Quelles chaussures choisir pour un road-trip de 6 mois ?

Bizarrement, mes chaussures furent bien une de mes dernières préoccupations avant de partir pour ce road-trip. Pourtant, dieu sait combien il est important d’être bien chaussé, car sinon ampoules et autres joyeusetés répondent souvent à l’appel, surtout dès qu’on fait un peu de randonnée… (oui oui, j’ai à nouveau fait de la rando, dans les Rocheuses cette fois et ça change tout! On en reparle très vite.)

Heureusement pour moi, un “pré-test” de mon matériel lors de mon premier road-trip dans les Maritimes devait me permettre de prendre conscience des petits problèmes liés à ce que j’avais prévu à la base pour me chausser. Comme par exemple, du fait que mes chaussures de randonnée Quechua achetée il y a 2 ans de cela prenaient complètement l’eau. (pour marcher dans la neige ou survivre à un déluge à Halifax, c’est balo…)

Et je ne parle même pas du fait que si j’étais à ce point confort dedans, c’était aussi parce qu’elles étaient bien déformées, donc plus vraiment d’un maintien très utile pour mon pied… Ajoutez à cela que la seule paire de nu-pieds que je comptais emmener était une paire de Hawaïnas – parfaites pour chiller sur la plage, mais peu efficaces pour marcher de longues distances – et le tableau n’était pas glorieux…

Seule paire que j’avais prévue d’emmener dès le départ : mes souliers de course. Achetés il y a 6 mois de cela pour mes cours de crossfit, ces baskets ont l’avantage d’être hyper légères, ce qui est non seulement un avantage pour courir, mais aussi et surtout dans ce cas précis, un très bon point lorsqu’on voyage avec toutes ses affaires dans un seul et unique sac à dos de 50 litres!

Niveau utilité, je dois admettre que ce n’est pas la paire que je met le plus souvent, mais j’ai été bien contente de les avoir afin de me faire une petite session run à Chicago ou gym à Calgary. De plus, quand il est fait trop froid pour mettre mes sandales mais que j’ai quand même envie d’avoir les pieds qui respirent un peu après une journée passée dans mes chaussures de rando, c’est le compromis idéal.

equipement-roadtrip-usa-canada_baskets-run-mizuno_01

equipement-roadtrip-usa-canada_baskets-run-mizuno_02

Seul inconvénient donc, le fait que je les utilise un peu moins que les autres et que leur usage soit en partie redondant, même si je ne regrette pas de les avoir! Quand au prix, j’avoue avoir laissé un rein à leur achat il y a 6 mois – 160$ quand même – mais elles sont vraiment légères, confortables et je sens une vraie différence quand je cours comparativement à une paire de baskets bon marché…

Concernant mes chaussures de rando, c’est donc totalement à la dernière minute que j’ai pris la décision de racheter une nouvelle paire suite au constat de la totale non imperméabilité de mon ancienne paire… Heureusement pour moi, un passage à Montréal entre mon road-trip dans les Maritimes et le “vrai” départ vers l’Ouest devait me permettre d’improviser un arrêt à la boutique Altitude-Sports sur Saint Denis.

Telle une indécise, c’est sans vraiment savoir ce que je voulais que je me suis pointée au magasin… Chaussures de randonnée à tige haute ou à tige basse, matériaux, marque, je n’étais même pas vraiment décidée et je peux avouer que les conseils des vendeuses m’auront été bien utiles. (oui, la fille qui fait sortir 36 000 paires de souliers à tester à la pauvre vendeuse, c’est moi! ˆˆ)

Ne faisons pas durer le suspense plus longtemps, après moultes tergiversions c’est sur une paire de chaussures de randonnée à tige haute de la marque Merell que je devais jeter mon dévolu. A la base un peu frileuse à prendre une paire à tige haute – je trouve cela beaucoup moins passe partout qu’une tige basse – je me suis finalement laissé convaincre par le confort de ces souliers… De vraies pantoufles!

