Je suis Charlie.

2

En ouvrant mes réseaux sociaux ce matin, j’ai eu l’impression d’être à nouveau le 11 septembre 2001. Ce soir où rentrant de l’école, alors que j’avais allumé la télévision pour regarder mes dessins animés habituels, j’étais tombée face à ces images terribles et pourtant bien réelles de la cruauté humaine.

Je crois que ces images resteront à jamais gravées dans ma mémoire, ces deux tours fumantes, ces milliers de vies disparues en quelques instants. Au nom de quoi ? Plus de 10 ans plus tard, je me le demande encore. Car quoi qu’on en dise, rien, non RIEN ne pourra jamais excuser de tels actes de barbaries.

Aujourd’hui Charlie est mort. Je vais être franche, Charlie je ne le connaissais pas vraiment. Mais peu importe, car Charlie c’était avant tout un, non des êtres humains. Personne ne mérite de mourir ainsi. Surtout pas pour avoir commis pour seul “crime” d’exprimer ses pensées, un droit qui est fondamental.

je-suis-charlie-hebdo

Alors aujourd’hui je suis triste. Triste parce qu’une fois de plus la haine et la violence ont gagné une bataille. Je me sens plus touchée que jamais, pas seulement parce que je suis française, mais surtout parce notre bien le plus précieux, notre liberté d’expression a été attaquée. Parce que 12 personnes sont parties trop tôt.

Pourtant je ne veux pas tomber dans le schéma si facile de la colère, de la vengeance. Car selon moi, quels que soit les actes qu’ait pu commettre quelqu’un, la haine n’est jamais, JAMAIS la solution. La vie est trop courte, et je n’ai pas de temps à perdre à haïr, pas même les pires personnes au monde.

Pas même la personne qui a tué mon frère. Non, face à toutes ces horreurs, notre seule solution est de rester unis, de prouver qu’au delà de la douleur nous avons encore cette étincelle d’humanité en nous, que la tolérance et l’amour sont plus forts que cette tragédie. Parce que malgré tout, vous et moi aussi, nous sommes aussi Charlie.

2 Commentaires

  1. Je suis si triste aussi miss ce matin en me réveillant, comme après une gueule de bois, mais je pense qu’on se sent tous comme ça ce matin, triste, déçu par l’humanité ou justement par le manque d’humanité de l’humain…

Laisser un commentaire