L’Hérault : du cœur de la terre au plus haut des airs.

Je m’arrête rarement en bonne voie, et c’est ainsi qu’après être descendue au cœur des gorges de la Corse, lorsque l’opportunité s’est présentée à moi de descendre rien de moins qu’au cœur de la Terre – ok j’exagère à peine ^^ – lors de mon séjour dans l’Hérault, j’ai foncé !

Vêtue d’une combinaison – que je me féliciterai plus tard de porter vue son état de saleté à la fin – d’un baudrier et surtout d’un casque doté d’une lampe frontale, c’est par un trou dans les rochers – qui aurait pu tout à fait passer inaperçu pour qui ne s’y connaissait pas – que nous avons entamé notre parcours sous terrain.

speleologie-grotte-demoiselle-herault_01

speleologie-grotte-demoiselle-herault_02

speleologie-grotte-demoiselle-herault_03

C’était donc parti pour descendre dans l’antre profond de la montagne lors d’une sortie spéléologie. Alors je vous le dis tout de suite, mieux vaut ne pas être claustrophobe ! En effet, on est quand même sous terre, et pour être honnête, certains passages étroits ont su me donner des sueurs froides…

Imaginez un orifice à peine plus gros que ce qui vous semblerait laisser passer un ragondin mouillé… “Ouais les gars, faut passer par là” “HEIN, QUOI, NAN pas possible ?” “Mais si, regardes là, tu passes d’abord le bras gauche, puis ensuite tu te mets sur le dos et tu t’extirpes doucement”. EASY, BABY. Impressionnant, mais pas impossible ! ^^

speleologie-grotte-demoiselle-herault_04

speleologie-grotte-demoiselle-herault_05

speleologie-grotte-demoiselle-herault_06

Autrement dit, en spéléo, mieux vaut être préparé à ramper dans des endroits souvent improbables, et ne pas avoir peur de se salir ! Sans parler de descendre en rappel au fond d’un gouffre plus noir que vos pires cauchemars (bon ok, là j’en rajoute peut-être un peu) ou de vous retrouver trempés en avançant dans un cours d’eau sous terrain…

Un des moments les plus mémorables de cette sortie fut probablement celui où notre guide nous demanda carrément d’éteindre nos lampes frontales pour continuer de progresser dans le noir le plus total. Une expérience assurément en dehors de ma zone de confort mais définitivement une autre façon d’appréhender ce lieu si particulier.

speleologie-grotte-demoiselle-herault_07

speleologie-grotte-demoiselle-herault_08

speleologie-grotte-demoiselle-herault_09

Car en effet, il est possible pour les personnes aveugles de découvrir de tels sites, et en faire soi même l’expérience de confier ses déplacements uniquement au sens du toucher est on ne peut plus impressionnant ! D’ailleurs, c’était très drôle car étant en tête du groupe, je me suis retrouvée à grimper à quatre pattes sur une corniche par laquelle je ne serai jamais passée autrement !

Quand enfin on retrouve la lumière du jour on est tellement éblouis, c’est une joie d’aller se jeter dans la rivière pour essayer de débarbouiller un peu ça… Niveau question pratique enfin, sachez que la spéléologie est accessible dès le plus jeune âge (6 ans), et que la température dans une grotte est généralement d’une constante de 10/12°C.

speleologie-grotte-demoiselle-herault_10

speleologie-grotte-demoiselle-herault_11

Prévoyez donc de quoi être couverts mais pas nécessairement trop car à bouger vous allez avoir rapidement chaud grâce à la combinaison, et surtout une bonne paire de chaussures étanches ou qui ne craignent rien ! Question tarif, comptez 30€ la demie journée (3 heures) à 45€ la journée (7 heures) en étant encadrés par un moniteur diplômé d’état.

Bref, en résumé une activité sous terre des plus ludiques pour ceux qui n’ont pas peur des espaces confinés et du manque de lumière. Et je me répète, mais en dehors de ça, l’activité reste très accessible et surtout pas tant physique que ça. A l’inverse de la via ferrata que je devais tester l’après-midi même et qui devait tester mes limites physiques…

via-ferrata-thaurac-herault_01

via-ferrata-thaurac-herault_02

via-ferrata-thaurac-herault_03

Pour ceux qui ont déjà fait de l’accrobranche, le principe est un peu le même ici. Vous portez un baudrier sur lequel sont accrochés 2 mousquetons qui doivent en permanence être accrochés à votre “fil de vie”. (je ne vous fais pas un dessin mais grosso modo si vous n’êtes pas attaché, vous pouvez tomber, ça serait un peu con non ?)

