Moi je troque… et vous?

Le troc vous connaissez? Eh oui à l’heure où tout le monde ne jure plus que par le marché de l’occasion pour cause de crise, il n’existe pas que les sites marchands tels que Ebay ou Price Minister pour acquérir des nouveautés à moindre coût…

Pourquoi le troc?

Eh ba déjà le troc c’est vieux comme le monde puisque nos ancêtre l’utilisaient même avant la mise en place des systèmes monétaires. Alors certes, on n’est plus vraiment dans l’esprit de troquer des denrées alimentaires pour survivre les uns grâce aux autres, mais le troc revient en force. Personnellement j’en suis adepte. Pourquoi?

1 – Le troc c’est écologique : plutôt que de faire fonctionner à fond les ballons la société de consommation dans laquelle nous vivons, pourquoi ne pas simplement donner une seconde vie à des objets dont nous n’avons plus l’utilité? Ce que j’aime dans le troc, c’est l’idée que quelque chose qui moisit depuis des mois (voire même des années) dans mon placard car je n’en ais plus l’utilité ou tout simplement l’intérêt, pourra rendre quelqu’un d’autre heureux. Ainsi, en recyclant nos objets chez quelqu’un d’autre, on évite le gaspillage et la surconsommation

2 – Le troc c’est économique : plutôt que de dépenser de l’argent pour acheter sur un site marchand, pourquoi ne pas simplement échanger ce que l’on utilise plus contre d’autres choses dont on aurait plus l’utilité? On fait d’une pierre deux coups, on débarrasse son armoire et on acquiert un produit gratuitement!

Les limites du trocs

Malheureusement, le troc ne saurait être parfait et demande quelque efforts de la part de ses adeptes.

1 – Le choix est plus réduit: forcément lorsque vous troquez, vous êtes loin d’avoir accès à tout le catalogue d’une marque précise puisque vous êtes limité à ce que les autres troqueurs possèdent. Il se peut aussi que les objets mis en trocs ne soient plus tous jeunes et du coup c’est parfois fastidieux de consulter les listes des objets mis en troc par les autres… Mais bon farfouiller à la recherche de la perle rare c’est aussi un peu ça l’esprit du troc!

2 – Il faut marchander : Eh oui, contrairement à une site marchand, il n’y a pas de prix d’affiché. Aussi tout est question de marchandage pour se mettre d’accord sur un échange équitable pour les deux parties… Après faut savoir négocier pour ne pas se faire avoir et tirer son épingle du jeu…

3 – Il faut trouver comment procéder à l’échange: Ba oui parce que si l’échange en main propre reste l’idéal, on a pas forcément la chance de troquer avec son voisin… Du coup, pour troquer à l’autre bout de la France, y a pas 36 000 solutions… il faut se résoudre à passer par la Poste. Après il y a des combines pour minimiser les coûts en terme de frais de port.

Ainsi j’expédie aussi souvent que possible en format lettre et si possible en tarif économique. N’écoutez pas votre vilain postier qui essayera de vous convaincre que vous ne pouvez pas envoyer de marchandises dans une lettre juste histoire de vous vendre son Colissimo à 5€50 au bas mot… Sachez qu’il n’a pas à savoir ce qu’il y a dedans… Du moment que c’est bien emballé, vous pouvez prétendre qu’il s’agit de documents (enfin sauf si la forme de la lettre est vraiment trop louche)…

Si vraiment ce que vous avez à troquer ne tient pas dans une enveloppe, optez pour le Colissimo mais dans ce cas là profitez-en pour faire un troc assez conséquent histoire de rentabiliser les frais de port! Eh pour éviter les vols, prenez soin de toujours soigneusement emballer vos lettres et colis avec du scotch (même si ça fait un peu artisanal je le reconnais):

Mais on troque où en fait?

Dans mon cas, tout se passe par Internet. Bien entendu, il existe des événements trocs en réel, mais  même si je ne suis pas une asociale, j’aime bien pouvoir avoir le temps de faire mon choix et farfouiller dans la liste des autres… bref de réfléchir avant d’agir! C’est donc le nez derrière mon ordi que je me connecte à un site que j’utilise exclusivement pour troquer depuis plus d’un an maintenant… j’ai nommé Radins.com!

