L’iPad : testé et approuvé pour faire mumuse 10 minutes avant de se coucher!

Comme je vous en parlais il y a quelques jours, j’ai eu l’opportunité d’héberger pendant quelques jours un iPad chez moi. Ce qui tombe plutôt à point pour vous en parler puisque que l’iPad débarque justement demain (vendredi 28 mai) en France [enfin ^^]. Pour ceux qui me connaissent, cela peut paraître assez étonnant au regard de ma grande histoire d’amour avec Apple… Pour être sincère, si j’ai accepté de tester la bête c’est moins par réelle envie que par curiosité. Car je pars du principe que “pour dire qu’on aime pas, il faut au moins goûter” et quel meilleur moyen d’avoir des arguments étayés que de tester concrètement?

Bref, vous l’aurez compris cet article n’aura pas vraiment pour but de chanter les louanges de l’iPad. Loin de là, car c’est d’un petit ton caustique que je vais essayer de vous expliquer pourquoi personnellement je n’achèterai certainement pas l’iPad:

1 – Le confort d’utilisation est très fluctuant et pas toujours à la hauteur:

Si lors de la première prise en main, l’iPad paraît être un bel objet, assez design et plutôt agréable à l’oeil, on déchante bien vite lors de son utilisation. En effet, puisque vous utilisez une de vos mains pour naviguer sur l’écran, vous êtes bien souvent amené à ne tenir l’appareil que d’une seule main, et je peux vous dire qu’au bout de quelques minutes on a vite mal au poignet car la bête est lourde… Bien entendu vous pouvez poser l’iPad sur une surface plane ou sur un socle mais là on perd toute mobilité…

Autre défaut selon moi assez rédhibitoire, l’écran hyper brillant qui fait que vous pouvez tout de suite oublier l’utilisation de l’iPad en extérieur dès qu’il y a un tant soit peu de luminosité… C’est assez aberrant en terme d’ergonomie parce que le confort d’utilisation de l’appareil descend en flèche dès que le moindre rai de lumière est à proximité de l’écran. Du coup, pour la mobilité en toute situation c’est pas ça non plus…

Dernier point glauque, il est bien joli l’écran quand il sort tout juste de la boîte mais au bout de quelques temps qu’est ce qu’il peut être crade! Les doigts (même propres) font de ces traces bien visibles… Non pas que je sois une maniaque de la propreté mais franchement ça donne pas envie d’utiliser l’iPad après quelqu’un… Et même quand on est seul à l’utiliser, le passage d’un lingette est presque nécessaire pour voir l’écran… ^^

D’ailleurs pour le fun, un site propose de voir à quoi voir site ressemblerait sur iPad. Pour ce blog, ça donne ça: à gauche le site sur ordi, à droite le site sur iPad! 😉

2 – Les équipements sont décevants:

Au niveau des composants, Steve Jobs qui disait refuser de faire un netbook présente finalement un ordinateur de la taille d’un eeePc mais avec une puissance pas plus grande qu’un smartphone dernière génération tel que le Nexux One de Google et HTC… Niveau connectique l’iPad déçoit tellement il n’inclut même pas la base de la base : pas de ports usb, ni de micro ou mini usb. Nada, rien de traditionnel, vous pouvez vous brossez…

Concrètement pour connecter votre iPad par usb vous devrez passer par un câble à 6 broches, format propriétaire (malin de la part d’Apple hein?). Et vous pouvez déjà oublier l’idée de connecter votre iPad sur un autre écran ou même sur un projecteur car il n’y a pas de sortie vidéo! Et pour conclure le tout, l’absence de 3G dans la version de base fait très mal : faire payer 100€ en plus pour avoir la 3G alors qu’une clé 3G tout bête coûte moins de 30 euros, si c’est pas nous prendre pour des pigeons ça…

Ah oui et j’oubliais pas non plus de webcam ou d’appareil photo pour vous permettre visioconférence et envoi de photos en live… Quand on sait que même la Nintendo DS a son appereil photo, ça paraît quand même un peu ridicule non? Enfin, on n’oubliera pas l’absence du multitâche qui bien que futurement présente sur la prochaine génération d’iPad, n’existe pas sur celui-ci à l’heure actuelle.

3 – L’ergonomie de mon pc me manque:

Pour le coup, ça vient peut être de moi et de ma déformation professionnelle mais je ne me verrais pas passer des heures devant un iPad. Remarque ça vaut peut être pour n’importe quelle autre tablette tactile mais en tout cas faire semblant de taper comme sur un clavier normal, mais sur une vitre en verre ça devient très vite désagréable. Quand au choix du clavier virtuel de l’iPad, ayant l’habitude d’écrire avec un clavier d’ordinateur, je suis un peu déroutée…

De 1: pourquoi avoir choisi de changer l’organisation des points de ponctuations, je m’y perd moi! De 2 : il est où mon bouton tab pour passer d’un champ à l’autre? C’est énervant de devoir venir toucher chaque champ un par un… c’est une perte de temps en allez-retour entre le clavier et l’interface… De même l’ergonomie de certaines applis est discutable. Prenons l’exemple de Twitterrific.