A peine enfilées, je me sentais déjà super bien dedans, et après plusieurs semaines de test – c’est la paire que je porte pratiquement tous les jours – je peux confirmer qu’aucune ampoule ni douleur n’est à déclarer! Et surtout, gros avantage par rapport à ma précédente paire, elles sont non seulement imperméables – testées pour marcher dans la neige, mes pieds sont totalement restés au sec youpiii – mais aussi elles me tiennent parfaitement la cheville!

equipement-roadtrip-usa-canada_chaussures-rando-merell_1

equipement-roadtrip-usa-canada_chaussures-rando-merell_2

Et pour une fille comme moi qui a tendance à avoir les chevilles un peu fragiles et qui vrillent facilement, ça change la donne lors des randos en chemin un tant soit peu boueux ou neigeux! De plus, elles ne sont vraiment pas moches et quand même assez discrètes avec leur coloris marron / beige passe partout mais qui en même temps change un peu du noir tout bête! (puis elles ont une pointe de vert <3)

En résumé, j’en suis vraiment contente et je ne regrette pas cette achat malgré leur coût élevé. Si vous avez 160$ à mettre dans une paire de souliers, c’est surtout dans cette paire là de ma sélection que je vous conseille de les mettre! Merell est une marque connue et reconnue et je pense que ces dernières risquent désormais de me suivre dans mes pérégrinations pour un bon bout de temps!

Comme je vous l’ai dit plus haut, je comptais à la base partir avec comme seule paire de nu-pieds, des Hawaïnas – achetées au Brésil en plus! – Sauf que durant ce fameux road-trip dans les Maritimes, c’est mon amie Armelle qui devait me faire remarquer que si pour chiller sur la plage ça pouvait passer, il était hors de question d’envisager de marcher sérieusement avec pendant plusieurs heures

Réfléchissant un peu à la problématique, je devais finalement tomber d’accord en me disant qu’après tout une grosse partie de ce voyage s’étendait sur le printemps et l’été, et qu’il état donc fort possible que par moments – allez disons à tout hasard, dans la Vallée de la Mort au mois de Juillet – je sois bien contente de pouvoir marcher confortablement en ayant les orteils à l’air et pas engoncés dans une paire de chaussures de rando…

Vous l’aurez compris, c’est donc à la même boutique Altitude-Sports que je devais également craquer sur une paire de sandales de marche de la marque Ecco. Là encore, mes hésitations ont été vite oubliées tellement le modèle semblait confortable immédiatement à l’essai! La semelle de ces chaussures est en effet vraiment – mais alors vraiment – super moelleuse! Rien à voir avec le caoutchouc de mes Hawaïnas, c’est certain. ˆˆ

equipement-roadtrip-usa-canada_sandales-marche-X_1

equipement-roadtrip-usa-canada_sandales-marche-X_2

Pour l’instant je les ai surtout portées en ville – préférant mes chaussures fermées pour les grosses randos – et j’en suis vraiment contente. Mise à part la trace de bronzage ridicule – mais ça on y peut rien – elles sont vraiment confortables car adaptables au pied grâce à leurs 3 sangles de maintien serrables comme on le souhaite. Sachant que je les utilise aussi en chaussons ou pour me rendre à la salle de bain, c’est encore 150$ bien placés!

Voilà donc, dans l’absolu je sais bien que ça peut paraître énorme que je me déplace avec 3 paires de chaussures pour une valeur totale de presque 500$, mais c’est un choix que je ne regrette absolument pas. Les 3 paires ont des usages complémentaires, et surtout elles sont toutes confortables ce qui est essentiel pour moi lors de ce voyage où je marche beaucoup et souvent!

Si vous êtes à Montréal, je vous conseille très sincèrement d’aller magasiner vos paires de souliers outdoor à la boutique Altitude-Sports. Non seulement ils sont très bien situés (Saint Denis / Rachel) – pas comme le magasin MEC du Marché Central qui est à Trifouillis-les-Oies à peine accessible en transport en commun – mais surtout les vendeuses sont de bon conseil et ont des produits de qualité à vous proposer!

Comme je l’ai dit un peu plus haut, j’ai choisi ces 3 paires pour un voyage printemps-été et parce que je ferai à nouveau un saut de puce par Montréal à l’automne pour m’équiper pour l’hiver. Bien que ma paire de chaussures de rando supporte la neige sans problème, il est évident que je switcherai sûrement ma paire de sandales avant de repartir pour cet hiver, mais ça on en reparlera en temps voulus!

