Protections menstruelles – Partie 3 – La coupe menstruelle [concours inside]

65

Avec un léger décalage par rapport aux articles précédents portant sur le même thème, voici mon dernier article parlant de protections menstruelles avec en vedette la coupe menstruelle! Je vois déjà les sourcils se lever… du genre “mais c’est quoi cette chose?” ou alors “J’en ai déjà entendu parlé et bahhh”! J’espère qu’il y a quand même quelques adeptes de la coupe magique qui me liront et pourront appuyer mes propos de leur expérience.

La coupe menstruelle qu’est ce que c’est?

Le concept n’a rien de nouveau puisqu’il a été inventé aux États-Unis, vers 1930. La coupe menstruelle  est une coupe en silicone médical souple en forme d’entonnoir, que l’on insère dans le vagin et qui recueille le sang des règles. Contrairement à un tampon hygiénique ou une serviette hygiénique, la coupe n’absorbe pas le sang et ne le récupère pas à l’extérieur du corps.

Bien que sa taille semble imposante sur la photo, la coupe a en fait un diamètre moyen de 43 millimètres et une hauteur entre 46 et 57 millimètres. Elle est donc de taille comparable à un tampon, qui lui, mesure 55 millimètres en moyenne.

La coupe menstruelle comment ça marche?

Comme un tampon, la coupe menstruelle s’insère dans le vagin. Cependant à la différence de ce dernier elle ne s’enfonce pas jusqu’au fond du vagin. La coupe menstruelle est pliée puis insérée dans le vagin. Elle s’ouvre une fois à l’intérieur et il se crée un effet “ventouse” entre les parois vaginales et le bord rond de la coupe, ce qui la maintient en place.

La coupe menstruelle doit être retirée et vidée toutes les 4 à 8 heures selon l’abondance de votre flux. Elle peut être gardée jusqu’à 12 heures si vous n’avez pas un flux très abondant. Lorsqu’elle est pleine, il suffit de la retirer, de la rincer à l’eau ou de l’essuyer avec du papier toilette avant de la réinsérer. Entre les règles, la coupe menstruelle doit être nettoyée plus soigneusement et stérilisée. Et parce que des images valent mieux que de longs discours:

Je sais qu’il y a encore pas mal de réticentes parmi vous alors voici mes arguments!

Les avantages de la coupe menstruelle:

1) Avantage écologique :

Aucun déchet par rapport à toutes les serviettes et tampons qui ne sont pas recyclables ni biodégradables, sans compter leur fabrication utilisant de nombreux produits chimiques

2) Avantage économique :

Le coût d’une coupe menstruelle est d’environ 25/30 euros. En calculant, qu’en moyenne, une femme utilise 12 boîtes de tampons (en moyenne 4 €) ou de serviettes (en moyenne 5 €) par an, le total est de 48 € par an pour les tampons et de 60 € pour les serviettes. Une coupe menstruelle est donc amortie en un an et comme sa durée de vie est d’environ 10 ans, l’économie réalisée sera d’environ 500 € à 700 €.

3) Avantage physiologique :

La coupe ne fait que recueillir les écoulements naturels donc ne perturbe pas l’équilibre de l’écosystème vaginal. De plus la coupe est 100% en silicone médical, donc totalement inerte chimiquement. De plus, elle est plus hygiénique pour les sports aquatiques que les tampons, car ceux-ci absorbent l’eau chlorée, salée, voire polluée.

4) Avantage pratique :

Plus de problème de stock de serviettes et de tampons. De plus comme la coupe n’absorbe pas, contrairement à un tampon, elle peut être portée un peu avant le début des règles histoire de ne pas avoir de mauvaise surprise.

De même pas besoin de se demander comment aller discrètement aux toilettes avec son tampon, puisque la coupe est déjà sur soi. Il n’y a rien à jeter puisqu’on vide juste le sang dans la cuvette des toilettes, ce n’est donc pas un problème s’il n’y a pas de poubelle dans les toilettes.

A savoir aussi qu’une coupe contient plus qu’un tampon, donc la plupart des femmes n’ont besoin de la vider que matin et soir: plus de souci pour savoir depuis combien de temps on porte le tampon et à quelle heure on doit le changer! De plus pas de fil qui risque de dépasser à la piscine non plus…

5) Avantage confort :

Si elle est bien mise, on ne la sent absolument pas. Personnellement, je la met le matin et je l’oublie pour toute la journée… Contrairement au tampon, on a pas du tout cette sensation de sècheresse: le mucus permettant la lubrification et le nettoyage du vagin peut continuer à s’écouler le long des parois de la coupe.

