Voyager à petits prix au Québec… et ailleurs ! [partie 1 : le transport]

C’est étrange, alors que d’un côté je n’ai jamais eu aussi peu de congés (merci les 2 semaines canadiennes annuelles…) je crois que je n’ai jamais autant voyagé que cette année! Pas forcément très loin, mais entre New York, Boston, Toronto, Ottawa, Québec, le Saguenay, la Gaspésie et 2 week-ends en chalet on peut dire que je n’ai pas chômé! 😉

L’air canadien me donne envie d’en profiter à fond, et même si j’ai un salaire plutôt confortable, mon budget n’est pas pour autant extensible! Alors, j’ai mes bons plans pour économiser de ci de là, et comme je suis une fille super sympa, j’ai décidé de partager ça avec vous! On commence avec l’épineux problème du transport!

En effet, il vous faut savoir qu’en Amérique du Nord le TGV n’existe pas! Ici le train est lent et surtout très cher! Par exemple Montréal / New-York c’est pas moins de 11h de train contre seulement 6h de voiture… Et les prix sont généralement exorbitants, pas de quoi inciter à devenir client. Croyez moi, j’en suis presque venue à regretter la SNCF!

auto-partage_communauto_quebec

#1 Communauto = l’autopartage

Imaginez l’avantage d’avoir en tout temps une auto à disposition, mais sans avoir à débourser 30 000$, sans avoir à payer un parking ou à en assumer les frais d’entretien, c’est ça l’esprit Communauto! La réservation se fait en ligne en 3 clics : vous sélectionnez une date et vous voyez en temps réel les voitures dispos près de chez vous.

Niveau tarif, c’est très avantageux car en payant un abonnement à l’année (à partir de 39$, perso j’ai le forfait C parfait pour une utilisation occasionnelle) on paye ensuite un tarif soit à l’heure, soit à la journée + un tarif kilométrique. Et bon point, Communauto rembourse les frais d’essence. Au final, c’est environ 30% moins cher qu’un loueur traditionnel.

J’aime la praticité du service, pouvoir réserver aussi bien longtemps (maximum un mois) à l’avance que la veille (s’il reste des voitures de dispos). Et surtout ne dépendre de personne, car avec Communauto pas de bureau, mais votre clef d’abonné qui permet d’ouvrir un boitier sur chaque parking, afin de récupérer les clefs de votre véhicule.

Seul bémol, l’inscription au service pour un nouvel arrivant canadien est un peu épique. En effet, tout nouvel abonné doit laisser une caution de 500$, remboursable au bout de un an et comme Communauto ne pourra pas faire d’enquête de crédit sur vous, BIM faudra laisser à nouveau 500$ de plus, soit au total 1000$ de caution! OUCH, faut pouvoir les sortir.

Mais à part ça, je suis vraiment fan du concept. Certes cela repose beaucoup sur la confiance entre les usagers, mais ça a l’air de plutôt bien marcher! Et puis j’aime qu’ils ne chargent pas de frais supplémentaires au moins de 25 ans contrairement aux loueurs traditionnels (par contre, faut quand même avoir plus de 21 ans).

bus_greyhound_montreal_new-york

#2 Amigo Express

Si vous n’aimez pas conduire (ou si vous n’avez pas le permis) rassurez vous, le covoiturage est fait pour ça! Vous pourrez trouver des offres sur les sites de petites annonces mais personnellement je vous recommanderais Amigo Express pour sa fiabilité. En effet, ce site sert d’intermédiaire entre conducteurs et passagers, ainsi pas d’embrouilles!

Vous réservez votre place sur le site, payez directement en ligne les frais de réservation de 5$ et votre départ est garanti car le conducteur serait sanctionné par Amigo Express s’il n’honorait pas votre trajet. Ensuite c’est à vous de le payer lors du voyage.. Pratique, flexible et pas cher, par exemple comptez 20$ pour un Montréal / Québec!