Et toi, combien et quelles chaussures emmènent tu avec toi en voyage?

Disclaimer : un rabais m’a été offert par la boutique Altitude-Sports mais cependant les opinions exprimées ici sont les miennes, honnêtes et sincères. J’avais besoin de ces 2 paires de chaussures et aurais opté pour leur achat dans tous les cas. Merci encore à l’équipe de la boutique Saint Denis pour leur accueil chaleureux et leurs précieux conseils, c’est en partie grâce à eux que mon voyage se déroule bien de ce point de vue là! 😉

« »
  • Je fais exactement comme toi, une paire de petites baskets, une paire de chaussures de marche et une paire de sandales de marche! J’ai fait une fois une semaine avec des chaussures pas adaptées, plus jamais! Tu as bien raison, c’est hyper important!

    • @Claire7799 ouille oui marcher avec des chaussures pas adaptées c’est juste l’horreur, non seulement on est pas confort mais en plus vive les ampoules après quoi…

  • Coucou !
    Bel article 🙂
    Pour ma part, quand je pars, c’est avec 2 paires seulement : une paire de sandales (style tong) de la marque Birkenstock (très connue ici en Europe, ça ressemble un peu à des chaussures orthopédiques, pas très joli mais tellement confortable!) et une paire de chaussures de randonnée (de la marque Technica).
    J’en suis déjà à ma deuxième paire de Birkenstock et de chaussure de randonnée de cette marque ! Je passe généralement mes journées en chaussures de randonnées et la soirée en Birkenstock.
    Il n’y a que l’année passée en Islande où je n’ai pas pris mes Birkenstock parce que je savais qu’il allait faire trop froid ! J’avais pris une paire de Crocs qui me permettait ainsi de faire les traversées à gué des rivières sans avoir mal aux pieds en marchant sur des cailloux.
    Nous avons l’habitude des vacances avec un sac à dos où le poids du sac est très très important !

    • @Hillswick 2 paires, tu es encore plus restreint que moi dis donc! C’est assez confortable pour marcher sur de longues distances des Birkenstock quand meme?

  • A l’époque où il n’y avait que mes affaires dans mon sac, j’avais deux paires : une grosse au pied (soit rando, soit bonnes chaussures plates de ville selon la destination) et une paire plus légère (sandales de marche ou ballerines plus élégante).
    Maintenant je partage mon sac avec les affaires de ma fille (et j’ai toujours le même sac), donc une seule paire, celle que j’ai au pied tout le temps mais pas de chaussures de randonnée car en fait, nous sommes bien trop urbain. Et après 3 mois de voyage, j’ai acheté une paire de petits chaussons car j’avais toujours froid en intérieur. Idem pour ma fille, une paire au pied + des chaussons. Mon namoureux a pris des tongs et je lui pique si j’en ai besoin pour accéder à la salle de bain.
     
    Je pense qu’on a le réflexe de vouloir des chaussures de rando car oui on marche beaucoup, mais finalement les situations de marche en montagne sont rares quand même.

  • Les chaussures de rando Decathlon sont tres bien aussi pour les budgets plus que serrés , surtout quand on chausse du 36/37 pour moi ( j ai pris la taille enfant, j en ai eu pour moins de 40 euros).
    Après je ne les ai utilisées que pour marcher longtemps, pas pour de la vraie rando.

  • Je dois partie 40 jours et j’ai un problème de place dans mon sac de 70 litres pour emporter 2 paires (marche et montagne), je ne sais spas quoi faire, j’hésite a partie avec la plus petite paire et des tong en sus.  Je vais partir pieds nus si ça continue 😉

  • Cet été, j’ai marché avec une paire de sandales Teva.. 300 km sur les chemins de bord de côte.. et incroyablement confortables ! J’avais pris les baskets qui ne m’ont servi qu’une fois car le terrain était un peu mouillé! Sinon, je pars aussi avec deux paires (souvent avec les grosses chaussures de rando car je suis souvent en montagne). 

Toi aussi laisse ton petit brin d'herbe...