Traverser le Canada en train : quand ce n’est pas tant la destination que le voyage qui compte…

S’il y a quelque chose dont nous n’avons pas vraiment conscience en Europe, c’est de notre chance d’avoir un réseau de train performant. J’entends déjà les mauvaises langues râler que la SNCF est toujours – au choix ˆˆ – en grève / les trains en retard / les tarifs en augmentation, bla bla bla…

Certes, en mon temps j’ai plus d’une fois râlé contre la SNCF. Pourtant quand je suis rentrée en France à Noël, j’étais presque béate de prendre à nouveau le train… Wouah, seulement 30€ pour faire le trajet de Paris jusqu’à la ville de mes parents et ça en moins d’une heure? GRAND LUXE! 🙂

Non je ne suis pas devenue fanatique, j’ai juste découvert la réalité du train en Amérique du Nord. C’est à dire des trains qui sont loin des TGV (bonjour les 3h de train pour faire un Montréal / Québec pour un prix exorbitant de 100$ alors qu’un covoiturage vous coûterait seulement 25$ et irait plus vite!).

Icitte, le train à grande vitesse on ne connaît pas, d’ailleurs voyager en bus est à coup sûr plus rapide et surtout moins cher! Même l’avion est dans la majorité des cas moins cher – pour le karma écologique par contre, on repassera ˆˆ. Alors, pourquoi prendre le train me demandez-vous? Eh bien, pour l’expérience! 🙂

01_2014-05_Via-Rail_Train-Canadien_Montreal-Vancouver

02_2014-05_Via-Rail_Train-Canadien_Montreal-Vancouver

03_2014-05_Via-Rail_Train-Canadien_Montreal-Vancouver

04_2014-05_Via-Rail_Train-Canadien_Montreal-Vancouver

05_2014-05_Via-Rail_Train-Canadien_Montreal-Vancouver

Revenons près de 6 mois en arrière (oui, je sais, je suis intolérablement en retard sur le récit de mon voyage, mais ne vous en formalisez pas, je vais corriger ça dans les prochaines semaines). Après une première incursion sur la côte Est des USAPhiladelphie, Washington, Chicago et Detroit – j’étais de retour à Toronto.

Union Station, 20h le 28 Mai, assise au milieu de mes divers sacs éparpillés sur le sol de la gare – et de mes provisions de bouffe pour nourrir un régiment – j’attendais patiemment que soit annoncé l’embarquement de mon train. Le cerveau encore un peu embué des heures de bus de la journée, j’avais peine à réaliser.

Ça y est, je prenais enfin la poudre d’escampette vers l’ouest. 3 jours et 17 heures de train s’étendaient devant moi, afin de rallier ma destination : Jasper en Alberta. Autour de moi, ceux qui allaient devenir mes compagnons de voyage pendant ces prochains jours et que sans le savoir encore, j’allais apprendre à connaître.

Ceux qui descendraient du train avant moi, comme ce représentant de ventes qui prenait souvent le train pour se rendre à un salon à Winnipeg. Ceux qui resteraient plus longtemps que moi, jusqu’à Vancouver, destination finale, comme Michelle cette jeune allemande en voyage solo pour quelques semaines.

06_2014-05_Via-Rail_Train-Canadien_Montreal-Vancouver

07_2014-05_Via-Rail_Train-Canadien_Montreal-Vancouver

08_2014-05_Via-Rail_Train-Canadien_Montreal-Vancouver

09_2014-05_Via-Rail_Train-Canadien_Montreal-Vancouver

10_2014-05_Via-Rail_Train-Canadien_Montreal-Vancouver

Des jeunes, des couples, des voyageurs solitaires, des moins jeunes, une foule hétéroclite que je n’aurais jamais rencontrée nul part ailleurs et en même temps, un fabuleux réservoir d’observation humaine qui ne devait cesser de me donner de l’occupation et matière à réfléchir pour les jours suivants…

Comment vous raconter ce voyage? Comment traduire cette incroyable sensation de liberté et d’apaisement que procure le voyage en train? Ici, on prend le temps, tout simplement. On monte en sachant que pendant les prochains jours, ce train va devenir notre chez nous, notre seconde maison.

