L’Aveyron vu du ciel : mon baptême parapente à Millau et de l’escalade pour prendre de la hauteur !

0

J’ai toujours aimé la magie des paysages vus du ciel, cette sensation de liberté qu’on peut ressentir en volant. Pourtant mon baptême de parapente à Millau en Aveyron, il m’aura fallu attendre le salon des blogueurs voyage 2018 pour le réaliser. Et comme j’aime décidément prendre de la hauteur, j’ai également fait un peu d’escalade sur les parois aveyronnaises !

Survoler Millau en parapente

C’est donc par un petit matin d’avril que je devais “m’envoyer en l’air” pour la première fois (pardon pour le jeu de mots pourri, c’est trop facile…), bien que Jeff, Antoine et Léo, nos moniteurs, nous aient déjà prévenus que les vols de l’après-midi étaient meilleurs car généralement plus favorables en raison des courants d’air chaud permettant de monter et de rester en l’air plus longtemps.

Que cela ne tienne, je n’allais pas m’arrêter à cela ! Après avoir vu les copines s’élancer les unes après les autres, Lucie de Voyages et Vagabondages en premier, aventureuse comme à son habitude, puis Jovanah de Caribbeantourtrip que je venais tout juste de rencontrer et enfin Claire de No Mad Land ma comparse de prénom, j’avais désormais une petite idée de comment ça se passait et peu d’appréhension.

Soyons honnêtes, ça ne m’a pas du tout empêchée de faire mon boulet lorsqu’est venu mon tour en faisant toutes les erreurs possibles à la fois, c’est à dire m’arrêter trop tôt de courir lors du décollage tout en m’asseyant trop tôt dans la sellette ! De quoi bien faire marrer Lucie qui n’a pas pu s’empêcher de filmer la scène… (une copine, une vraie ^^) Pour mon premier vol en parapente, j’ai fais fort !

 

Pour le reste, ce n’était que du bonheur. Moi qui avais un peu peur car je n’ai jamais aimé les sensations fortes, j’ai été agréablement surprise par la fluidité du décollage, un peu comme un oiseau qui s’élance ! Quand au vol en lui même, c’est presque comme être installée dans un fauteuil de cinéma grand luxe avec une vue à couper le souffle. (j’ai dis presque, y a le vent qui décoiffe en plus quand même ^^)

Non plus sérieusement, la sensation de voler, tout en douceur est formidable et j’aurais pu rester longtemps dans les airs si les vents ne nous avaient malheureusement pas fait descendre aussi rapidement. 6 minutes top chrono dans les airs, c’est court mais c’était assez pour un bon bol d’air pur, car oui l’avantage du parapente c’est que c’est zéro pollution contrairement à un tour en avion pour avoir la même vue !

La bonne nouvelle, c’est qu’un vol découverte en biplace comme celui là est à seulement 60€, un tarif plus qu’abordable. J’ai personnellement volé avec Jeff de Acrobi Parapente, mais les copines ayant volé avec Antoine de Airzone Parapente ou Leo de Tête à l’envAIR (ancien membre de l’équipe de France de voltige parapente) étaient tout aussi contentes ! Une chose est sûre, j’avais déjà hâte de recommencer…

Escalader les parois naturelles de l’Aveyron

L’escalade et moi, c’est une vieille histoire d’amour. Pendant mon adolescence, j’ai eu la chance de réaliser plusieurs stages en salle, et je crois même que je n’étais à l’époque pas mauvaise… puis pendant des années j’ai complètement laissé ce loisir de côté et c’est seulement cette année que je me suis dis “mince, j’ai bien envie de m’y remettre” ! Et pour cela, j’ai choisi de le faire dans le cadre magnifique de l’Aveyron.

Quoi de mieux que de changer de l’escalade en intérieur en me frottant pour la première fois à de la grimpe sur parois en pleine nature ? L’alliance d’un sport que j’apprécie et qui me challenge (oui, il se pourrait que j’ai parfois un peu le vertige quand je regarde en bas…) et d’une nature aveyronnaise accueillante au cœur de la vallée de la Dourbie, que demander de plus ?

 

Équipés de baudriers, casques et tout notre attirail d’escalade, nous devions ainsi nous lancer à l’assaut des falaises de l’Aveyron ! Rien que quand j’ai vu notre guide de Roc et Canyon monter en tête pour installer les voies, j’étais impressionnée et j’ai su que j’étais entre de bonnes mains ! Me concernant il m’aura fallu tout l’après-midi pour compléter toutes les voies, et je ne suis pas peu fière de les avoir fait jusqu’au bout.

Là encore l’activité est plutôt abordable puisque l’après-midi passée à escalader avec tout le matériel fourni est à 30€. Et la bonne nouvelle c’est que c’est accessible à tous même si on a jamais fait d’escalade, car il y a à la fois des voies faciles et des plus complexes pour ceux qui veulent se mettre un peu de défi ! En tout cas, faire de l’escalade en pleine nature en Aveyron est définitivement un beau mix entre efforts et sensations !

Se reposer au domaine de Saint Estève

Après autant d’émotions fortes, il me fallait un cadre dans lequel me reposer et dans le cadre du salon des blogueurs, c’est au domaine de Saint Estève que nous devions nous retrouver à quatre filles dans un petit chalet avec les copines Lucie avec qui j’ai fait du parapente, Emma de Planet Addict et Astrid d’Histoire de Tongs.

Honnêtement, si le chalet en lui même ne devait pas me laisser de souvenir impérissable (le confort m’a fait pensé à celui d’un mobil home de camping…), j’ai par contre eu un coup de cœur pour la piscine à débordement avec vue imprenable sur le viaduc de Millau ! De quoi nous donner l’inspiration pour quelques photos peu communes avec la bande de copains enrichie de Sarah, Nastasya et Michael.

 

Sois rassuré, non je n’ai pas vraiment travaillé au bord de la piscine avec mon ordinateur portable… Je crois que j’aurais bien trop peur de le faire tomber à l’eau ! Et en réalité, la vie de digital nomad c’est bien souvent loin d’être aussi reluisant… Par contre, comme à chaque salon des blogueurs voyageurs on s’est bien marrer, celui de cette année dans l’Aveyron était particulièrement une pépite et j’ai déjà hâte d’être à celui de 2019 !

Et toi, tu as déjà fait du parapente ou de l’escalade en plein air ?

Disclaimer : ces activités et hébergements m’ont été offert dans le cadre du salon des blogueurs voyage 2018, mais les opinions exprimées ici restent les miennes honnêtes et sincères.

Laisser un commentaire