Terra Botanica : invitation au voyage végétal.

« Terra Botanica » un nom qui à lui seul, est une invitation au voyage végétal… Une proposition de visite qui ne devait pas me laisser indifférente, mais que je devais confier à mes envoyés spéciaux (aka mes parents) pour cause de séjour en Grèce en ce qui me concernait ! Allez, laissons la place à celle qui vous racontera mieux que moi cette journée…

“Je me suis aussitôt revue lisant un roman relatant les grandes découvertes botaniques du XVIIIème siècle à travers les voyages du marquis de Bougainville… Et effectivement, à Terra Botanica, vous n’allez pas seulement à la rencontre des végétaux sous toutes leurs formes mais vous allez aussi à la rencontre de l’histoire des végétaux. Terra Botanica n’est pas un parc comme les autres : il se définit comme LE parc du végétal et même comme le 1er parc végétal en Europe.

Un petit historique s’impose pour comprendre son cheminement : lorsque l’on s’élève doucement dans le ballon captif, la dernière nouveauté du parc, on a peine à imaginer qu’avant 2010, il n’y avait ici qu’un golf et un aérodrome ! Réussir à faire pousser plus de 275 000 végétaux venus de tous les continents en à peine 5 ans et après deux ans et demi de travaux, est déjà une prouesse en soit mais que l’on comprend mieux lorsqu’on échange avec tous les passionnés qui travaillent au parc en particulier son directeur, Denis Griffon ou son emblématique Boris le jardinier !

parc-terra-botanica_01

parc-terra-botanica_02

parc-terra-botanica_03

parc-terra-botanica_04

parc-terra-botanica_05

parc-terra-botanica_06

parc-terra-botanica_07

Malgré les difficultés qu’a connues le parc ces derniers temps, tous croient en son avenir. Et je dois avouer que j’en fais partie car bien que voisine proche de ce parc, je n’y étais encore jamais allée. Pourquoi ? Peut-être parce que jusqu’alors, je n’avais pas bien identifié ce parc car ce n’est ni un parc d’attractions bien qu’il y ait des attractions et on ne peut pas non plus le résumer à un ensemble de jardins même si les végétaux sont omniprésents, bref, difficilement classable pour qui aime bien catégoriser et c’est ce qui fait sa richesse car il peut plaire à différents publics .

Les passionnés de jardins et de végétaux admireront la soixantaine d’espèces d’hortensias, s’enivreront aux doux parfums des rosiers anciens de la roseraie, s’interrogeront sur le rarissime Wollemia Nobilis ou rêveront devant l’arbre du voyageur à moins de rester songeurs devant le désespoir des singes (l’Araucaria araucana) ! Les passionnés d’histoire embarqueront aux docks des 5 continents pour revivre l’épopée des premières explorations botanistes du XVIIIème siècle après une remontée dans le temps de la forêt primaire à l’apparition de l’homme et ne vous étonnez pas de rencontrer au détour d’une allée…. un dinosaure qui fera le bonheur des enfants.

Le bonheur des enfants, il est un peu partout. Hé, oui, surprenant car lorsque l’on veut visiter des jardins, on se dit qu’avec des petits, il ne va pas trop falloir s’attarder ou du moins prévoir de l’occupation en cours de route mais ici à Terra Botanica, pleins de choses sont prévues pour les enfants : un carrousel et un petit monorail dans un agréable cadre de verdure pour les tout-petits, une superbe aire de jeux avec une grande structure en bois pour vivre de grandes aventures en hauteur avec un super toboggan !!!

parc-terra-botanica_08

parc-terra-botanica_09

parc-terra-botanica_10

parc-terra-botanica_11

Et pour les plus grands (10-12 ans et même avant et même bien après !!!!!!), une ruée vers l’ambre (oui, oui, je dis bien ambre et non pas or car l’ambre est d’origine végétale d’où sa place à Terra Botanica !), ruée vers l’ambre digne de l’époque des pionniers ! Et pour bientôt, une serre aux papillons, des colis de papillons arrivent toutes les semaines jusqu’à la fin de la saison pour créer cette serre. Sans oublier les séances de cinéma dynamique 4D : Voyage au centre de la plante où une mignonne petite goutte d’eau nous emmène dans un voyage rafraîchissant et un peu mouvementé au cœur d’un magnolia (un petit air de Futuroscope par ici !!, inclassable je vous l’ai déjà dit ce parc !)