Dans le train, le temps prend une toute autre dimension. On se lève tôt, très tôt pour monter dans la cabine panoramique et essayer d’apercevoir le soleil levant sur les paysages embrumés. Puis on va se recoucher alors que tout le monde somnole encore autour de soi, et on dort à nouveau jusqu’à 9h, 10h…

On passe la journée à errer dans les wagons, car ce qu’il y a de chouette avec le train comparé au bus, c’est qu’on peut se lever et marcher, on n’est pas encastré dans un siège pendant 12h non-stop! On reste un peu à sa place, puis on prend son pot de beurre de peanut et ses tartines à aller manger dans le wagon panoramique.

11_2014-05_Via-Rail_Train-Canadien_Montreal-Vancouver

12_2014-05_Via-Rail_Train-Canadien_Montreal-Vancouver

13_2014-05_Via-Rail_Train-Canadien_Montreal-Vancouver_Wagon-Restaurant

14_2014-05_Via-Rail_Train-Canadien_Montreal-Vancouver_Wagon-Restaurant

15_2014-05_Via-Rail_Train-Canadien_Montreal-Vancouver_Wagon-Restaurant

Alors on se perd dans l’observation des paysages. Je ne vais pas vous cacher que la plus grande partie du voyage traverse… des plaines. Et les plaines, c’est comment dire… PLAT. Des arbres, des forêts, des champs et des lacs à pertes de vue, on va être honnête le Manitoba et la Saskatchewan sont particulièrement BORRING! ˆˆ

Mais quand le troisième matin, peu après que le soleil se soit levé, on commence à discerner à l’horizon les glaciers de l’Alberta, alors là le voyage prend tout son sens. Montagnes et lacs miroirs commencent à succéder, et on a tôt fait de se laisser absorber par ce paysage magique de carte postale…

Mais le voyage en train, c’est aussi toutes ces rencontres! Alors bien sûr, il est tout à fait possible de se caler tranquillement dans le wagon panoramique pour lire, écrire, écouter les gens… Mais ce qui est si différent des autres moyens de transport, c’est cette proximité qui se créé si facilement entre les passagers.

Tiens, vous jouez aux cartes? Dîtes, je peux me joindre à vous? C’est comme ça qu’on apprend à jouer au “Crazy 8” – un jeu un peu semblable au Uno mais avec des cartes normales. 🙂 On profite des concerts impromptus, comme celui de cette fille qui passa une demi-heure à captiver son auditoire avec sa guitare et son harmonica.

16_2014-05_Via-Rail_Train-Canadien_Montreal-Vancouver_Wagon-Restaurant

17_2014-05_Via-Rail_Train-Canadien_Montreal-Vancouver_Wagon-Restaurant

18_2014-05_Via-Rail_Train-Canadien_Montreal-Vancouver_Wagon-Restaurant

19_2014-05_Via-Rail_Train-Canadien_Montreal-Vancouver_Wagon-Restaurant

20_2014-05_Via-Rail_Train-Canadien_Montreal-Vancouver_Wagon-Restaurant

(Via-Rail a un programme permettant – sur sélection – aux artistes de voyager gratuitement en échange de quelques prestations musicales pendant le trajet, bon à savoir!) On discute, on fait connaissance, on se trouve des points communs, comme avec cette anglaise qui vivait à Montréal les derniers mois.

Petit à petit, on commence à se sentir chez soi, même si on a vite fait le soir venu de rêver d’un VRAI lit – confort n’est pas le maître mot – et surtout d’une douche – hygiène non plus! En effet, quand on voyage en classe économique, pas de wagon couchette. (pour ça, il faudrait débourser au moins la bagatelle de 1000$, outch!)

