Quand le corps ne répond plus…

Ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas du genre défaitiste. Moi me laisser abattre? Jamais. Je ne crois pas en la fatalité. Certaines choses arrivent, on ne peut les éviter, c’est comme ça. Mais notre façon de réagir à ces événements, les choix que nous faisons qui en découlent, restent selon moi de l’ordre du libre arbitre.

white-yoga-session-lole_montreal-juillet-2013_01

Je vais être honnête, quand le verdict est tombé il y a 2 semaines et que j’ai su que j’allais à nouveau devoir être opérée, j’ai pas été hyper enthousiaste. Pour être déjà passée par là il y a 5 mois (jour pour jour ironie du sort?) je savais déjà les conséquences d’une telle opération, les semaines à être cantonnée à l’inactivité, loin de tout sport…

… ou même toute activité sociale trop épuisante. Ce que je ne savais pas en revanche, c’est ce qui allait suivre, cette semaine d’hospitalisation, ces jours sous perfusion à m’accrocher à la vie au travers de ce tuyau… Cette semaine fut éprouvante, tant physiquement que moralement. La morphine aidant, j’en garde un souvenir assez flou.

Et pourtant, alors que je sentais chaque jour que les forces de mon corps déclinaient, j’étais encore assez consciente pour me rendre compte des marques d’amours que je recevais. Des messages virtuels par dizaine de personnes que je ne connais pas toujours “IRL”, mais surtout mes amis, les vrais, ceux qui sont venus à l’hôpital…

Alors que j’étais vraiment pas belle à voir, ils sont venus, presque tous les jours pour certains. Et rien que de les voir présents pour moi, mon petit cœur en a été tout bouleversé. Mine de rien, être hospitalisée fait beaucoup relativiser, et si aujourd’hui je suis plus que jamais déterminée à profiter des derniers mois qui me restent au Canada…

white-yoga-session-lole_montreal-juillet-2013_02

white-yoga-session-lole_montreal-juillet-2013_03

… Je sais aussi désormais que ces amitiés nées ici ne mourront pas notre temps fini à Montréal. Ces amis, ce sont des amis pour la vie. <3 Et avoir au moins une certitude sur mon avenir en ces temps ci, croyez moi cela fait du bien. Quand on a l’impression de perdre pied, de ne plus contrôler ce corps qui est le nôtre, c’est rassurant.

Car ces derniers mois, le rapport à mon corps que j’ai a changé. Non pas que j’ai jamais été obsédée des régimes, mais j’ai toujours fait plus ou moins attention à mon alimentation. Depuis quelques temps, j’avais changé mon approche, la musculation m’a fait prendre confiance que la nourriture est un carburant pour notre corps.

Je mangeais beaucoup, mais je mangeais bien, je m’entraînais dur pour bâtir ce corps musclé dont je rêve. Après cette semaine d’hospitalisation, j’ai perdu 3 kilos, le rêve de toutes les filles avant l’été. Et pourtant, quand je me regarde dans le miroir, j’y vois cette fille frêle, courbée par la fatigue, j’ai beau essayer je n’arrive pas à me reconnaître.

J’ai l’impression d’être prisonnière de ce corps inerte qui ne répond plus… Je me sens impuissante, je me sens faible. Je sais que le temps est le seul qui pourra m’aider à recouvrer la santé. Je sais aussi que l’impatience ne me sera d’aucune aide. Beaucoup de repos forcé pour les prochaines semaines, une parenthèse dans ma vie active…

white-yoga-session-lole_montreal-juillet-2013_04

white-yoga-session-lole_montreal-juillet-2013_05

Le programme de mon été s’en retrouve un peu chamboulé, mais pas question de céder à la morosité. C’est ainsi que samedi, j’ai quand même tenu à me rendre à la White Yoga Session de Lolë. Je vous rassure tout de suite, pas de pose de yoga pour moi (mise à part celle de l’arbre pour faire comme si ^^), mais j’ai aimé être au cœur de l’événement.

Et toi, quel est ton rapport à ton corps?

« »
  • On a tous dans la vie des moments qui nous changent, qui nous transforment, dont on ne ressort pas indemne.
    tu as la positive attitude qui t’aidera et tout l’entourage dont on a besoin dans ces cas là. La lectrice virtuelle que je suis te souhaite aussi beaucoup de courage et plein de bonnes choses. Prends soin de toi et garde la patience.