Les inconvénients de la coupe menstruelle:

1) Il faut prendre le coup de main:

Pas hyper simple à mettre et à enlever au début, il faut un peu d’expérience pour maitriser le placement. J’avoue qu’au départ, je n’étais pas rassurée et que je passais bien 10 minutes dans les toilettes à la mettre. Au bout de quelques mois d’utilisation, cela ne me prend plus que 30 secondes… 😉

2) Être à l’aise avec son corps:

C’est bête à dire mais il ne faut pas avoir peur d’y mettre les doigts. En effet l’utilisatrice de la coupe menstruelle est confrontée plus directement aux fluxs menstruels, puisqu’ils ne sont pas absorbés… Mais bon, c’est naturel de toute façon! Ce n’est pas “sale”…

3) Il faut stériliser la coupe menstruelle:

Et oui, là il faut prendre 5 minutes de son temps une fois par mois pour stériliser sa coupe. Il existe plusieurs méthodes. La plus simple est celle de faire bouillir la coupe menstruelle dans une casserole d’eau portée à ébullition pendant 5 minutes. J’ai personnellement opté pour le stérilisateur (le mien est d’ailleurs vendu à la base pour stériliser des biberons) que je passe 3 minutes au micro onde… Il existe aussi des comprimés de stérilisation mais c’est moins économique. Y penser une fois par mois, c’est peut être pas trop dur quand même? Et entre nous entre prendre 5 minutes pour stériliser sa coupe ou prendre 15 minutes pour aller acheter ses serviettes/tampons au super marché du coin, y a pas photo pour moi…

Ma conclusion:

Uniquement pour la France, environ 16 millions de femmes sont en âge d’avoir des règles. Une seule femme utilise, en moyenne, 5 tampons ou 5 serviettes jetables pendant 5 jours tous les mois, le total est de 300 jetables sur une année, en multipliant ce chiffre par le nombre de femmes françaises en âge d’avoir leurs règles, le résultat impressionnant est de : 4 800 000 000 tampons et serviettes jetées en un an dans un seul pays.

Ça c’est pour le côté écologique… Quand au côté égoïste, la coupe menstruelle a changé ma vie. Avant, j’étais toujours à calculer à quel moment je devais aller aux toilettes pour changer en temps et en heure mon tampon, à prévoir que j’allais avoir mes règles donc à avoir un stock suffisant… Bref la galère! Maintenant, c’est autrement moins prise de tête!

30 secondes pour la mettre le matin et je l’oublie pour toute la journée! Pour faire du sport, c’est vraiment nickel, on ne sent rien et c’est discret au possible. Oublié le stress de la ficelle du tampon qui dépasse du maillot à la piscine ou à la plage…

Et en plus vous avez le choix!

Aujourd’hui, il existe pas moins de 12 marques de coupes menstruelles sur le marché et il y en pour tous les goûts! En effet les coupes peuvent varier d’une marque à l’autre selon différents critères: diamètre, hauteur, contenance maximale, couleur, matériau…

Pour vous y retrouver je vous conseille de faire un petit tour sur ce site qui vous propose un tableau comparatif des coupes menstruelles. Personnellement, j’ai opté pour la MoonCup:

Mais si vous êtes coquette, il en existe des plus “excentriques” comme les LadyCup:

Ou bien les MeLuna:

Et le concours dans tout ça?

Eh bien je propose à l’une d’entre vous de pouvoir gagner sa propre coupe menstruelle! Une Diva Cup! C’est la coupe menstruelle girly par excellence, dans sa petite pochette violette et son pins!

Pour participer:

1. Vous devez avoir plus de 18 ans ou à défaut avoir l’autorisation de vos parents et habiter en France (question de frais de port).
2. Vous devez vous limiter à une seule participation par personne, à défaut votre participation sera annulée.
3. Vous devez laisser un commentaire sur cet article et uniquement sur cet article (les commentaires laissés sur le mail ou sur un autre article ne seront pas pris en compte).

Dans votre commentaire, racontez moi quel est votre rapport aux règles. Si vous avez une petite anecdote à partager, c’est le moment!

Je désignerai la gagnante selon une belle tambouille:

– 1 chance pour tout commentaire
– 1 chance en plus si vous me faîtes rire! 😉
– 1 chance en plus si vous faîtes passer le message sur Twitter

RT @zegreengeekette [CONCOURS] Gagnez votre DivaCup ! https://www.thegreengeekette.fr/la-coupe-menstruelle-concours/ (please RT)

– 1 chance en plus si vous faîtes passer le message sur votre blog en diffusant cette jolie bannière avec le lien vers cet article:

Voilà le concours est ouvert dès maintenant et se terminera Lundi 5 Avril à 24h ! C’est à vous de jouer !

EDIT: Je ne l’avais pas précisé mais c’est une Mooncup petite taille qui est à gagner (pour les femmes de moins de 30 ans ou qui n’ont jamais eu d’enfant ou qui n’ont pas un flux énorme)

Je vous rappelle que jusqu’au 9 avril, vous pouvez toujours bénéficier d’un petit code de réduction qui vous est réservé chez Intime-Nature! Ce code est utilisable une fois par personne et vous permet de bénéficier de de 10% de remise sur toute la catégorie « hygiène intime » (ce qui inclut les Lunapads et les MoonCups). Pour le code c’est par ICI.

65 Commentaires

  1. Je crois que je me souviendrai toujours de mes premières régles. Un samedi en rentrant du bahut, je vais aux toilettes et là … j’ai poussé un cri d’horreur et je me suis mise à pleurer … tellement je ne voulais pas les avoir … celà dit j’ai du coup échappé à la tradition familiale : ma mère me voyant déjà bien en peine ne m’a pas donné la “claque” qui accueille les petites fille dans leur vie de femme … quelle tradition !! que je ne perpétuerai pas avec ma fille c’est sûr !!