Alors chaque soir, on déplie l’appuie jambes et on incline son siège, à moins qu’on ait la chance d’avoir 2 sièges pour soi auquel cas on peut essayer tant bien que mal de s’allonger dans une sorte de position fœtale pas forcément beaucoup plus confortable en fait… Quand à la douche, on oublie car il n’y a que des toilettes! ˆˆ

Quoi que, un bon plan que j’apprendrai un peu tard, et que lorsque le train marque l’arrêt à Winnipeg, celui ci durant 4 heures, il est possible d’aller prendre une douche au YMCA de la ville. Ne connaissant pas la combine, je ne devais que vadrouiller dans la ville – inintéressante au possible – en touriste.

21_2014-05_Via-Rail_Train-Canadien_Montreal-Vancouver_Wagon-Panoramique

22_2014-05_Via-Rail_Train-Canadien_Montreal-Vancouver_Wagon-Panoramique

23_2014-05_Via-Rail_Train-Canadien_Montreal-Vancouver_Wagon-Panoramique

24_2014-05_Via-Rail_Train-Canadien_Montreal-Vancouver_Wagon-Panoramique

DCIM101GOPRO

Quand aux repas, soit on a été prévoyant – comme moi qui avait des provisions pour 3 jours ˆˆ – soit on improvise à bord! J’admets que mon alimentation fut un peu monotone pendant 3 jours : tartines de peanut butter et pomme le matin, salade, crudités, humous et smoothies aux autres repas!

Sachant qu’il n’y a pas de frigo pour stocker sa bouffe, mieux vaut avoir bien choisi ses aliments! Sinon il reste toujours l’option snacks vendus à bord, ou mieux le restaurant! C’est d’ailleurs cette option que j’ai choisie pour mon dernier soir à bord, histoire de me la jouer classe comme Hercule Poirot dans l’Orient Express.

Ceci dit, ce n’était même pas si hors de prix que ça car le prix des plats étaient dans les 20/25$, comprenant une entrée et un dessert! A faire au moins une fois dans le voyage donc. 😉 A noter également qu’il y avait des fontaines à eau et surtout que les serveurs acceptaient de me remplir gratuitement ma thermos d’eau chaude.

Pendant 3 jours, je n’ai pas vu le temps passer et sincèrement, si vous envisager de traverser le Canada, surtout dans le sens Montréal / Vancouver, si vous avez le temps, optez pour le train! C’est réellement un voyage dans le voyage, et sur les longs trajets, ce n’est pas forcément beaucoup plus cher que ce qu’on croit si on est malin.

26_2014-05_Via-Rail_Train-Canadien_Montreal-Vancouver-Jasper

27_2014-05_Via-Rail_Train-Canadien_Montreal-Vancouver

28_2014-05_Via-Rail_Train-Canadien_Montreal-Vancouver

29_2014-05_Via-Rail_Train-Canadien_Montreal-Vancouver

30_2014-05_Via-Rail_Train-Canadien_Montreal-Vancouver

Premier conseil : prenez Mégabus pour faire le trajet Montréal / Toronto – 6 heures et le billet est à partir de seulement 1$ – ce qui vous fera économiser par rapport au même trajet en train, de toute façon ce dernier partant de Toronto! Deuxième conseil, voyagez en basse saison! (départ avant le 31 Mai)

Troisième et dernier conseil, surveillez les offres promotionnelles en ligne! Ainsi, il est possible d’obtenir un tarif avantageux de l’ordre de parfois 50% sur le tarif normal proposé en ligne en temps normaux. Dans les faits, j’ai par exemple payé mon billet 300$ au lieu de 400$ via la réservation normale.

