Il est possible de faire des yaourts sans yaourtière… Avec un four (c’est ma technique) ou une cocotte minute, vous pouvez en fabriquer.
    Alors, comment est-ce que je fais donc :
    Je m’en vais avec mon pot au lait à la ferme bio qui a chez moi. Je repars avec du lait encore tout tiède… (le bonheur d’habiter à la campagne :)).
    Je fais bouillir le lait : 20mns pour 1 litre, 30mns pour 2 litres.
    Je fais refroidir le lait pour qu’il revienne à température ambiante : environ 2h. Lorsque je les fais à la vanille, je fends une gousse de vanille que je laisse « infuser » pendant le temps de refroidissement.
    30 mns avant de les mettre dans le four, je préchauffe le four à 40°C.
    Pour les yaourts nature, je mélange le lait avec un yaourt de la précédente tournée (j’utilise un ferment vendu en pharmacie qui permet de faire 20-25 tournées… Plus économique et écologique…).
    Pour les yaourts vanille, je racle la gousse pour mettre les grains dans le lait, je rajoute 70g de sucre, je mélange, puis je rajoute un yaourt nature.
    J’enfourne au four pendant 2h à 40°C, puis j’éteins le four et je ne l’ouvre surtout pas et je les laisse pendant 6h. Après direct au frigo.
    Le résultat, des yaourts, juste tout doux, qui se tiennent bien, même s’ils sont moins fermes que si je mettais du lait en poudre (mais je vois pas trop l’intérêt d’utiliser du lait bio pour mettre du lait en poudre, donc… :))
    Pour moi, ce sont les seuls yaourts, qui lorsqu’ils sont natures, peuvent être mangés sans sucre…
    J’ai essayé le yaourt au chocolat : une vraie cata : super acides. Si vous avez une recette, je suis preneuse! :)

    • @Ariane Pour ce qui est des yaourts au chocolat eh bien je n’ai jamais testé! Les yaourts à l’abricot étaient mon premier essai en dehors des sentiers battus des yaourts natures… ;-) En ce qui concerne les ferments vendus en pharmacie, sais-tu si on peux en trouver dans toutes les pharmacies? Niveau prix ça revient à combien? C’est sûr qu’un gros pot c’est nettement plus écologique que de petits sachets individuels! Quand à faire les yaourts au four… eh bien je n’ai pas de four et cette vieille yaourtière (elle doit être plus âgée que moi je crois) traînait chez mes parents… ;-)

  • Je fais mes yaourts maison depuis 1 an. C’est ultra simple, rapide (5 min), et très bon (je mets toujours un peu de confiture au fond). J’ai amélioré ma recette au fur et à mesure (je rajoute un peu de lait en poudre pour le yaourt soit plus dense, un peu d’extrait de vanille pour le goût, et je préchauffe au microondes le lait et le yaourt « fermentant » pour un mélange plus homogène).
    :)

  • @The Green Geekette : je pense que ça se trouve dans toutes les pharmarcies, sinon, il commande : j’utilise yalacta perso, mais il doit y en avoir d’autres.
    La dose coûte 6€ et tu peux donc faire 20-25 tournées…

  • Quand j’étais petite, ma maman me préparait toujours des yaourt maison! C’était trop bon!!!
    Aujourd’hui, je pollue parce que mon Chéri trouverai ça totalement inutile de faire les yaourt maison.

  • Coucou, je viens de découvrir ton blog qui est super sympa !
    Moi, aussi je fait mes yaourts mais avec une yaourtière électrique, et je pense que je vais essayer ces petits ferments, enfin si je pense à en acheter !!!
    Bonne soirée

  • moi aussi j’ai adoré ces ferments !

  • Pour les yaourts depuis que je suis sur paris j’en ai pas fait un seul ! Mais je vais retourner à toulouse et en refaire avec ma moman ! Par contre avec elle on utilise pas de préparation alsa ou autre on fait tout à la main !

  • Merci alsa ;)

  • Je ne savais même pas que çà existait une yagourtière non électrique …
    chez moi aussi une recette si tu veux ;)

    http://libelul.com/?p=4789

    Bonne journée !

    Jane

  • Ca fait des mois que je récolte des p’tits pots en verre (pot de compote, de crème fraîche, etc..) que je lave avec l’objectif de faire mes propres yahourt à la cocotte-minute mais j’ai toujours pas trouvé le temps de m’y mettre !!! :)
    J’aime bien ta recette à l’abricot par contre je préférerais utiliser un yahourt bio pour les ferments plutôt que du Alsa, même s’ils le déconseillent, ils sont fort en marketing chez alsa ;).. Mais bon au moins toi tu t’es lancée : félicitations !

    • @Miss Violette totalement d’accord avec toi, mes yaourts seraient encore meilleurs avec des ingrédients tous bios tous beaux! ;-) J’envie Ariane qui va chercher son pot de lait à la ferme bio à côté de chez elle!

  • Je fais mes yaourts entièrement bio, vous pouvez trouver des recettes ici avec des yaourts bio, du lait concentré bio, du lait bio etc…: http://meselfeebulations.unblog.fr/tag/cuisine-elfique/%E2%98%85-yaourts/

  • bonjour
    je n’ai ni pot en verre ,ni yahourtiere
    comment je fait
    j’ai des ramequins
    merci de m’aider
    salutaion
     

    • @verone Sans yaourtière c’est tout à fait possible, il existe des méthodes au four ou grâce à une cocotte minute mais par contre il faut absolument des pots en verre ou en grès. Je ne suis pas une experte alors je ne peux malheureusement pas plus vous renseigner…

  • […] c’est une de mes lubies qui change tout le temps, quand je suis motivée je vais faire mes yaourts maisons, mais il m’arrive aussi d’acheter mon pot de 1kg de fromage […]

  • […] forte! Et une de mes gourmandises phares de l’été, c’est la glace! Sauf que comme les yaourts, quoi de mieux que de la faire […]

  • Bonjour,
    On peut faire ses yaourts sans fermants en utilisant un yaourt de la fournée précédente. En prenant des yaourts de soja ils sont plus fermes et je n’ai jamais mis de lait en poudre.