  2. Eh bien je plussoie à 1000 %… j’ai mes règles depuis près de 25 ans, j’ai toujours utilisé des tampons et tu as très bien expliqué les inconvénients du tampon, écologiquement parlant, et même pratiquement (veiller à en avoir toujours sur soi, calculer à quelle heure on l’a mis, faire des stocks pour éviter la pénurie…)
    Depuis un an j’utilise la moon Cup et c’est un vrai bonheur, on prend le coup de main sur le premier cycle d’utilisation et après, que du bonheur… plus de problèmes de sécheresse vaginale, d’accidents parce qu’on a oublié ou dépasser le timing d’une heure…
    Et cette sensation aussi, je pense aux jeunes filles, d’appréhender son corps de femme plus sereinement !

  3. Je suis pas une gagnante mais ma nan sera surement contente (enfin j’espere) et l’écologie c’est l’avenir… De toute façon c’est pas moi qui me le mettrais dans le minou 🙂
    Original comme concours en tout cas 😉

  4. Pour ma part, j’ai “découvert” les coupes il y a genre 4 ans…Ca m’intriguait mais à cette époque, je n’avais plus du tout mes règles. J’ai une pillule en continue à cause de mes migraines…Depuis septembre dernier les règles sont de retour et j’ai donc trop trop trop envie de m’offrir une cup…Seulement jusqu’à présent, c’était dur à caser dans le budget.
    Les règles sont pour moi une période très difficile car je souffre beaucoup de mes migraines et désormais j’ai mal au ventre + dos…alors si je pouvais me faciliter les choses avec une cup…ce serait le bonheur. Car beurkkk j’en peux plus des tampons !!!!

  5. han faut te faire rire!!! jvais pas pouvoir moi je suis pas une rigolote!
    pas franchement d’anecdote à te raconter… je cherche mais j’ai pas envie d’inventer non plus!
    les règles? moins je les ai mieux je me porte :p
    je file rt sous twitter

  6. Les règles, je fais avec… je sais qu’elles débarquent bientôt quand j’ai très mal au ventre ! De plus je prend la pilule, donc tout est prévisible…

    J’ai lu le commentaire du dessus, du premier jour des règles. Ben moi j’étais en cours, en 5ième quand c’est arrivé ! J’ai eu super honte et j’ai pas ma culotte au linge sale ! Et je n’ai rien dit à personne, trop la honte…
    Biensûre, ma maman est tombé dessus (elle lavait le linge), et l’a dit à la population entière… j’ai reçu plein de coup de fille pour me féliciter d’être devenu une femme ! J’en ai reçu plus qu’à tout mes anniversaires réuni !
    Me féliciter d’avoir mal au ventre tout les mois ? bande de sadique !

    (j’ai fait un ptit RT sur twitter, et un article sur mon blog… motivé pour tester ce truc cup :D).

  7. je suis vraiment contente d’être tombée par hasard sur cette article! je suis aussi écolo dans l’âme et je ne m’étais pas décidée, mais les arguments sont pertinents, moi c’était le sport qui m’inquiétait. bref. Moi, ma première fois je me souviens que j’étais trop fière, c’est comme la première fois où l’on a des lunettes! mais là c’était devenir “une femme”, on a l’impréssion que ca va tout changer, notre rapport aux gens… mais en fait non^^

  8. bon si je ne vais pas te faire rire avec ce que je vais dire, je ne sais pas comment je pourrai le faire d’une autre façon, mais c’est quand même la vérité : avant de te lire je n’ai jamais entendu parler de cette “coupe menstruelle”, et, comme dit ma voisine du dessus, je suis convaincue par tes arguments, je ne sais pas si on peut l’acheter au supermarché ou en pharmacie, sinon je vais utiliser le code que tu nous proposes, pourquoi pas
    sinon pour le concours, comment tu penser comptabiliser les “chances” de chacun(e) ? pour chaque action qu’on fait on poste un commentaire ? ou c’est toi-même qui comptes en privé lol ?
    merci pour cette énorme découverte, j’adhère complètement
    en ce qui concerne l’anecdote, je n’en ai pas vraiment une, le seul truc qui me passe par la tête là c’est qu’à chaque fois que j’utilise un tampon avec applicateur, j’oublie systématiquement comment l’applicateur s’utilise… et je finis par l’enlever et me débrouiller toute seule avec mes petits doigts
    voilà pour moi et bonne chance à tous (ou il vaut mieux dire toutes hihi)

    • Pas besoin de s’embêter à poster un commentaire pour chaque “action” que tu fais, je comptabiliserai moi même 😉 Pour les RT je les vois sans problème depuis mon Twitter et pour le fait de poster un article sur son blog et ben c’est vrai que ça me simplifie la vie que la personne le signale… En tout cas ravie de t’avoir permis de découvrir la coupe menstruelle! En ce qui concerne ta question on peut en trouver dans certaines pharmacie ou magasins bio mais ce n’est pas encore super répandu… de plus Internet offre plus de choix. Mais si tu ne veux pas t’embêter le plus simple reste effectivement de profiter du code de réduction de Intime nature 😉

  9. merci pour les réponses, l’article va venir dans les jours suivants, j’ai déjà mis l’image sur le côté, tu peux aller voir, le lien est sur mon pseudo 😉
    et sinon tu pourras supprimer ce message pour ne pas le comptabiliser pour le tirage au sort

  10. moi non plus pas d’anecdocte à raconter à part que les régles sont mon plus mauvais souvenir en tant que femme car je souffre le matyr à chaque fois!
    je ne connaissais pas du tout ce principe !