J’imagine qu’être flexible sur la date de départ peut également aider, même si lorsque j’ai acheté mon billet – j’ai attendu à peine 3 semaines avant car les promos ne sont guère en ligne plus d’un mois à l’avance – il y avait beaucoup de disponibilités et que le train était loin d’être plein au final!

D’ailleurs, c’est une chose que j’ai apprécié, si les sièges ne sont pas attribués d’avance et que c’est donc par ordre dans la file d’attente qu’on monte, si un couple ou une famille ne trouve pas de place côte à côte, le contrôleur va gentiement demander aux personnes de se déplacer afin qu’ils puissent voyager ensemble.

31_2014-05_Via-Rail_Train-Canadien_Montreal-Vancouver_Rocheuses-Alberta

32_2014-05_Via-Rail_Train-Canadien_Montreal-Vancouver_Rocheuses-Alberta

33_2014-05_Via-Rail_Train-Canadien_Montreal-Vancouver_Rocheuses-Alberta

34_2014-05_Via-Rail_Train-Canadien_Montreal-Vancouver_Rocheuses-Alberta

35_2014-05_Via-Rail_Train-Canadien_Montreal-Vancouver_Rocheuses-Alberta

C’est trois fois rien, mais c’est TELLEMENT appréciable! Car personnellement, il n’y a rien que je déteste plus que ces gens qui alors qu’ils voient bien que tu es 2 – et que tu demandes aimablement s’ils accepteraient de changer de place – ne font aucun effort, AUCUN! (altruisme zéro, ça me donne envie de dégommer les gens ça ˆˆ)

Alors que moi je propose toujours spontanément de bouger quand je vois ce genre de cas, ben ça m’énerve – EN CRISSE comme diraient les québécois – les gens égoïstes qui n’en ont rien à carrer. BREF, à l’inverse du bus, le train c’est relax, tout le monde il est gentil. #BisounoursPower ˆˆ

Vous l’aurez compris, si je pouvais je troquerais Greyhound pour Via Rail plus souvent sans regrets! 🙂 D’ailleurs, point non négligeable, les membres HI bénéficient de 10% de réduction. Alors, vous attendez quoi pour sauter dans le train et vivre vous aussi votre aventure?

Et toi, que penses tu des voyages en train?

Plus d’informations sur le train Canadien entre Toronto et Vancouver.

« »
  • J’ai habité un an au Maitoba. Il a plus de richesses que ses Prairies et la moche Winnipeg ! 🙂

    • @Kenza ça je veux bien te croire, je n’ai pas eu le temps d’en voir plus que ce que j’ai pu apercevoir de la fenetre du train. 🙂

  • Waouh, ça semble être un super voyage ! Je sais pas si j’aurais la patience de rester assise presque tout le temps, enfermée dans le train, mais pour les paysages et la découverte des gens, ça me plairait bien quand même !

    • @Djahann ça demande moins de patience que de prendre le bus car au moins tu peux bouger, et rien que ça, ça aide à pas se sentir trop enfermé et on voit pas le temps passer!

  • Alors on ne se douche vraiment pas pendant 3 jours ??? Le train c’est un des trucs qui est dans ma to-do list et qui patiente 🙂

    • @Laulinea ben malheureusement oui car y a pas de douches à bord et le truc ne marque pas d’arrêt de plus de 30 minutes à part Winnipeg…

  • Magnifique article qui vend bien le truc 😉 L’an passé qd nous avions visité le Québec on avait été tenté mais le prix nous avait refroidit (et avec bébé aussi, on voulait etre un peu plus libre); peut etre une prochaine fois!

    • @working mum oui le prix sur les courts trajets n’est pas vraiment avantageux, c’est clair!

