Le temps de ne rien faire…

Déjà 4 mois. 4 mois que l’expression “chez moi” n’a plus vraiment de sens. 4 mois que je n’ai pas passé plus de 5 nuits d’affilée au même endroit. 4 mois de joies intenses, de peines aussi parfois, de doutes souvent. Si vous me lisez un peu, vous le savez déjà, j’ai par moments été sur le point de craquer

Pourtant, à chaque fois, un repos salutaire m’a permis de reprendre pied et de repartir sur de bonnes bases. Portland a été de ce nombre. Non pas que j’ai grand chose à vous dire sur la ville en elle même, à vrai dire sur 4 jours passés sur place, je n’ai été fourré mon nez qu’un seul jour en centre ville, et encore juste quelques heures. ˆˆ

Pourtant, mon séjour à Portland a été comme un nouveau souffle dans mon séjour, car il m’a donné l’envie de me recentrer un peu sur moi même, et surtout de me reprendre en main, mais ça j’en reparlerai en fin d’article. Car pour l’instant, j’aimerais vous parler de l’endroit où j’ai pu poser mon sac pendant ces quelques jours.

Car même si on cherche souvent à faire des concessions pour payer le moins cher possible pendant un séjour au long cours, il ne m’est arrivé que trop souvent de me retrouver dans une auberge de jeunesse où je ne me sentais vraiment pas à l’aise. Mais pas à Portland, bien au contraire, je me suis presque sentie comme chez moi.

2014-07_Portland-Hawthorne-hostel_01

2014-07_Portland-Hawthorne-hostel_02

2014-07_Portland-Hawthorne-hostel_03

2014-07_Portland-Hawthorne-hostel_04

En 4 jours, j’ai pris mes marques comme je ne l’avais pas fait depuis 2 mois… Il faut dire que j’ai rarement vu une auberge de jeunesse qui soit aussi engagée en faveur du développement durable avec des efforts concrets, alors forcément, ça m’a tout de suite énormément plu!

Ces petits rien qui n’ont l’air de rien, mais qui font tout : les éviers de la cuisine avec des bacs pour faire la vaisselle et économiser l’eau, les plaques de cuisson sans téflon toxique, le seau à compost, les sacs réutilisables disponibles pour faire ses courses, l’énorme étagère remplie d’épices en tous genres…

Mais aussi le pain frais – et de bonne qualité! – en accès libre et gratuit chaque jour, le petit déjeuner complet – avec notamment un mix à pancakes disponible chaque jour jusqu’à midi ˆˆ – pour ne citer que la cuisine. Car l’hôtel est également et surtout vert jusque dans la salle de bain.

Par exemple, l’eau des toilettes provient de l’eau de pluie récupérée grâce au toit écologique, pas mal non? Ajoutons à cela que l’auberge reste à taille humaine avec seulement 2 dortoirs et 2 chambres privées, et qu’il y a un petit jardin tout ce qu’il y a de plus sympathique pour se poser!

2014-07_Portland-Hawthorne-hostel_05

2014-07_Portland-Hawthorne-hostel_06

2014-07_Portland-Hawthorne-hostel_07

2014-07_Portland-Hawthorne-hostel_08

Enfin, le quartier où été située l’auberge était vraiment sympa, avec une grande avenue pleine de boutiques plus sympas les unes que les autres, de quoi faire son épicerie à proximité, un grand parc non loin de là. A seulement 15 minutes de bus du Downtown, c’était un peu “la campagne à la ville”

En 4 jours, j’avais presque pris mes habitudes, et ça m’a fait un bien fou. Réveil pas trop tôt, méga petit déjeuner équilibré (ma période omelette / kale, on en reparlera ˆˆ), séance de sport dans le jardin ou au parc juste à côté, gestion du blog, planification du reste du voyage, les journées passaient vite…

Concrètement non, je n’ai pas fait grand chose à Portland si ce n’est prendre soin de moi. Car je dois concéder que pendant les 2 premiers mois de ce voyage, je n’ai pas vraiment fait attention et mon corps commençait à tirer la sonnette d’alarme, aka le pantalon dans lequel tu ne peux plus rentrer…

J’avais beau être largement plus active que d’ordinaire du point de vue que je passais désormais mes journées à marcher au lieu d’être assise 8 heures par jour devant un ordinateur, il n’en restait pas moins que je n’allais plus tous les jours au Crossfit, et surtout que je me goinfrais littéralement avec les petits dej’ des auberges.

2014-07_Portland-Hawthorne-hostel_09

2014-07_Portland-Hawthorne-hostel_10

2014-07_Portland-Hawthorne-hostel_11

2014-07_Portland-Hawthorne-hostel_12

Par peur de manquer peut-être? Je ne sais pas vraiment pourquoi, mais pensant sans doute qu’il me fallait des forces pour la journée, je mangeais comme un ogre, au point que je pouvais parfois facile manger 4 toasts généreusement tartinés de peanut butter chaque matin. Bref, c’était pas du joli.