  11. Bon, alors je vais faire comme si on était entre filles et pas sur ze blogospère mondiale, mais depuis que j’ai entendu parler de ces coupes, y a quand même un truc qui me turlupine…
    Et quand on l’enlève, qu’elle est donc pleine… comment ça se passe. Parce que ok tu dis qu’il faut prendre le coup de main pour la mettre, mais et pour l’enlever alors?
    Parce que tant qu’à tout se dire, je vais vous faire partager la vision cauchemardesque qui me freine complètement:
    Tu es à une soirée, ou dans un bar entre copines. Pis là tu te dis que ce serait bien quand même d’aller “faire la vidange”. Bon déjà, les toilettes de bar c’est pas ragoutant, mais si en plus en l’enlevant tu en renverses partout sur ton jean, sur tes jambes, sur tes joliiiies chaussures?
    Oui, c’est gore, c’est probablement débile comme question mais n’empêche!

    • Eh bien, j’avoue ne m’être jamais posé réellement cette question car je retire toujours ma coupe en étant assise sur la cuvette des chiottes. Du coup si ça déborde, ça tombe directement dans la cuvette et pas sur mes pompes… Un p’tit coup de papier toilette pour essuyer et c’est reparti! 😀

    • Absolument, je ne pourrais plus m’en passer et encore moins retourner aux tampons! Je la mets le matin et je l’oublie pendant toute la journée. Je la vide le soir avant de me coucher et je vais la rincer mais sinon je ne m’en préoccupe pas plus! Ça a vraiment changé ma vie de plus avoir à calculer l’heure à laquelle je devais retirer mon tampon… :-s C’est comme si je n’avais plus mes règles (enfin seulement 2 minutes le matin et 2 minutes le soir ^^)

    • Mais de rien, il faut que les femmes aient le choix de leur protection menstruelle en toute connaissance de cause! Et si personne n’explique toutes les possibilités, les gens ne peuvent pas être au courant! En tout cas le meilleur moyen d’être convaincue c’est de tester par soi même! 😉

  12. Mon rapport aux règles… plutôt douloureux. J’ai eu mes règles relativement tard (vers 16-17 ans), autant dire que sans oser en parler à ma mère, je craignais vraiment de ne jamais les avoir, ça m’inquiétait beaucoup, d’autant que toutes les copines autour de moi, les avaient depuis plusieurs années déjà. Et puis elles sont arrivées, régulières des le début et sans douleur… la première année, mais plus par la suite ! Ma mère ne voulait pas me mettre sous pilule comme le gynéco l’avait proposé pour atténuer les douleurs, elle estimait que j’étais trop jeune pour la pilule… j’ai donc vécu quelques années avec ma douleur, jusqu’à la prise de la pilule, mais encore parfois, je les vis très douloureuses ! (je te RT, MelleJenn)

  13. Mesdames, pour la paix dans votre couple, n’achetez pas de coupe menstruelle! 🙂
    Je ‘explique : vous vous couchez le soir, près de votre Homme et là : vous n’avez pas mis votre magnifique culotte enveloppante (au top du sexy) pour vous assurer la tenue de votre serviette. Aucun cordon blanc visible. Pire, vous vous mettez au lit absolument nue…
    Et là, c’est le drame! L’Homme vous réclame des calins et vous lui répondez : “non chéri, je ne peux pas, j’ai mes règles”. L’Homme croit alors que vous refusez ces avances, pire que vous mentez car rien ne laisse croire que vous avez vos règles. S’ensuit une engueulade dans les règles :
    Lui : c’est quoi ton problème? T’as pas envie de moi? Tu me trompes, c’est ça!
    Vous : mais non chéri, je te promets que j’ai mes règles : j’ai mis une coupe menstruelle..
    Lui : Mais que vas tu inventer pour te refuser à moi. Hier, ta migraine (c’est pas beau l’excuse de la migraine Mesdames… :)), aujourd’hui ta pinte menstruelle (et oui l’Homme ne boit pas dans des coupes mais dans des pintes, donc il ne retient pas le nom…. :p)
    La seule alternative : ôter votre coupe pour lui prouver votre bonne foi… Et là, l’Homme est dégouté et voudra avoir le dernier mot avant de se retourner et devous montrer son dos : “pfff, toi t’es vraiment tue l’amour…”
    J’avoue : ce n’est absolument pas du vécu. J’ai totalement adopté la coupe menstruelle, justement car elle permet (notamment) de se coucher sereinement sans avoir la crainte du : “si je bouge trop, ma serviette va bouger et ça va être la cata…”

    Bon…, j’ai pas fait de master raconteuse d’histoire drôle, donc on fait comme on peut avec son humour pourri… 🙂

  14. @ Ariane: J’avoue Ariane, t’es trop douée pour raconter des histoires !!! moi aussi je me suis trop marrée toute seule devant mon ordi au bureau… Hum !

    Bref, pour moi, c’est la première fois que j’entends parler de moon cup… Le principe m’horrifie un peu… Pour te dire, j’ai des antécédents….

