Mission espionne !

7

Si je vous parle d’escape game, ça vous dit quelque chose ? Non ? Et bien vous ne devriez pourtant pas tarder à entendre parler de ce type de jeu grandeur nature qui vient tout juste de débarquer en France. De l’aventure avec un grand A, que ma collaboratrice spéciale (aka ma soeur) a eu l’occasion de tester à Paris, et moi même en Corse ! Je lui laisse d’ailleurs la parole pour commencer…

escape-game_the-game-paris_01

escape-game_the-game-paris_02

“Depuis toujours, les cours de récréation à l’école primaire ont connu leurs modes, je ne sais pas lesquelles vous avez connues (billes, pogs, cartes pokemon, élastique, didll, ballon, …) mais moi, je suis de la génération qui a connu Charmed le samedi soir et qui y jouait bien évidemment dans la cour à chaque récré. Nous divisions la cour en différente zones, le P3, le manoir, l’antre d’un démon, … et on se répartissait les rôles.

Ah, la bonne époque quoi ! Enfin bref, cette passion pour se mettre dans la peau d’un personnage et de jouer dans un décor n’est jamais vraiment partie et je regrettais à l’époque le manque de décor (merci l’imagination). Plus j’écris et plus vous vous demandez sans doute pourquoi je vous parle de ça… Alors quand The Game m’a proposé de tester un  escape game j’ai dit oui et mille fois oui même si je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre.

J’ai imaginé plusieurs scénarios, le même que dans mon enfance, à la Fort Boyard, un peu comme un cluedo géant ou comme Hercule Poirot, Sherlock Homes et même James Bond. Une aventure unique dans un décor digne du cinéma avec une mission. De quoi se mettre dans la peau d’un de nos héros de jeunesse. Je ne pouvais pas résister à la tentation ! ^^

J’ai donc appris qu’un escape game est une équipe, en général de 2 à 5 personnes, enfermée dans une salle d’où elle doit sortir victorieuse en 1 heure maximum. Il faut fouiller la pièce, trouver tous les indices qui associés et combinés les uns aux autres permettent de résoudre l’enquête.

Je me suis donc rendue chez The Game avec une acolyte de choc qui était aussi excitée que moi. On a été accueillies par toute l’équipe, Max et Max, Clémence et Emma, qui était aux petits soins pour leurs 8 invités. Ils nous ont tout expliqué depuis l’idée du projet jusqu’à sa réalisation.

Après nous avoir expliqué les 3 choix qui s’offraient à nous, le cambriolage du siècle avec Braquage à la française, partir à la recherche d’un trésor oublié avec Les catacombes ou sauver une jeune danseuse de ses malfaiteurs avec La danseuse parisienne, nous avons dû choisir ce que nous voulions faire. 3 missions, 3 salles, 2 équipes, cruel dilemme… que faire ?!

Avec mon acolyte, nous avons été séduites par La danseuse parisienne avec son univers tout droit sortie des années 50 et le fait de se prendre pour un détective privé (belge, anglais, français). Nous avons formé une équipe avec Camille et Kyra du blog Kiss My Geek que nous ne connaissions pas avant ce soir-là.

Heureusement pour nous, elles en avaient déjà fait et après nous avoir coachées, nous avons entamé la mission de bon cœur. Nous étions de suite au taquet, aucun indice ne nous a échappé ! (enfin presque aucun sans inspiration divine, mais chut, faut pas le dire 😉 )

« Paris, 1959. Lise, jeune et ravissante danseuse que tous les cabarets de la capitale s’arrachent, a été enlevée. Les malfaiteurs exigent une rançon particulièrement étrange… Selon ses proches, celle-ci demeure introuvable. Désemparés, ils ont besoin de votre aide. Le temps presse, vous aurez une heure pour retrouver le mystérieux objet et ainsi tirer Lise des griffes de ses agresseurs. »

Après 54 min, un lieu dévasté, bah oui, on a tout retourné pour trouver les indices, un objet mystérieux retrouvé, on a sauvé cette pauvre Lise. Victoire ! Nos cellules grises ont pas mal chauffé, on était à fond dans nos rôles et l’heure est passée à une vitesse hallucinante. On n’avait pas envie que ça se termine ! On teste une fois et on en redemande !

