Quand j’ai finalement appris à aimer le vélo à nouveau…

7

Ça en ferait rire plus d’un qui me connaît, que je puisse dire aujourd’hui que j’aime bien le vélo. En effet, jusqu’à il y a un an, je me tenais plutôt loin des 2 roues. Oui mais voilà, pour l’écolo que je suis, se priver du plaisir d’une balade à bicyclette c’est quand même réduire sacrément ses possibilités de découverte.

11_steel-donkey-bike-tours-barcelona

12_steel-donkey-bike-tours-barcelona

13_steel-donkey-bike-tours-barcelona

14_steel-donkey-bike-tours-barcelona

15_steel-donkey-bike-tours-barcelona

Alors quand Duncan m’a proposé de me joindre à un tour de vélo avec Steel Donkey Bike Tours pour partir à la découverte de Barcelone, j’ai hésité 5 minutes avant de me dire que c’était le moment de me mettre à nouveau à l’épreuve ! Et j’ai bien fait car je n’ai pas été déçue par les pas moins de 4 heures de promenade en compagnie du charmant Edu. 😉

Au programme, de nombreux stops, pour visiter une église, des lieux cachés, du street art, de nombreuses anecdotes comme celle sur ce panneau “Salida” qui date du temps où les rues étaient à sens unique pour les chariots ! Des arrêts gourmands aussi comme celui de la pause déjeuner dans un grand marché couvert.

16_steel-donkey-bike-tours-barcelona

17_steel-donkey-bike-tours-barcelona

18_steel-donkey-bike-tours-barcelona

19_steel-donkey-bike-tours-barcelona

20_steel-donkey-bike-tours-barcelona

21_steel-donkey-bike-tours-barcelona

22_steel-donkey-bike-tours-barcelona

23_steel-donkey-bike-tours-barcelona

24_steel-donkey-bike-tours-barcelona

Moi qui n’étais pas super à l’aise à la base sur mon vélo, je me suis vraiment sentie totalement en confiance. D’une part car les vélos sont vraiment confortables, et d’autre part car l’itinéraire emprunté fait la part belle aux petites rues sans trop de circulation automobile. Autrement dit, si je l’ai fait, tout le monde peut le faire ! 😉

Et surtout, ça a été l’occasion pour moi de faire de nouvelles rencontres, avec notamment la créative Elena, la très énergique Jelena et l’adorable Geert. Bref, un très bon moment passé et surtout une belle façon de découvrir de manière alternative les charmes de Barcelone. Comptez 35€ par personne pour la balade, location de vélo et casque inclus.

Bref, vous l’aurez compris, le vélo j’aime maintenant plutôt ça et je compte bien continuer d’en faire à chaque fois que j’en aurai l’occasion ! Idéalement, j’aimerais même – le jour où j’habiterai à nouveau à long terme quelque part – faire la plupart de mes déplacements à vélo uniquement !

Ainsi, sachant que 60% des déplacements en ville se font en voiture, utiliser un vélo pour par exemple 10 km de trajet quotidien permet d’économiser 650 kg de CO2 par an ! Sans parler du reste des substances nocives comme les particules fines générées par l’utilisation de la voiture…

01_la-loire-a-velo_chateau-chambord

02_la-loire-a-velo-picnic

03_la-loire-a-velo_chateau-chenonceau

04_la-loire-a-velo

05_la-loire-a-velo_villandry

Je pense que je pourrais peut-être même aller jusqu’à investir dans un vélo électrique si j’avais une distance assez importante à parcourir ou une montée beaucoup trop pentue sur mon trajet ! Ceci dit les prix sont quand même un peu dissuasifs, mais j’avoue que je serais vraiment curieuse de tester à l’occasion.

Maintenant, on ne m’arrête plus, car à l’occasion de la visite d’une amie canadienne, j’ai décidé de lui faire visiter ma belle région qu’est la Touraine. Château de Chambord, de Chenonceau, de Villandry, de Chinon (saurez-vous les identifiez sur ces photos ?) c’est ainsi que l’idée m’est venue de faire une partie du trajet en vélo !

06_la-loire-a-velo_villandry

07_la-loire-a-velo_villandry

08_la-loire-a-velo_chateau-chinon

09_la-loire-a-velo

10_la-loire-a-velo_champ-coquelicot

En effet, la “Loire à vélo” est une véloroute qui longe la plupart directement les bords de Loire, mais est également composée de voie vertes cyclables sur lesquelles il fait bon se perdre… (oui j’avoue, je nous ai malheureusement perdues au retour, mais je jure que c’est pas ma faute et que c’était les panneaux qui indiquaient mal le chemin  ^^)

Et toi, quel est ton rapport au vélo ?
Aimes-tu découvrir une ville / un endroit à vélo ?
As-tu déjà testé le vélo électrique ?

Disclaimer : ma participation au Steel Donkey Bike Tours a été offerte mais toutes les opinions exprimées ici restent cependant les miennes, honnêtes et sincères.

7 Commentaires

  1. L’idée de faire du vélo me plait. Parisienne, je me suis dis que c’était sympa le vélib, je me suis abonnée, et j’ai du en faire 2 fois. La circulation me fait trop peur, partagé le couloir avec les bus et les taxis ce n’est pas simple…

    J’ai bien un vélo mais je ne m’en sers pas souvent car le local vélo de mon immeuble n’est pas pratique (malgré tout mes démménagements je constate que l’on pourrait faire des efforts en France sur ce point, je n’ai jamais eu un local vélo pratique…). C’est l’archéologie à chaque fois que j’en ai besoin… Du coup j’utilise le plus souvent mes pieds ou les transports en commun pour mes déplacements.

    Sinon à la campagne, j’aime bien le vélo si c’est plat 🙂 comme j’en fait très peu j’ai du mal dès que la route monte un peu !

    Bref le vélo c’est souvent compliqué !

    Ton parcours le long de la Loire me donne envie car il réuni mes critères 🙂 As tu louer les vélos là bas ?

    • @Voyager en photos oui j’ai loué les vélos sur place, au départ de Chinon. Je te comprends pour le vélo en ville, perso je n’en fais qu’en groupe car justement je ne me sens pas de gérer la circulation toute seule…

  2. Pour ma part j’adore le vélo ! J’en faisais vraiment beaucoup étant plus jeune (genre vélo de route avec mon papa qui est un fanatique absolu) et depuis plusieurs années j’ai repris l’habitude d’en louer un pendant les vacances afin de pouvoir explorer tranquillement les recoins les plus sauvages des endroits où je choisis de poser mes valises !

    • @Polly c’est une super habitude pour découvrir un endroit ça ! Je sens que je vais de plus en plus faire de même…

  3. Ici le vélo, plus en fait et plus on apprécie ! A Paris, sur les bords de Loire… Cela permet de découvrir le paysage à son rythme, et en faisant tout de même plus de distance qu’à pied. Bref, on aime de plus en plus 🙂

    • @Aurélie bien d’accord, on en voit plus qu’à pied, et en même temps on a plus de liberté qu’en transports en commun et ça pollue moins que la voiture !

  4. Nous voyagions ma moitié et moi mêmes a velo traversé de la france de notre normandie à st jacques avec notre chienne.

    Quelques problèmes de genoux nous font changer pour la marche.

Laisser un commentaire