Et pour réunir tout le monde, enfants, parents et grands-parents : l’Odyssée botanique où vous glisserez lentement au fil de l’eau dans une barque guidée sur un rail pour un parcours plein de couleurs et de senteurs. Mais si vous préférez prendre de la hauteur et faire un peu d’exercice, je vous conseille la balade des cîmes dans une coquille de noix, par contre, faudra pédaler pour ne pas vous faire rattraper par les suivants et vous taper la honte!!!!!!!!! Et si vous voulez vraiment voir les choses de haut, pour 2€, vous pourrez embarquer, si les conditions météo le permettent, dans le ballon captif récemment mis en service et vous ne serez vraiment pas déçus du panorama qui s’offre à vous à 150m du sol, non seulement sur le parc mais sur la ville d’Angers et ses alentours.

D’ailleurs pour la petite histoire, Denis Griffon nous a conté l’idée de ce ballon captif : en effet, l’Anjou et les montgolfières, c’est une vieille histoire d’amour avec comme preuve les récents championnats du monde qui ont eu lieu en août 2013 à Brissac-Quincé, mais l’histoire remonte à bien plus loin dans le temps. C’était il y a plus de 60 ans: il faisait très beau ce dimanche 5 septembre 1954. Les fêtes de la place Ney à Angers battaient leur plein et le ballon sphérique était l’une des principales attractions du jour. Gonflé à l’hydrogène, il emportait dans les airs les curieux.

parc-terra-botanica_12

parc-terra-botanica_13

parc-terra-botanica_14

parc-terra-botanica_15

parc-terra-botanica_16

parc-terra-botanica_17

Mais un petit garçon de 11ans, Michel Fontaine, qui s’était glissé à l’intérieur de la nacelle, a survolé l’Anjou malgré lui pendant près de deux heures lorsque le ballon est soudain parti à la dérive, fort heureusement pour lui, l’atterrissage s’est fait sans heurt une vingtaine de km plus loin et c’est ainsi qu’il a été invité au lancement du ballon captif de Terra Botanica ce jeudi 25 juin pour avoir marqué bien malgré lui l’histoire de l’aéronautisme en Anjou. Belle histoire et en tous les cas belle initiative que ce ballon car il a le mérite de se voir de loin lorsque l’on vient par l’autoroute, vous n’aurez aucune excuse pour rater la sortie ! Ha, et j’oubliais, si vous avez un petit creux ou une petite soif, un agréable bar-restaurant au bord de l’eau bien ombragé en plus, vous attend.

Comme vous voyez, il y a à faire et voir pour toute la famille et compter y passer la journée car il m’a été dit que la visite du parc pouvait se faire en 4h. Bon d’accord, il y aura toujours des adeptes de la visite à la japonaise (stop/ clic-clic photo) mais personnellement j’ai déjà trouvé la journée bien courte pour tout voir alors, je ne vous dis pas s’il avait fallu le faire en 4h chrono !! Mais rassurez-vous, tout se voit sans hâte à un rythme reposant que l’on ne trouve pas ailleurs car tout invite au calme.

D’ailleurs, je compte bien y revenir car à bien des allées, je me disais que un mois plus tôt, ça devait être superbe, hé oui, impossible de voir toutes les floraisons en même temps, la nature est ainsi faite qu’elle donne à voir tout au long des saisons. Mais croyez-moi, vous en verrez déjà beaucoup en une seule visite, juste pour vous donner envie d’y revenir car ils ont tout prévu à Terra Botanica même le pass saison pour venir en illimité, ça me tente bien pour la prochaine saison !!!”

Disclaimer : le blog était l’invité de Terra Botanica mais toutes les opinions exprimées ici restent cependant les miennes, honnêtes et sincères.

« »
  • Je ne vivais pas loin de ce parc (1h de route) et pourtant je n’y allais pas, car comme toi j’avais mal identifié ce parc. J’ai eu l’occasion de le découvrir il y a trois ans je crois, et vraiment j’avais beaucoup aimé !
    Un bel endroit à découvrir !

    • Où habitais-tu ? On était voisine alors peut-être. 😉

Toi aussi laisse ton petit brin d'herbe...