C’est comme un virus mais en largement mieux, parce que là, ça fait 100% de bien ! Si on veut s’évader ne serait-ce qu’une heure, c’est l’endroit où il faut aller et en plus, il y en a pour tous les goûts et l’équipe qui vous reçoit est juste géniale ! En résumé, c’était une première mais nous avons tellement adoré le concept que nous avons déjà prévu d’y retourner !

La prochaine fois qu’on s’évade 1h de l’espace-temps de Paris, on est bien tenté par les catacombes ! C’est notre cœur Sparrow-ite qui parle ! Et oui, on reste tous de grands enfants au final, non ?”

escape-game_radisson-blue-ajaccio_01

escape-game_radisson-blue-ajaccio_02

escape-game_radisson-blue-ajaccio_03

De mon côté, quand j’ai appris que j’allais être logée au Radisson Blu Ajaccio dans le cadre du salon des blogueurs voyage, j’ai d’abord cru à une erreur. Un peu trop classe pour la backpackeuse que je suis en temps ordinaire, peu habituée au confort d’un bon lit à la couette moelleuse ou au luxe d’un spa et d’une piscine en bord de mer…

Et je ne parle même pas du plaisir de se faire livrer le petit déjeuner au lit avec votre coloc’ (même si le buffet à volonté vaut selon mon avis largement plus le détour). Par contre, je le concède sans aucune honte, je suis un désastre pour tenir une chambre d’hôtel en état… Laissez moi 2 heures, et c’est un bordel pas possible !

Ceci dit, j’ai aussi eu une très bonne excuse de mettre le bazar dans une des chambres du Radisson Blu puisque j’ai eu l’occasion de participer à un escape game au sein même de l’hôtel : La chambre des secrets de Napoléonqui met au défi les joueurs de résoudre des énigmes et intrigues autour de la mort de Napoléon.

Au programme, un beau mélange entre fiction et réalité historique puisqu’on dispose ainsi d’une heure pour fouiller la chambre d’un agent ennemi et dénicher un secret historique autour de la mort de Napoléon… Tout ça dans une vraie chambre de l’hôtel ! (il n’est pas forcément nécessaire d’être client de l’hôtel pour participer au jeu)

Je ne vous en dirai pas plus pour ne pas vous spoiler, mais une chose est sûre nous avons bien eu du fun avec mes comparses Claire, Astrid et Lucie ! (on me chuchote à l’oreille qu’il y a eu une histoire de bombe brillamment désamorcée par Astrid…) (PS : pensez toujours à vérifier si quelque chose est ouvert avant d’essayer de le déverrouiller par tous les moyens… on parle en connaissance de cause ! ^^)

escape-game_radisson-blue-ajaccio_04

escape-game_radisson-blue-ajaccio_05

escape-game_radisson-blue-ajaccio_06

escape-game_radisson-blue-ajaccio_07

The Game
51 rue du Cardinal Lemoine – 75005 Paris.
De 3 à 5 joueurs, à partir de 23€/personne.
Durée environ 1h20. (10min de découverte, 1h de temps de jeu réel, 10min de débriefing)

La chambre des secrets de Napoléon par Escape Game Corsica,
Hôtel Radisson Blu Resort & Spa Ajaccio Bay 4* – Agosta Plage – Porticcio – Corse.
De 2 à 5 joueurs, à partir de 30€/personne.
Durée environ 1h30. (15min de découverte, 1h de temps de jeu réel, 15min de débriefing)

Et toi, as tu déjà participé à un escape game ?

7 Commentaires

  1. Yep participé dans ma ville à Lille (d’ailleurs tu me fais penser qu’il serait temps que je publie mon article sur le sujet^^) et j’ai trouvé ça très cool ! On a fait ça aussi à une soirée d’entreprise et c’était chouette j’adore 🙂

Laisser un commentaire