    • @Christel effectivement je garde souvent un yaourt de la fournée précédente pour recommencer, par contre jamais testé les yaourts au soja maison!

  • […] Si devenir végétarienne n’est pas inenvisageable pour moi un jour, je dois avouer que devenir végétalienne serait par contre beaucoup plus compliqué… en effet, j’adore le fromage et les yaourts! D’ailleurs, à une période souvenez-vous j’avais tenté de faire moi même mes yaourts maison… […]

  • Si vous voulez de bons yaourts beaucoup plus sains :
     
    Arrêtez de faire des yaourts avec les poudres fatiguées, dont je ne suis pas surpris que la plupart des personnes trouvent leurs résultats liquides, ou trop acides.
     
    Achetez BIOPROTUS 7000, qui contient 7 milliards de ferments lactiques vivants et lyophilisés par sachet, en 7 souches, (et non une seule). Pas besoin que cela provienne d’un magasin Bio, car les bactéries c’est toujours Bio ! Ces sachets sont prévus pour être bus avec un verre d’eau tempérée, (1 par jour), mais je vous propose ici de faire multiplier nos amies les bactéries lactiques probiotiques.
     
    En pharmacie : 18 Eu, ou a 12 Eu sur le Net. 1 sachet pour un litre de lait toujours entier et à température ambiante, (l’UHT convient très bien et pas besoin de le chauffer), mais jamais d’écrémé. Ajouter l’équivalent d’un pot rempli de lait en poudre, (si possible entier), pour un résultat plus ferme. Tous les ustensiles doivent être parfaitement propres, ainsi que vos mains, comme cela vous pourrez les conserver facilement 15 jours au réfrigérateur à 4 degré C°. Faites-les le soir sans les couvercles et laissez-les tranquille jusqu’au matin, ou vers midi, surtout sans vibrations autour, (machines à laver…). Mettre les couvercles et laisser reposer 4 heures au réfrigérateur.
     
    Pas nécessaire d’utiliser un sachet de BIOPROTUS 7000 à chaque fournée, parce que les fois suivantes vous pouvez utiliser un des yaourts, jusqu’à 5, 6, ou 7 fournées suivantes, (voir plus).
     
    En fait, non seulement c’est plus sain que n’importe quel yaourt de tous les commerces du monde, mais en plus c’est économique malgré le prix de départ, puisque :
     
    1 sachet à 1,80 Eu donnera entre 40 et 56 yaourts, pour 5 à 7 litres de lait entier et un paquet de lait en poudre.
     
    De cette façon c’est inratable !
     
    Je précise que je ne travaille pas pour cette entreprise, mais que je tiens à faire partager mon expérience pour le mieux être de tous et de toutes. D’ailleurs, si je travaillais pour eux, je vous dirais d’utiliser 1 sachet minimum à chaque fois, voir pour chaque pot !
     
    Pour ceux qui veulent les faire avec un yaourt du commerce en remplacement du sachet : je conseille le « Velouté » de Danone, dont la souche est excellente et donne un résultat crémeux.
     
    Les miens je les fais dans mon ancienne mijoteuse automatique, en première position = 43°, pendant 2 heures + repos, (voir 4 h).
     
    Bonnes dégustations !
     
    P.S.: Si vous utilisez la supère yaourtière orange, (ou bleue), des années 70’s : La remettre en route le matin et attendre vers midi pour mettre les yaourts au réfrigérateur.

  • Ne pas se faire d’illusions : Alsa suit une mode qui lui rapporte de l’argent. Ce n’est pas un organisme de bienfaisance et la bonne santé des gens lui importe moins que ses finances. Bioprotus a peut-être la même politique commerciale, mais je devis l’utilisation qu’ils préconisent, (10 doses = 10 verres), pour la multiplier par 400 à 560 yaourts ! Pour un résultat identique, voir plus puissant, un sachet à 1,80 Eu coûte donc entre 0,0045 et 0,0032 Eu !
     
    Il faut savoir qu’en réalité on n’a pas besoin du calcium contenu dans le lait des vaches, qui est naturellement réservé aux petits veaux, (ni de celui des autres laits, mais uniquement de celui de nos mamans lorsque nous étions bébés). C’est une invention publicitaire de l’industrie laitière, pour pousser à la consommation. Le calcium on en trouve suffisamment dans une multitude d’aliments et même dans l’eau ! Sauf pour les carences, mais en ce cas c’est de l’ordre médical, sous comprimés et non en produits laitiers. Ce qui n’empêche pas que l’on peut adorer cela, comme moi qui pourrais difficilement me passer de bons fromages au lait cru.

  • […] leurs impressions à savoir que les pots ressemblent fortement aux pots vendus en magasin. faire ses yaourts, c’est une expérience unique […]

  • suis camerounais vivant au Cameroun! J’aimerai savoir comment m’approvisionner de ce ferment car je produis des yaourt pour le commerce et il n’est pas facile pour moi de trouver les ferments dans mon pays!

  • Je me suis mise à faire mes yaourts.
    Mais personne ne parle de la bouteille plastique de lait qui est sur la photo, c’est pas polluant ca? Je voudrais pouvoir comparer l’impact des pots de yaourts économisés avec cette bouteille…. et de l’électricité utilisée !

Toi aussi laisse ton petit brin d'herbe...