L’hiver blanc qui vole au vent…

Enfiler son casque noir et être coupé du monde. Chevaucher un cheval des neiges mécanique. Avoir peur un peu, beaucoup même. Oser appuyer sur l’accélérateur, un peu, mais pas plus. Préférer en fin de compte se lover sur le siège passager en se cramponnant de toutes ses forces aux poignées, histoire de ne pas tomber…

01_motoneige_auberge-le-ptit-_011

Avoir le souffle coupé, le vent qui fouette le visage, brûlant chaque petite partie de sa peau qui ne serait protégée ni par une écharpe, une tuque ou ce casque. En fin de compte, n’en avoir que faire de ce froid, car après tout il ne fait même pas -15°C, insignifiant quand on est rôdé à l’hiver québécois

02_motoneige_auberge-le-ptit-bonheur_ile-orleans-quebec

03_motoneige_auberge-le-ptit-bonheur_ile-orleans-quebec

04_motoneige_auberge-le-ptit-bonheur_ile-orleans-quebec

Observer la nature enneigée qui se dessine au delà du brouillard matinal qui se lève peu à peu. Deviner la vie qui habite ces bois, au détour d’une clairière ou à la croisée des chemins devant une empreinte énigmatique. Ne pas pouvoir parler à son compagnon, les paroles se perdant dans le vent, alors se taire tout simplement.

05_motoneige_auberge-le-ptit-bonheur_ile-orleans-quebec

06_motoneige_auberge-le-ptit-bonheur_ile-orleans-quebec

07_motoneige_auberge-le-ptit-bonheur_ile-orleans-quebec

Sentir les vibrations de la motoneige, être crispée mais oser lâcher une main pour prendre des photos et des vidéos parce que quand même ce paysage il est trop beau pour ne pas être immortalisé. Se faire des frayeurs parfois, se dire aussi que finalement ce n’est pas très écolo tout ça comme mode de balade…

08_motoneige_auberge-le-ptit-bonheur_ile-orleans-quebec

Alors se dire que tant qu’à ce que ce soit la seule fois, autant en profiter et se laisser aller à rêver… Rêver d’un hiver blanc, d’une contrée éloignée aux doux accents de liberté. Oublier pendant une petite heure de détester avoir froid, oublier de détester quoi que ce soit. Se perdre dans l’immensité du paysage, sans y prendre garde…

Déjà testé la motoneige?

Auberge Le P’tit Bonheur – Île d’Orléans
Balade d’une heure à motoneige : 60$ par personne.

[photos par @_Nowo et moi]

« »
  • Je n’ai jamais testé la motoneige car justement, comme tu le dis, c’est pas très écolo. Je privilège beaucoup plus le ski ou la randonnée.

    Par contre, je tenais à te dire quelque chose : Ton texte est extraordinaire. On s’imagine à son tour en motoneige, il nosu transporte, j’ai ressenti un truc en le lisant : L’envie de voyager, de partir loin.

    • @Eachtripisadream oh ben merci, je sais pas si “extraordinaire” est justifié mais ça me fait super chaud au cœur de lire ça. <3

  • Jamais testée encore mais peut etre un jour !! Apres je ne sais pas si je pourrai le conduire ! J’ai un peu peur de la vitesse lol

    • @farfadette ah mais moi j’ai carrément peur de la vitesse en fait! C’est pour ça que je conduisais tout doucement du coup… 😉

  • Ca donne envie… ta façon de l’écrire, les photos, tout en fait me donne envie de tenter l’expérience!

    • @Callie ravie que cette façon d’écrire qui change un peu t’ait plu. 🙂

  • On s’est bien retrouvé dans cette superbe description de ton raid en moto-neige. On avait connu les mêmes sensations en Laponie sans savoir les décrire aussi justement.
    Félicitations pour ton blog et ta prochaine escapade brésilienne qui témoigne bien de sa qualité.

    • @Daniel et Danielle ah la Laponie, ça me tenterait bien aussi! 🙂

  • […] Pour prolonger l’expérience hivernale, sachez également que non loin de là, il est possible de dormir dans un igloo sur l’Île d’Orléans ainsi que faire de la motoneige. […]

Toi aussi laisse ton petit brin d'herbe...