Et puis, j’ai eu le déclic. Celui qui m’a fait me dire que ce n’était plus possible ainsi et qu’il fallait y faire quelque chose. J’avais beau ne pas être sédentaire, pour autant je n’étais plus aussi sportive qu’avant. Alors, j’ai décidé que c’était le moment de retourner la vapeur, que si ce n’était pas maintenant le moment, ça ne le serait jamais.

Il était trop facile de se réfugier derrière le fait qu’il y a chaque jour trop à voir pour ne pas avoir le temps de faire de sport. Après tout, n’étais-je pas celle qui avait toujours réussi à caser sa séance de sport quotidienne dans son emploi du temps de super woman? Il me fallait redevenir cette fille.

Alors j’ai enfilé ma paire de baskets – qui n’avait jusqu’à là vu que Chicago ˆˆ – et j’ai fait ce qu’il y avait de plus simple : checké sur Google Maps où était le parc le plus proche et été y courir. Ceci dit, je vais vous avouer une autre chose : je n’aime pas courir. Du moins, pas toute seule et pas longtemps.

2014-07_Portland-Hawthorne-hostel_13

2014-07_Portland-Hawthorne-hostel_14

2014-07_Portland-Hawthorne-hostel_15

2014-07_Portland-Hawthorne-hostel_16

Je n’y peux rien, je trouve ça chiant. Alors il me fallait retrouver une activité où je puisse me donner à fond, pratiquer chaque jour sans y passer des heures, et surtout avoir des résultats. C’est un peu par hasard que je suis tombée très à propos sur le profil instagram de @wayofgray

Pourtant, je n’ai pas attendu 10 minutes avant d’acheter son programme de workout. J’ai tout juste hésité avec le programme Bikini Body Guide de @Kayla_itsines, qui bien que tout le monde en faisait l’éloge, n’était pas vraiment accessible pour moi, n’ayant sous la main aucun matériel de musculation.

Bien que cela fera sans doute l’objet d’un autre article, 2 mois plus tard, je ne suis on ne peut plus contente de ce programme facile à suivre et qui fait transpirer comme pas possible avec seulement des workouts de 30 minutes, je rentre à nouveau dans mon pantalon, mais surtout, je me sens tellement mieux!

J’ai à nouveau pris l’habitude de me lever une heure plus tôt le matin pour compléter mon workout, suer un bon coup et attaquer la journée du bon pied! Bref, merci Portland de m’avoir laissé le temps de respirer et de revoir mes priorités. Portland, tu m’as inspirée comme jamais… <3

Disclaimer : j’ai séjourné a Hawthorne Portland Hostel dans le cadre d’un partenariat, mais les opinions exprimées ici sont les miennes, honnêtes et sincères. Si vous cherchez un endroit où séjourner à Portland loin de l’agitation du centre, dans un quartier sympa et surtout adepte du développement durable, vous y trouverez votre bonheur!

« »
  • Allo Claire, contente de voir que tout se passe bien pour toi, j’avoue que parfois en lisant tes articles, je t’envie d’avoir le courage de faire tout ça!
    J’ai regardé sur le site Way Of Gray et je me demandais quel programme as-tu choisi? Est-ce que c’est dans un anglais relativement accessible? (c’est la “pas vraiment bilingue” en moi qui parle 😉
    Je te souhaite en tout cas une bonne continuation!
    A bientôt.
    Alexia

    • @Alexia j’ai choisi le programme “Both World”, je pense que c’est tout à fait accessible meme avec un anglais limité car il y a des videos explicatives pour les mouvements. 🙂

  • Ca me fait plaisir de lire ça de toi, te suivant sur instagram et tes merveilleuses photo, les moments pour soi et de reprise de son bien-etre sont les meilleurs.
    grace a toi j’ai commencé way of gray ce soir et bordel effectivement on sue et on pousse ses limites c’est dingue ! j’espère avoir autant de résultats que toi 🙂
    prends soin de toi (continue), et continue de nous faire voyager <3

    • @lablune alors que penses tu de ton programme de Way of Gray après quelques semaines?

  • Coucou Miss! Contente de voir que tu arrives à prendre un bon rythme!! Cette auberge à l’air vraiment top ! Il en faudrait plus comme celles là!
    L’essentiel c’est découter son corps et de s’accorder des temps de repos quand on en a besoin… Et oui, même en voyage on a besoin de se reposer de temps en temps! 😉
    Bisous!

    • @Planet Addict oui je suis sure que tu adorerais cette auberge!

  • HUM !
    Alors là ça devient carrément flippant (voir mon commentaire sur ton dernier article) 😀 Car Portland a été pour moi aussi un oasis pendant mon voyage ! Et j’étais au Hi Hostel Northwest et mêmes commentaires que toi !!!

    • @Isa on a surement beaucoup en commun! 🙂

  • Thanks for the great review! Glad you enjoyed your stay, and we hope to see you in the future!

    • @Portland Hawthorne Hostel thanks again! 🙂

Toi aussi laisse ton petit brin d'herbe...