Sauf qu’ici la différence c’est qu’au lieu de vous déplacer à la cime des arbres, c’est le long de gigantesques falaises que vous le faîtes ! Telle une araignée se déplaçant le long de la paroi, grimpant parfois aux barreaux d’une échelle, passant de ci un pont de singe, de là une tyrolienne…

via-ferrata-thaurac-herault_04

via-ferrata-thaurac-herault_05

via-ferrata-thaurac-herault_06

La voie sur laquelle je me suis lancée – là encore accompagnée d’un moniteur diplômé d’état – n’était autre que la via ferrata du Thaurac, composée de deux partie. La première : les 2 Cheminées, qui ressemblerait presque à de la spéléologie, vous emmènera au cœur de la montagne, avec une partie là encore dans le noir complet où je l’admet, j’ai clairement au le cœur battant à fond…

Le tout se terminant en beauté avec une tyrolienne très sympathique, avant d’attaquer la deuxième parti de la Baume du Tigre, qui vous mènera en haut de promontoires impressionnants . C’est clairement là que j’ai trouvé le niveau physique assez demandant, puis qu’il fallait parfois en avoir pas mal dans les bras pour réussir à se hisser !

via-ferrata-thaurac-herault_07

via-ferrata-thaurac-herault_08

via-ferrata-thaurac-herault_09

Mais quelle récompense… ce panorama : WOUAH ! Sincèrement, je vois mal comment je pourrais refaire de l’accrobranche après ça, le paysage dans ce type d’activité est tellement fou, il est difficile de rivaliser. Et pour ceux qui se poserait la question en voyant les photos, oui je porte des chaussures à doigts de pieds, mais ça on en reparlera !

Niveau tarifs, c’est exactement le même prix que pour la spéléologie mais je conseillerai pour cette activité d’être quand même en assez bonne forme physique – et surtout de ne pas avoir le vertige – car mine de rien ça grimpe. Mais soyez rassurés, dans tous les cas si vous gardez bien vos deux mousquetons accrochés selon les instructions, il n’y a aucun risque.

via-ferrata-thaurac-herault_10

via-ferrata-thaurac-herault_11

via-ferrata-thaurac-herault_12

 En conclusion une belle journée d’activités sportives au cœur de l’Hérault, pour un coût que je juge tout à fait raisonnable pour la qualité de l’encadrement fourni par l’organisme Station Cévennes qui propose également des tarifs très raisonnables en hébergement et pension. Sans parler que tout le matériel est fourni et l’équipe adorable, bref gros coup de cœur !

Et toi, as-tu déjà testé la spéléologie ou la via ferrata ?

Disclaimer : j’ai pris part à ces deux activités dans le cadre d’un blog trip organisé avec l’Office de Tourisme de l’Hérault mais toutes les opinions exprimées ici restent cependant les miennes, honnêtes et sincères.

« »
  • Pour un peu, tu me ferais regretter de ne pas avoir quelques décennies en moins vu les magnifiques paysages à découvrir de si haut, que les plus jeunes que moi n’hésitent pas y aller, surtout en sécurité avec des professionnels. Quant à la spéléo, je ne sais pas si j’aurais osé tenter car assurément, pas sûr que la petite fraîcheur des grottes en pleine canicule m’aurait fait oublier les “passages à ragondin mouillé”!!! Mais bon, il y a plein d’autres visites de grottes plus accessibles pour me contenter! Z’avez bien de la chance les jeunes de maintenant d’avoir toutes ces activités à découvrir dans de magnifiques régions.

    • @mamounette oui la grotte des demoiselles est pour le coup totalement accessible à tous, et le spectacle en vaut la chandelle !

  • La Via-Ferrata c’est clair que c’est une expérience unique. Moi qui n’est justement pas forcément les bras pour apprécier correctement l’escalade, je trouve que c’est une bonne alternative pour vivre des sensations et admirer de beaux paysages sans trop souffrir !

    • @Chris à recommencer bientôt alors ? 😉

  • […] Situé au cœur de la haute vallée de l'Hérault, Station Cévennes propose de nombreuses activités de plein air comme la spéléologie et la via ferrata.  […]

Toi aussi laisse ton petit brin d'herbe...