    Retour sur image…
    J’étais en 3ème. Toujours aux serviettes, parce que j’osais même pas imaginer ce que c’était que mettre un tampon… jusqu’au jour où…

    Je pars avec une copine aux Etats-Unis faire un stage de surf… Pile quand j’ai mes règles…. J’en parle à ma mère, qui me dit : “on va t’acheter des tampons” là, ma mère m’achète tous les types de tampons imaginables…
    Grande étape, tranquile dans la maison, je vais au toilettes pour tester le tampon… Je lis la notice… et là…. Je m’évanouis… et les tampons s’éparpillent partout…

    Une fois mes esprits retrouvés, je décide de faire sans… Même avec les avertissements de ma mère “tu sais, y’a des requins aux Etats-Unis, et ils sont attirés par les sang… “, et ma mère, dans sa grande gratitude rajoute…. “Tu veux que je t’aide à le mettre”
    AAaaaaaaaah ! Horreur !!!!

    J’ai pu enfin utiliser un tampon à l’âge de 18ans…. trop traumatisée !! hum hum !

    Je me demande pour la moon cup si j’arriverais un jour…!! bon, en même temps, le prix me refroidit, et je me demande si j’acheterai un jour de peur de ne jamais l’utiliser… Comme mes tampons qui ont gentiment attendus 4/5 ans !!!

  15. Ca fait plusieurs mois que je convoite cette coupe sans trop oser franchir le pas, alors je tente ma chance.

    Le drame est arrivé quand j’étais en quatrième, à la pause de 10h je vais aux toilettes comme à mon habitude pour faire la petite commission et là horreur marrée rouge à bord du slip blanc qui as traversé le pantalon (clair bien entendu…) le pire c’est que je n’avais rien remarqué !! Et là je me précipite vers une copine pour lui expliquer la situation puis elle me donne gentillement une serviette qu’elle gardait dans son casier au cas ou, ben oui moi à cette âge les seules choses que je pensais à mettre dans mon sac c’était ma carte de bus , ma carte de cantine et mon 10h ^^ qu’es j’en avais à foutre d’une serviette.Et là je taxe encore une carte téléphonique (beh oui zavais pas de téléphone portable MOI), car bien sur la mienne n’avais pas assez d’unité ! J’appel ma mère en catastrophe pour qu’elle me ramène un slip et un pantalon parce que la tâche à l’entrejambe ahem … . Bon vous vous en doutez que toutes mes copines étaient ensuite au courant très classe.
    Puis les autres fois j’ai tellement eu mal au ventre que j’ai dû commencer à prendre la pillule 🙁

    Voilà pour la “petite” histoire. Le 10h de ce jour je m’en rappellerais toute ma vie.

    (j’ai fais passé le mot sur twitter et sur mon blog :))

  16. ça alors ! Je viens vraiment d’apprendre des choses incroyables aujourd’hui, et à mon âge, il était temps !!
    Je ne savais absolument pas qu’un moyen de protection autre que les tampons & les serviettes existait, merci !!

    Un monde nouveau s’ouvre à moi…

    Loin, loin, très loin des couches inconfortables, des bords autocollants qui accrochent les poils et déchirent la dentelle des culottes, des ficelles de tampon souillées ou introuvables.

    Oh oui, merci de m’avoir éclairée sur ce sujet si intime et si présent à la fois !

    Sur mon rapport aux règles, je dirai ” j’ai quand même de la chance” car :
    Je ne suis pas comme ma mère qui devait s’alliter les 2 premiers jours à cause des douleurs, je ne suis pas comme ma soeur cadette qui pourrait tuer toute sa famille juste avant de les avoir, je ne suis pas non plus comme ma deuxième soeur qui passe autant de temps avec un tampon que sans, en 1 mois !

    Et je suis d’autant + contente que ça avait mal commencé :

    14 ans, appareil dentaire, pas super bien dans mes baskets, un gars de ma classe m’invite au ciné.
    Je me tortille pendant tout le film, mal au ventre bizarre, sortie du ciné, impression de mouillé pas agréable mais très loin de me douter de quoi que ce soit.
    Je zappe le gars du coup, je rentre.
    Arrivée à la maison, check de culotte, pratiquement tombage dans les pommes au vu d’un truc vaguement marron. J’ai cru que j’étais en train de mourir d’un truc genre Ebola !
    Ma petite soeur rentre dans ma chambre, voit le tableau et crie à qui veut l’entendre “elle a fait kk ds sa culotte !!! ”

    Alors qui veut l’entendre, ça a été : ma mère, sa meilleure amie, le gars de chez darty qui livrait un truc, et sûrement 1 ou 2 voisins, tellement elle a hurlé fort !
    La loose, voilà.