  • J’aime bien voyager en train, même trois jours comme ça ça me botterait bien ! 
    J’adore le wagon où l’on voit super bien tout autour de soi, ça doit être fabuleux ! 
    Et pas de douche pendant trois jours bah ça se fait, la preuve :p
     
     

    • @MamzelDree oui le wagon panoramique est clairement LE truc cool, s’il n’y avait pas fait si froid j’y aurais bien passé une nuit à la “belle étoile”. 😉

  • J’adore voyager en train, à chaque fois que je fais des tours des USA, je ne privilégie que ce moyen de transport ! Je dois en être à plusieurs centaines d’heures… Et je ne m’en lasse pas, surtout pour cette quiétude, ce mélange de gens venant de tous horizons… Quel bonheur. Pour moi c’est ça, le vrai voyage ! C’est comme ça que je le vois !
    Par contre, je n’ai pas apprécié mes deux expériences avec ViaRail, que ce soit au niveau du service ou des prix que je trouve plus que gonflés. Je reste donc à la frontière sud 😉

    • @Isa je voulais tester Amtrack mais à chaque fois j’ai opté pour le bus car les horaires ne me convenaient pas… mais ça me tenterait aussi!

  • […] y a quelques jours, je vous avez laissés à Jasper où je venais d’arriver après un périple de 3 jours en train. A peine installée à mon auberge, je devais sympathiser avec une allemande et deux québécoises, […]

  • […] plus en accord avec mes convictions. Toutefois, je vais être honnête, même si j’adore voyager en train par exemple, il n’en reste que ce type de trajet a un […]

  • […] bout du Canada, et pour s’y rendre ce n’est pas vraiment une sinécure! Au printemps j’avais pris le train mais je dois avouer que là, je ne sais pas si j’en ai le […]

  • […] à voyager autrement qu’avec une voiture, malheureusement on a déjà vu que le train est à la fois pas plus rapide et assez cher. Quand à prendre l’avion, oubliez ça pour […]

  • super ton récit! moi c’est vrai que j’ai eu la chance de vivre le voyage côté couchettes… plus confort, mais je pense qu’on y fait un peu moins de rencontres… par contre pour l’histoire des douches, je me disais que ça doit être possible pour les 2e classe de se faufiler discrètement dans les wagons 1e et d’en prendre une non? il y a une douche au bout de chaque wagon… toi tu t’es baladée dans les espaces 1e ou ils contrôlent l’accès?

    • @sarah tour du monde je t’avoue que j’ai tout simplement pas essayé de me faufiler en première classe, mais ceci dit j’avais quand même l’impression qu’on était bien compartimentés, d’ailleurs je me demande si c’était pas aussi 2 wagons différents ! Bon après je ne regrette rien, l’expérience en mode baroudeur est aussi sympa. 😉

  • Oh mon dieu c est beauuuuuuuuuuuuu :-).
    J ‘ai traversé la Russie en Transsiberien, aller et retour. Retour d un trait, 7 jours non stop. Et comme tu le dis, ces gens du train avec qui tu vas partager une intimité. J’ai d excellents souvenirs de ces moments obligés à penser, à lire, a regarder par la fenetre, à echanger avec ces russes qui veulent te nourrir car ils te trouvent trop maigre.
    Alors que je haissais les 4h d attente gare du nord dans le froid…

  • […] les voyages en train et une chose est sûre, je le ferai à ma façon ! C’est à dire sans itinéraire organisé […]

  • Super! Merci pour ces infos!
    Nous partons à 5 (famille avec 3 enfants) au mois de mai pour 3 mois au Canada que nous allons traverser (train, vélo, location de véhicule), nous envisageons de prendre le train entre Jasper et Toronto mais on hésite… 3 nuits avec la petite dernière de 2ans et demi!!! Y a t-il des familles qui font ce voyage?
    Bonne continuation,
    Une famille de voyageurs…

  • Bonjour,
    où as-tu trouvé le trajet Montréal-Toronto avec Mégabus à partir de seulement 1$ ? Est-ce un rabais lorsqu’on a acheter les billet Viarail ? Merci, et en passant, il est super ton texte 🙂 !

Toi aussi laisse ton petit brin d'herbe...