    • @Jpouch merci beaucoup pour ton petit mot, ça me touche! 🙂

  • Malgré la douleur en fond, il est très beau cet article.
    Je commente rarement mais je te souhaite beaucoup de courage en attendant de pouvoir gambader comme avant. 

    • @Caro merci de commenter alors, ça me fait chaud au cœur! <3

  • Je te souhaite un rétablissement rapide plein de courge pour la suite 🙂

    • @Louis_marie_c merci beaucoup!

  • les kilos qu’on perd à l’hosto ou après avoir été immobilisée de force ne sont pas du tout ceux que les femmes rêvent de perdre avant l’été… Bon courage et bon rétablissement ! (je vais à la white yoga de paris en septembre, ça a l’air canon !)

    • @Marie merci, tu verras c’est vraiment l’fun la white yoga, je suis sûre que celle de Paris sera sympa elle aussi! 😉

  • Je pense que tout rentrera dans l’ordre dans quelques semaines 😉 Faut être patient et laisser à ton corps le temps de se re mettre de cette chirurgie!! 
    Pour ma part, je suis une ex obese. Il y a 4 ans je faisais 110kgs… et je ne faisais pas vraiment attention quoi puis j’avais abandonnée le sport et pleins d’autres choses .. j’ai fait un bypass par la suite et depuis je fais vraiment plus attention a ce que je mange (bon pas toujours mais faut faire des exceptions puis mon corps me dit non tout seul lol) c’est plus équilibré, mieux choisi et .. Par contre le sport, je n’ai pas encore eu la force ou le courage de le faire seule :s pourtant je sais quil le faut car bon ca serai vraiment un plus mais bon ca viendra avec le temps je pense ! 

    • @farfadette tu te mettras au sport quand tu seras prête, laisse toi le temps tu as déjà un parcours impressionnant et il faut dur temps pour faire la paie avec son corps. 🙂

  • Ce post fait écho en moi, car comme toi, depuis quelques mois (7) je suis “prisonnière” de mon corps !! Mais effectivement, tout comme toi aussi, je me suis rendue compte que certains amis, les vrais, seront toujours là, et ça mine de rien ça réchauffe grandement le coeur et ça aide à tenir le choc !!!
    Alors, battons nous, pour retrouver ces kilos perdus et la santé, la vraie, la bonne 🙂

    • @Elo je te souhaite tout le courage du monde pour retrouver la santé. <3

  • 🙂

    • @Gladys <3

  • Courage ma choupette, je pense bien à toi ! 🙂
    Des bisous parisiens.

    • @Geekette merci ma belle <3

  • Ma colo est terminée! (Zoé partie) alors je me remets devant l’ordi pour te souhaiter un bon rétablissement; prends ton mal en patience, ne force pas la nature mais comme tu es jeune tout va rentrer dans l’ordre rapidement. Je prends de tes nouvelles via la mother.

    • @Coline merci, je vais me reposer pour être en forme quand je ferai un passage en France! 😉

  • Je te souhaite bon courage, les mots clé sont : patience et optimisme 😉 Tu vas réussir à retrouver toute ton énergie, ne t’en fais pas… Il y a toujours des hauts et des bas, des moments où on se sent moins bien, c’est comme ça, il faut faire avec, l’accepter pour avancer.

    • @Nanie merci, je vais prendre mon mal en patience! 🙂

  • […] synonyme de rentrée. Car pour rentrer, encore faudrait-il être parti. Je ne vais pas le cacher, mon hospitalisation au mois de juillet a quelque peu chamboulé mes plans estivaux. Alors que je devais partir en road trip au Nouveau […]

  • […] gym habituel. J’aimais vraiment ça et j’avais plutôt bien progressé – entre mes différents séjours à l’hôpital ^^ – mais toujours en quête de nouveaux défis, j’ai été pas mal intriguée lorsque […]

  • […] pu en rester là, mais le destin n’écoutant pas toujours nos plans, il aura fallu que je passe à côté de la mort à peine un mois après mon retour du Brésil, pour décider qu’il était temps de suivre mes […]

  • […] et où je suis fière de mes progrès et du chemin parcouru, notamment depuis mes hospitalisations il y a 3 ans de cela, fière de mes performances qui sans être encore au maximum de mes capacités, me rende heureuse […]

Toi aussi laisse ton petit brin d'herbe...