D’un côté la consultation des tweets et assez agréable : une timeline grand format et sans limite (pas de petit bouton “more” à cliquer pour en voir plus…), une différenciation assez nette de vos tweets et des mentions… Mais de l’autre côté, des petits défauts plus ou moins rédhibitoires! Déjà, j’espère que vous n’avez pas l’angoisse de la page blanche car vous vous retrouvez devant une interface énorme alors que vous ne pouvez taper que 140 caractères… un peu ridicule quoi. De plus, le fait que le clavier virtuel soit en bas mais qu’il faille appuyer sur le (tout petit) bouton bleu send en haut, c’est à moins avis pas très ergonomique…

Enfin quand vous cherchez à vous déconnecter, c’est réellement la croix et la bannière! Perso, bien que je pense m’y connaître un tant soit peu en ergonomie, je n’ai pas trouvé toute seule comment faire, on a du me montrer! 1 : cliquer sur le petit bouton “account” 2: cliquer sur sur “edit” 3: cliquer sur le panneau sens interdit 4: cliquer sur “delete” et 5: ah ba non ouf quand même là c’est bon… 4 étapes pour se déconnecter euh ouais pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué hein?

4 – C’est marrant 10 minutes pour faire mumuse mais pas plus:

Comme indiqué dans le titre de l’article, la durée d’intéressement à un tel produit a été dans mon cas assez courte. J’ai testé l’application pour laquelle on me l’avez prêté, j’ai twitté et surtout j’ai joué à des petits jeux. Et à la rigueur c’est ce qu’il y a de plus divertissant dans l’iPad. On retrouve un peu de tout mais surtout des jeux classiques remis au goût du jour.

Bowling, hockey, puissance 4, jeu d’équilibre sont parmi ceux que j’ai testé… Rien de révolutionnaire puisqu’on a déjà les mêmes jeux existant soit en jeux de société traditionnels (notamment le puissance 4) soit en jeux sur ordi…

Cependant ça reste agréable de transformer l’iPad en une sorte de mini console même si dans le cas de jeux tels que le hockey ou le bowling, le fait de devoir glisser son doigt sur l’écran ne marche pas super bien car le doigt raccroche pas mal et on loupe parfois son coût (perso j’aurais été plus à l’aise avec une souris). Par contre j’ai bien aimé le jeu d’équilibre qui tire pleinement parti de l’accéléromètre de l’iPad.

5 – Et surtout y a pas Flash:

Contrairement à un iPhone où le fait de ne pas avoir Flash n’est pas si gênant que ça en terme de contenus car on surfe «utile» : Google, Wikipedia, le site de la RATP… sur un iPad on se retrouve très vite à surfer sur ‘l’Internet mondial” et par conséquent on tombe très rapidement sur des sites en Flash auxquels on ne peut pas accéder (même s’il n’y a plus le lego bleu)… Et c’est fort dommage car hyper frustrant

Et pour les mauvaises langues qui viendraient pointer leur nez vous n’avez qu’à aller jeter un petit coup d’oeil chez Etienne Mineur qui se targue d’avoir codé un jeu de plateforme 2D tournant à 60 images par seconde, avec 5 plans horizontaux de plus de 5000 pixels de large avec pour chacun de ces plans la gestion de la transparence, le calcul des accélérations et des collisions.. bref un truc de ouf en Flash qui tourne sans aucun problème de performance sur l’iPad… Du coup, certains développeurs Flash se rebellent, et dans le cas de Bertrand Riché ça donne ça :

Bref, l’iPad c’est hyper frustrant et à fortiori encore plus pour moi développeuse et bidouilleuse. Pourquoi? Parce qu’avec cette tablette, on est dans un univers entièrement contrôlé par Apple: aucun moyen d’installer une appli qui ne vient pas de l’app store et/ou codée en autre chose qu’en objective C et cie…

Moi je veux avoir la main sur mon appareil et être libre de le bidouiller comme je veux, c’est à dire d’installer mes propres applis (en Flash et Air évidemment ^^), bref avoir un vrai système d’exploitation! Après, je sais bien que le grand public n’en a que cure de ça mais pour tous les points précédemment cités, y a pas besoin d’être dans le milieu pour s’en rendre compte…

Enfin bref, pour une bête qui vaut entre 499 euros et 799 euros, je trouve ça cher payé pour un gadget… Par contre attention, je je n’ai pour l’instant pas testé d’autre tablette et c’est pourquoi je n’ai pas fait de comparaison… Là c’est juste un état des lieux suite à mon test personnel. Pour finir, voici une petite revue de web des meilleures images humoristiques qui ont circulé à propos de l’iPad… 😉

« »
  • Joli compte rendu, merci!
    Je piquerai celui de mon copain pour vérifier tout ça ; )
    Au plaisir!

    http://perledemakeup.wordpress.com/

  • Bonjour,

    J’ai bien aimé ce “test” de l’Ipad. Je pense qu’effectivement il y a un problème de déformation professionnelle, passer du confort d’une souris à un matériel tout tactile est assez compliqué !

    Avoir un Iphone aide grandement je dirai, au début on galère mais on devient rapidement fan du procédé, du moins en ce qui me concerne.

    Ce avis ne m’empêchera pas de l’acheter, mais il montre un aspect moins “journalistique” de l’Ipad et ce n’est pas plus mal.

  • Ben j’etait déja pas tenté pour l’acheter
    alors comme ça c’est confirmé
    j’ai l’iphone et un netbook ça me suffit largement
    merci de ton test

  • Je suis en amour avec Apple, un peu comme toi 😉 Ce truc ne rentrera jamais chez moi et ton réçit détaillée et surtout objectif confirme encore un peu plus mon instinct. Très très beau billet!

Toi aussi laisse ton petit brin d'herbe...