    Des bises à vous,
    😀

  17. Jamais j’avais entendu parler de ce bidule Oo
    Autant je suis pas fan de l’argument de la serviette lavable (je suis incapable de remettre une serviette déjà dégueulasse =.=), autant “l’entonnoir” me parle plus.
    Surtout qu’en ce qui me concerne, mes règles sont très très abondantes (genre un giga tera tampon saturé en 3h, quand je prenais pas la pilule c’était 1h), et en général j’ai la digestion… très perturbée, donc j’ai la totale, c’est super trash mais on a pas le choix, on s’y fait, on ferme son esprit et on met les mains dans le cambouis X) Un peu comme quand on doit jeter le cadavre de la bestiole ramenée par le chat, ou nettoyer les chiottes.
    C’est la nature.
    Par contre j’y vais vraiment au feeling en ce qui concerne les durées d’utilisation ; parfois je mets un tampon à 20h pour l’enlever à 8h parce que j’ai pas le choix, sinon c’est l’hécatombe (et qu’à 20h le précédent est saturé, donc j’ai pas le choix). Je sais que c’est pas bien mais j’ai pas de souci de sécheresse intime, au contraire (et parfois c’est vraiment chiant -_-)
    Ah je croyais ne pas en avoir mais si en fait j’ai une anecdote !
    J’étais en colo une semaine en Californie, je prenais pas la pilule à ce moment-là, je savais pas quand mes règles tombaient quand ça arrivait c’était du hardcore.
    Évidemment je les ai eu pendant cette période de “linge propre limité” puisque camping, je suis très vite tombée en panne de ce que j’avais sur moi, pas l’occasion d’aller faire les courses ; j’étais complètement inondée malgré le coton et le PQ que je mettais, que j’enroulais autour de la culotte pour faire genre serviette X)
    Bref, culottes, jean (sombre heureusement) trempés de sang, je nettoyais comme je pouvais (et aussi discrètement que possible) mes culottes dans le lavabo des toilettes du camping ; elles n’avaient pas le temps de sécher que j’étais obligée de les remettre, enrouler du PQ autour qui terminait en peluches quand je le retirais pour le changer… Bref la fête !
    Autant dire qu’à partir de ce moment-là plus rien à foutre du “ohmondieulapetitegouttesurlaculotte!!” ^^

    Par contre le coup du “ma fille est une femme !” j’en avais jamais entendu parler, ma mère a du le dire à ses parents, mais bon pas comme l’annonce du siècle, juste comme “les nouvelles de la famille”.

  18. je tente !
    quand j’ai eu mes règles, ma mère était en voyage et je me voyais vraiment pas en parler à mon père… du coup je me suis débrouillée et j’ai accroché sur ma porte (ma mère rentrait dans la nuit) “j’ai mes règles”, en rouge et tout colorié en rouge autour… lol.
    ma mère a conservé le mot… et a appelé toute la famille le lendemain (c’était qqs jours avant Noël… du coup tout le monde m’en a parlé…)

  19. Et bien ce concours est une très bonne idée ! Ca fait un moment que je pense à essayer la coupe pour le côté écologique et économique principalement.

    Mon anecdote remonte à quelques années, au début de mes règles. J’avais un flux vraiment très abondant et je devais changer de serviette hygiénique toutes les heures ! Seulement, une heure en cours de maths a été trop longue et ça a débordé de partout, j’ai donc du rentrer chez moi 1h après pour me changer et revenir en cours l’après-midi…Suite à cette histoire plutôt embarrassante, j’ai pris l’habitude d’empiler plusieurs serviettes hygiéniques dont une de nuit en fond (j’avoue, c’est plutôt comique !)
    Heureusement pour moi, cette période n’a pas duré longtemps et grâce à la pilule, mon flux est devenu encore plus léger.

  20. j’utilise Femmecup depuis plus d’1 an et j’en suis ravie.
    petit prix, plus sain pour mon corps et facile à transporter!
    je ne reviendrai pas en arrière.
    l’essayer, c’est l’adopter!

  21. j’ai la diva cup c’est super mais ces autres” soeurs” je ne connaissais pas ça change c’est fun 🙂 bon je me serts pas de twitter encore alors je vote sur hellocoton 🙂 bonne chance à toutes :-)))

  22. Bonjour, je suis une adepte et appuie tes propos, la coupe menstruelle, il faut tout simplement la porter pour le croire. Au premier abord elle laisse quelques appréhensions, mais les plus maternelles vous diront que la tête d’un bébé est plus impressionnante 🙂 Allez, toutes pour la coupe !

  23. hey
    je tombe sur ce blog par hasard, mais j’y apprend des trucs super intéressants.
    j’avais entendu parler de la coupe mais pas des serviettes jetables.. les deux me tentent bien car je me dit depuis longtemps que les serviettes hygiéniques ne sont pas très écolos.
    J’ai quand même une question : est il possible d’utiliser la coupe quand on est encore vierge ? (je pense que oui mais on sait jamais )
    Sinon pour l’anecdote :
    J’étais à un stage de kayak : déjà on logeait dans un carbet en pleine forêt avec une seule toilette ( sans poubelle bien sur ) pour les filles et gars compris…
    j’étais peu habituée à utiliser des tampons, ..mais bon j’ai du faire avec, surtout qu’on partait sur la rivière pour la journée et je devais donc m’isoler dans la forêt le midi pour changer de tampon ( horreur ) avec la peur qu’un des kayakistes passe par là au mauvais moment.
    Mais le pire ( et oui ) c’est le moment ou je me suis retournée … j’ai du sortir de mon kayak, et tout ce que j’avais dans ma poche ( tampons compris ) est tombé dans l’eau .. emporté par le courant. Les gars qui attendaient en bas se sont chargés de récupérer mes affaires, dont deux tampons jaunes vifs qu’on voyait à des kilomètres…
    alalala, quelle honte .. m’enfin au vu de leurs visages quand ils me les ont rendus, ils étaient au moins aussi gênés que moi.

    • Oui il est tout à fait possible d’utiliser la coupe quand on est encore vierge. Par contre il faut bien faire attention à choisir la plus petite taille possible.

