La douce Lisa Portelli… le coup de cœur musical qui vous fera chavirer le cœur!

Me voilà tout juste revenue du festival de la chanson de Granby… et il est difficile de savoir par où commencer! Beaucoup de découvertes en seulement 48h, et de jolis coups de cœur notamment. Et la douce Lisa Portelli en fait parti. Vous connaissez le coup de cœur avec un grand ❤, et bien c’était ELLE.

Lisa elle est française. Lisa elle a presque mon âge. 25 ans, un an de plus seulement à vrai dire. Elle est jeune, elle est belle, charmante et surtout talentueuse. Retour dans la passé : vendredi soir aux alentours de 23h, quelque part dans un pub chaleureux de la petite ville de Granby…

Les oreilles fatiguées par le concert de Radio Radio (que au passage pardon, je n’ai pas vraiment aimé…), c’est un mélange d’un peu de hasard et de pas mal d’effet de groupe qui m’a conduite à m’asseoir dans ce bar à écouter avec une certaine délectation la douce voix de Lisa… Vous voyez ces moments où un ange passe?

Clairement, je me suis laissée envoûté par cette voix suave, à la fois forte et pleine de douceur. Au point, que je n’ai même pas eu la force de prendre ni photo, ni vidéo, captivée que j’étais. ^^ Ce petit bout de femme qui semble si frêle, elle était IMPRESSIONNANTE! Ce je ne sais quoi de fragile… et à la fois cette présence!

Et quand j’ai su qu’elle était malade ce soir là, j’ai eu encore plus d’estime pour sa prestation, qui a duré pas loin de 2h… Au gré des balades telles que “Les chiens dorment” ou des morceaux plus rock tels que “Animal K”, ou encore par son inédit “En sueur”, une chose est sûre… Lisa nous a littéralement transporté dans son univers!

Et toi, tu connaissais Lisa? Tu aimes?

Plus d’infos sur le Festival International de la Chanson de Granby.
Plus d’infos sur Lisa Portelli.

« »
  • Effectivement, jolie découverte ! 🙂

    • @MamzelDree contente que ça te plaise!

  • Je ne connais que “Les Chiens Dorment” mais quelle jolie chanson <3

    • @Coralie je l’aime beaucoup moi aussi!

  • […] vous avoir parlé de Lisa Portelli, voici donc venu le temps de vous parler de la finale du festival à laquelle j’ai eu la […]

Toi aussi laisse ton petit brin d'herbe...