Sur ce site, on peut troquer presque tout… produits de beauté, bijoux, jeux, vêtements, chaussures en passant même par l’électroménager, les livres, les objets de jardinage ou de décoration ou encore même les services! C’est à peu près impossible de ne pas y trouver son bonheur…

L’état des articles troqués va de neuf à correct en passant par très bon et bon. L’idée est que même si le produit n’est pas de prime jeunesse il soit le moins abîmé possible et surtout encore en état d’utilisation

Ce que j’aime dans ce site c’est aussi le système de notation des troqueurs qui permet de savoir à qui on peut faire confiance pour troquer sans doute. En gros, à chaque troc, comme lors de n’importe quelle transaction, le troqueur est noté (positif, négatif ou neutre) avec un petit commentaire. Au final, les troqueurs obtiennent des sortes de grades en fonction des points obtenus.

Bref, le troc c’est le meilleur moyen que j’ai trouvé pour me débarrasser de ce qui m’encombrait et me refaire ma garde robe à moindre coût… Un seul bémol, j’ai peut être tendance à garder trop de choses dans l’espoir de les troquer et du coup ça prend peut être un peu trop d’espace dans mon petit appartement parisien… 😉

Si vous avez des questions d’ordre pratique ou autre, n’hésitez-pas! J’en profite en même temps pour vous rappeler que vous avez jusqu’à dimanche soir minuit pour faire 3 choses:

tenter de gagner votre Rubik’s Cube Adobe.

tenter de gagner votre soirée d’exception chez St Dupont.

voter pour moi au concours Sensation Bretagne.

« »
  • C’est pas mal ton idée, perso j’ai du mal à aller sur Ebay et co. Sur Internet je n’arrive pas à vendre, je suis revenue dans le monde réel et une friperie semble très intéressée par mes articles donc je vais cèder 🙂
    Les dépots ventes je crois que c’est un bon plans aussi, suffit de tomber sur des gens biens!

  • Vive le troc ! La troc party est une alternative intéressante: on échange de main à main et on a moins de risque de se faire avoir.

  • Complétement d’accord avec toi, je troque moi même chez Radins.com et chez Troczone.com (ils ont un système de points) et j’en suis très contente!

  • J’utilise aussi ce site avec ma mere et il est simplement parfait ! On y trouve a peu pres tout ce que l’on veut puis les gens sont quand meme tres honnetes dessus (pas comme ebay ou priceminister) ! Ya aussi des magasins de trocs pas loin de chez mes parents et j’avoue c’est aussi tres pratique !

  • Si t’as une idée afin que je puisse troquer ma superbe soupière décorative toute neuve, entreposée dans ma cave: c’est la soupière offerte par ma cousine Josiane il y a 20 ans, je ne peux plus la voir! ( pas ma cousine, la soupière! )

  • […] vous avoir parlé de troc, je vais aujourd’hui vous parler d’un autre moyen pour renouveller sa garde robe à […]

  • […] on a pas besoin de 30 robes dans son armoire? Ok je passe…) Alors avant je pratiquais pas mal le troc, un moyen écologique et économique de se débarrasser de ces choses […]

  • […] séparer afin de leur offrir une nouvelle vie pour votre plus grand bonheur! Car même si je suis fan du troc, le but est désormais d’avoir moins de choses à […]

  • […] L’histoire d’une fille radine qui aimait faire du shopping… Je ne suis pas blogueuse mode, loin de là vous le savez bien! Pour autant, j’adore shopper des vêtements et accessoires hautement « cute » comme ont dit… Sauf que pour moi, hors de question d’y mettre une somme astronomique! Pour ça j’ai mes petites astuces de radine… […]

  • […] Le troc, ça fait des années que j'ai découvert ça et si quand j'étais en France je le pratiquais surtout avec de parfaites inconnues grâce à la magie d'Internet, j'ai pu expérimenter ici un autre concept : les "trocs partys". Le principe est simple : une matinée/aprem/soirée fille où chacune ramène les fringues qu'elle ne met plus! […]

Toi aussi laisse ton petit brin d'herbe...