  24. Bonjour,

    Et savoir aussi que la coupe menstruelle peut rompre l’hymen tout comme certaines activités sportive également. Surtout oui, choisir la petite taille ! Tu as un tableau sympathique ici pour les dimensions te convenant :

    http://www.easycup.fr/description-coupes.php

    ps : sur facebook des jeux sont lancés régulièrement depuis peu sur le groupe Toutes pour la coupe, et on peut parfois gagner une coupe menstruelle de marque Mooncup !

  25. Bonjour !
     
    Bon ça y est j’ai sauté le pas moi aussi…
    Malheureusement je ne suis pas aussi enthousiaste que la plupart ; déjà j’ai des fuites (et pourtant par erreur j’ai pris le grand format), donc hors de question d’aller à la piscine avec. Alors si j’en crois le schéma en haut, peut-être que je ne l’enfonce pas assez et pourtant “j’y vais” !
    Pour la vider et la nettoyer dans des toilettes “publiques” (je veux dire où on est séparées par une simple paroi et où les lavabos sont en-dehors). Ça va sûrement répugner, mais le seul moyen que j’ai trouvé c’est de la rincer vite fait dans l’eau des toilettes avant de faire ma petite affaire, en me disant que de toute façon ce que pouvait mettre mon copain en moi n’était pas plus propre…
    Et parfois elle me fait mal.

    • @Kyalie Lors de mes première utilisations, il m’est aussi arrivé d’avoir des fuites, mais au final c’était du au fait que je plaçais mal ma coupe (par exemple je ne la laissais pas assez se déplier à l’intérieur et donc l’effet de “succion” ne fonctionnait pas correctement… Pareil pour le fait qu’elle fasse mal, c’est peut être du à un mauvais placement… as tu coupé une partie de la tige?

  26. Voilà 3 ans que j’utilise la mooncup et je reviendrais pour rien au monde aux tampons ou aux serviettes!
    @Kyvalie et aux autres ayant le même soucis : Je constatais également quelques fuites au départ alors voici 2 conseils :
    1. Une fois que la cup est mise en place, prendre en l’index et le pouce la base de la cup (oui je sais faut mettre les doigts…mais on s’y fait vite!) et essayer de la faire tourner. Si elle tourne sans forcer c’est qu’elle est bien mise en place. Si elle ne tourne pas c’est qu’elle est mal dépliée, à ce moment là, la ressortir légèrement pour qu’elle se déplie correctement et la repousser un peu dans le vagin.
    2. Mettre la cup dès que vous sentez que vous aller avoir vos règles, vous éviterez les premières tâches sur la culotte.
    @Florence qui a peur de s’en mettre de partout :
    En effet, il y a toujours un risque, mais comme en général tu n’as besoin de la vider que 2 ou 3 fois par jour (une fois le matin en me levant et une fois le soir personnellement) tu peux te débrouiller pour faire ça avant d’aller dans un bar….ou après en être sortie!
    Pour les lieux comme ça j’ai toujours une petite bouteille d’eau  (25cl) ou un paquet de mouchoirs sur moi pour pouvoir rincer la cup et les mains ….
    Voilà faut pas se décourager pour si peu, car ça reste 100 fois plus agréable et plus pratique que des tampons ou des serviettes!
    Merci GreenGeekette pour cet article en tout cas.
    (je cherchais un lien explicatif à envoyer à 2-3 amis réticentes, c’est parfait!)

  27. J’ai récemment acheté une cup, puisque je n’ai entendu que du bien sur l’objet. Mais mais mais… j’aimerais jouir euh, pardon, profiter de tous les avantages qu’elle offre… seulement, jusqu’ici, je n’ai pas réussi à la mettre O_O
    Je ne suis plus vierge depuis longtemps, je connais mon corps, j’ai pris la bonne taille de cup… mais je n’y suis pas parvenue.
    J’ai essayé de la mettre avant les règles, certes (en me disant que j’allais ainsi apprendre à la mettre) : 3/4 essais en moyenne, tranquille, dans la sdb, pendant 3/4 jours après la douche… mais non, je n’y arrive pas ! Durant le premier jour des règles aussi… échec !
    Bon, c’est vrai que j’avais un peu peur de me faire mal, mais quand même…
    Techniquement, ce qui m’énerve, c’est notamment de réussir à la garder pliée, tout le temps de l’insertion, ce qui demande quand même un maintien ferme qui fait mal à la main, quand on doit s’y reprendre à plusieurs reprises.
    Ce qui m’a énervée encore un peu plus, c’est de m’être fait un peu mal, avec mes essais. Je n’ai même pas pu mettre de tampon après car c’était trop sensibilisé. J’ai dû mettre une serviette.
    Pour autant, je ne m’avoue pas vaincue ! 🙂
    Je vais essayer avec un peu de lubrifiant, en dehors des règles, pour dompter la cup, mais pfff, comment se fesse que je n’y arrive pas ?

  28. bonjour, suivant la marque , la coupe sera plus ou moins souple!
    femmecup est une des plus souple sur le marché actuellement!
    contactes moi sur mon mail laptitesauterelle@gmail.com et je t’enverrai un doc avec plusieurs pliages possibles.
     
    une fois que tu l’auras dompté, tu ne voudras plus t’en séparer 😉
    bonne journée

  29. Bonjour à toute et bravo pour tes explications ! Voilà je viens de tester la fameuse coupe (41mm de diamètre, pour 20ml de contenance), aucun problème à l’enfiler mais pour la retirer c’est un vrai calvaire ! J’ai l’impression qu’on me coupe le vagin en deux !! Pourtant je met les doigts, j’appuie à la base mais c’est toujours une épreuve. Bon j’insiste sur le fait que c’est mes premières utilisations mais quand même ! Est ce normal ce genre de douleurs aux premières utilisations ?? Merci !

