Cabot Trail : la nature comme terrain de jeu.

Je ne pense pas que j’ai jamais vraiment aimé la randonnée. Non pas que je n’aime pas la nature, mais soyons honnêtes : à partir du moment où marcher implique plus de regarder où mettre ses pieds pour ne pas tomber que de profiter du paysage autour… j’y vois peu d’intérêt!

image

image

image

C’est pourquoi depuis quelques semaines, telle une gosse qui ne tient pas en place, mon moteur à moi, celui qui me motive à marcher, c’est de savoir que je vais pouvoir faire des “pauses handstand”. Qui plus est dans des endroits plutôt sympas. 😉

C’est ainsi que la randonnée de la bien connue Skyline du Cabot Trail en Nouvelle Écosse s’est à défaut d’autre chose transformée pour moi en un terrain de jeu à ciel ouvert. Quel plus bel endroit pour s’exercer que celui où le ciel et la mer se rejoignent en une seule étendue d’un bleu intense?

image

image

image

Cette impression de vivre un moment privilégié au coeur de la nature ne devait pas me quitter de la balade, confortée dans ce sentiment par le fait de ne croiser absolument aucune âme qui vive durant ces quelques heures… Mise à part peut-être un petit écureuil! 🙂

Malheureusement, l’éveil tardif de la nature en ce printemps qui se laissait désirer sera sûrement l’explication de l’absence de tout animal sauvage de cette balade bucolique. Si vous souhaitez vous aussi faire cette promenade, je vous recommande surtout la première partie pour le panorama!

image

image

image

Situé de l’autre côté du Cabot Trail, la pointe de Middle Head saura également charmer par sa côte rocailleuse, où se mêlent à la fois plage de gros galets et champs de foin dans lesquels il faut bon faire… vous l’aurez compris, des handstands! 😛

Cette journée me donna l’impression de retomber en enfance, la nature à ce pouvoir sur moi je crois, de me faire oublier toute retenue. Loin de mon train train quotidien, je ne pense pas au lendemain, je vis le moment présent tout simplement

image

image

image

Capturer ces instants d’insouciance au travers de photos de handstands est pour moi je pense le meilleur moyen de me souvenir de ces moments spontanés et parfois assez innatendus… Je ne sais jamais où sera mon prochain handstand, et c’est là toute la beauté du projet…

Suis-je la seule à ne pas aimer la randonnée plus que ça?

« »

Toi aussi laisse ton petit brin d'herbe...