De retour du FITC Amsterdam 2010!

Après le précédent billet plutôt touristique, voici un nouveau billet orienté plus geek! Alors sans vouloir segmenter mon lectorat, si vous n’êtes pas fan de techno – notamment de Flash – ou de design, peut être que la lecture de cet article ne vous passionnera pas vraiment… Mais s i vous êtes curieux de savoir ce qui s’est dit au FITC Amsterdam 2010 alors vous êtes au bon endroit! 😉

Comme je n’étais pas présente partout (eh ouais je n’ai pas le don d’ubiquité malheureusement), je ne pourrai pas vous parler de tout ce qui s’est passé pendant cet événement. Mais bon, je vais faire de mon mieux pour évoquer ce que j’ai eu la chance de voir!

1er jour – Lundi 22

Matinée “blanche” en ce qui me concerne puisque c’était mon créneau horaire de bénévolat. J’étais assignée à l’accueil et à l’enregistrement des participants. Ma tâche n’était franchement pas bien compliquée: donner les badges et les sacs remplis de goodies… Mais bon du coup j’y étais collée de 8h30 à 13h30 ce qui m’a condamnée à louper toutes les sessions de cette matinée… 🙁

Mais bon puisque j’ai des espions partout 😉 je suis quand même en mesure de vous raconter un peu ce qui s’est dit.  La première session de la journée était la  « Adobe Keynote » présentée par Richard Galvan et Mark Anders. En gros, pas de réelles nouveautés pour quiconque ayant fait un tant soit peu de veille technologique ces derniers temps. A retenir cependant dans le lot: la présentation de la « Device Central CS5 » qui permettra de tester toutes les applis Flash pour le mobile, en testant par exemple l’accéléromètre, ainsi que des démos de Air tournant sous Android.

Grant Skinner a aussi partagé quelques conseils d’optimisation pour Flash lors de sa conférence Quick as a Flash. Ensuite, une conférence assez sympathique fut celle de Jared Tarbell intitulée “The Strangest Things I’ve Ever Seen”. On a pu y avoir pas mal de choses, allant des motifs qu’on peut trouver dans la nature, en passant par le nombre d’or pour terminer par nous présenter quelques uns de ses travaux.

Substrate by me

Il a distribué 200 petites boîtes en bois, ornées du dessin ci dessus. Pour la petite histoire, il nous a raconté avoir terminer de les coller la veille dans sa chambre d’hôtel. 😉 Et petit bonus pour les plus rapides à la fin de la présentation, on pouvait récupérer un de ces fameux cubes,  fabriqués avec une imprimante laser dans sa cave.

Et enfin, la dernière session de la journée à laquelle j’ai assisté fut celle de Erik Natzke, intitulée “Art of Play”. Une conférence certes un peu longue, mais on a cependant put assister à une rétrospective complète de son œuvre.  A noter pour ceux qui ne connaissent pas que toutes ces images sont entièrement générées par code (ça en bouche un coin hein).

Sur ce s’est terminée la première journée du festival. Alors comme ça fait déjà pas mal de choses, je vais arrêter cet article là et je vous parlerai de la suite dans un second article!

« »

Toi aussi laisse ton petit brin d'herbe...