    • @Cathy un inconfort lors des premieres utilisations est normal mais pas que ca te fasse mal a ce point! Tu dois mal positionner ta coupe, courage il faut un peu de temps pour apprivoiser la bete… si ca peut te rassurer j’ai mis plusieurs mois a maitriser et encore ce n’est pas une science exacte…

  30. Salut Cathy!
    En effet, il ne faut pas t’inquiéter, moi j’ai eu le même problème. J’ai finalement compris que je ne m’y prenais pas très bien ! :
    Il faut y aller doucement : Pincer le bas de la cup n’annule pas toujours bien l’effet de succion donc personnellement je la fais pencher un peu d’1 côté puis de l’autre en tirant doucement. De cette manière l’effet de succion s’annule plus rapidement que quand tu la sors “toute droite”.
    Après, ça dépend peut-être aussi des modèles de cup…
    En tout cas, ne lâche surtout pas l’affaire! Prend le temps qu’il te faut pour t’habituer à la cup mais tu verras tu ne le regretteras pas 🙂

  31. J’ai re re re lu ton article et je pense que je vais enfin sauter le pas !! Je crois qu’il est temps d’arrêter la cata tampons à changer toutes les 2H !!

  32. Halala, mes premières règles : en cours au collège, en me retrouvant sur une chaise tachée de rouge. Je suis partie à la fin du cours ‘l’air de rien”, et avec mon pull enroulé sur les hanches.
    Je crois que j’ai mis 4jours pour en parler à ma mère. ^^
    J’avoue que je n’avais jamais entendu parler de cette coupe menstruelle. Au premier abord, ça m’effraie un peu, mais ton expérience donne quand même envie !! (et puis, l’aspect écolo quoi^^) Merci pour cette découverte, en tout cas !
     
     

  33. je ne connaisait pas du tout c’est assez etonnant j’aime le concept ecolo mais je trouve pas ça tres sain moi , a mon avis difficile a retirer , a tester

  34. Bonjour à toutes,

    Super article très complet et échange de témoignages très intéressants. 
    Il y a aussi la Lunacopine, une coupe menstruelle reconnue pour sa qualité et sa souplesse. Vous trouverez davantage d’information sur cette marque en particulier sur le site Uptocup.fr où vous pourrez vous procurer la vôtre et profiter des frais de port offerts 🙂
    Et comme le disent la majorité des utilisatrices : l’essayer, c’est l’adopter !
    Merci encore pour cet article et à bientôt ^^

  35. On en apprend tous les jours… à 23ans je ne connais pas du tout O_o

    Sur le coup quand j’ai vu la photo… j’avoue que je me suis “beuuuuurk c dégueu !!” mais en lisant ton article, tes explications et les post des filles qui l’utilise je suis très interessée ! Je me demande juste qu’elle taille prendre exactement il y en a beaucoup, je m’y perd un peut :/
    Moi l’arrivé de mes premières règles m’ont beaucoup perturbé… j’avais 12ans, j’étais au collège mais je n’ai pas paniqué sur le moment même, ma maman adorée m’en avait beaucoup parler comme nous sommes très proches. Le soucis c’est que je partais en vacances à la mer avec mon père 2 jours après !! Hors de question de me priver de baignades, ma maman m’a acheter des tampons, m’a calmement expliquer la marche a suivre 🙂 ça ma quand même pris une après midi et une boite entière avant d’arriver à positionner correctement le bidule x)
    J’ai également essayé les serviettes+tampons car règles TROOOP abondantes et trop longues (environ 7/8 jours et chuttes du Niagara!)
    Avec les douleur en plus qui étaient insuportables a mes 17 ans j’ai dit STOP, je veux une pillule qui arrête les règles; cependant depuis 6 ans que je la prend, elle ne m’arrète pas entierement les règles, je les ai mais que 3 jours et très peu rapport a avant 😀 mais je suis donc obligé d’acheté des tampons, avec toutes les contraintes que tu citez précédemment (changements, ficelle qui disparait, gène, irritations, mycoses auquelles je suis presque abonnées!)
    Je pense que je vais encore un peu me renseigné, surtout pour la taille, mais le concept me séduit drolement bien !
     
       

  36. Perso, les tampons m’ont toujours dégoûtée, je ne sais pas pourquoi… leur aspect sec, l’applicateur, cette ficelle qui pandouille… j’en mettais que pour les jours de piscine ou plage. La coupe menstruelle, contrairement à beaucoup au début, de m’a pas fait fuir. C’est vrai que c’est imposant mais il ne faut pas oublier qu’on la plie pour la rentrer 🙂 au début je la sentais un peu (à vrai dire je la sens toujours les premières minutes), mais après ça passe. J’en ai acheté plusieurs de différentes marques et mon top 3 est :
    Femmecup
    Meluna
    LadyCup

  37. Le site intime nature est “fermé définitivement”…Dommage parce que je découvre aujourd’hui la coupe menstruelle et que je suis séduite par l’idée ! J’ai hâte de l’essayer ! Merci pour votre article, je vais chercher un autre endroit où m’en procurer une. 
     

Laisser un commentaire