#3 Greyhound

A défaut de trains, les cars sont un moyen de transport en commun assez développé en terme d’offre et accessible niveau tarif. La société la plus connue est Greyhound, et avouons que aller à New York pour moins de 150$ aller retour, c’est tentant. Je vous mettrais juste en garde sur le fait de prendre le bus pour aller aux Etats Unis…

... notamment en période de vacances ou de week-end prolongé! En effet, partir à New York le vendredi d’avant Noël était à la réflexion une très mauvaise idée. Je vous laisse imaginer une gare d’autobus avec un line-up de 300 personnes devant vous, 2h d’attente avant de monter dans un bus, puis 4h d’attente à la douane américaine en pleine nuit

Que du bonheur! Après j’imagine que j’ai joué de malchance et que sur des dates plus normales le problème est moindre. Pour voyager loin et pas cher, ça reste la solution la plus simple, même si avouons le, c’est pas non plus le grand luxe. Attendez vous à ne pas vraiment passer une bonne nuit de sommeil à cause des nombreux arrêts.

Il existe bien entendu d’autres compagnies de bus mais je ne les ai pas testées donc si certains d’entre vous ont des retours là dessus, n’hésitez pas à commenter!Je sais que MégaBus est intéressant pour Toronto. Par contre, je vous conseille de fuir les voyages organisés de touristes comme avec Sinorama qui ont plein de frais cachés!

Et toi, tes solutions pour
économiser sur le transport?

RDV bientôt pour le prochain épisode : l’hébergement!

« »
  • Haaaaaaaa Greyhound, mon moyen de locomotion australien. Mais les bus étaient rouges là-bas !

    • @Ninie Pouce tu crois qu’ils ont une couleur par pays? 😛

  • Pour avoir fait l’année dernière New York – Niagara Falls avec Greyhound, et franchit la frontière, je dois dire que le principal inconvénient que j’ai trouvé aux bus est de n’être que des bus et donc de m’avoir empêché de dormir (je dois avoir le sommeil léger, ceci dit). Le passage des Etats-Unis au Canada s’est fait sans encombre et assez rapidement (comparé à tes 4h d’attente ! Oo), sans doute dû au fait que la douane canadienne est moins “pointilliste” que l’étasunienne. Hormis le confort limité (pour dormir), les bus Greyhound sont plutôt cool. Si je me souviens bien, on peut même avoir accès à Internet !
    Entre Québec et Montréal, je me souviens avoir  utilisé le train. Plus pratique pour un voyage occasionnel, et plus évident (si seulement j’étais tombée sur ce genre d’articles il y a deux ans !) En classe économique, j’avais l’impression d’être en 1ère française. Siège extra-large, prises électriques à tous les sièges, plein de places pour mes jambes, Wifi gratuit. Un mode de transport sans doute lent et cher, mais les étendues traversées étaient magnifiques. J’ai si peu utilisée le wifi, accrochée que j’étais à observer le paysage *o*.
    Merci pour tous ces tips (et le reste de tes articles que je lis, même si je ne prends pas toujours le temps de commenter ^^). J’en tiendrai compte pour ma prochaine fois au Canada !

    • @G. oui c’est vrai qu’il y a le wifi, c’est un avantage! Quand on a le temps le train c’est effectivement top pour regarder les paysages…

  • Alors là super génialissime article !!! et pour partir en road trip tu as un conseil ?

    • @laulinea tout dépend du road trip mais pour ceux d’une semaine que j’ai fait au saguenay et en gaspésie, c’était voiture de location + hébergements en chambres d’hôtes ou dans des motels. 🙂

  • Belle article,
    je voulais juste préciser que la caution de 500$ n’est pas obligatoire sur tous les forfaits (lievre pour ne pas le citer) et qu’au bout de 3 mois avec une carte de crédit, ils peuvent faire une enquête de crédit donc pas de problème non plus de ce coté là. (sauf peut être en pvt)
     

    • @bonenza merci pour la précision, c’est vrai que personnellement je n’avais pas de carte de crédit d’où l’absence d’enquête de crédit…

  • […] pour jaser voyage à petits prix! Souvenez vous, le mois dernier je vous donnais mes conseils pour économiser sur le transport, et maintenant parlons de l’hébergement! Depuis quelques années, les hôtels ont de plus en […]

  • […] que j’aurais aimé savoir d’avance, lorsque vous décidez de résilier votre abonnement Communauto, il faut rendre votre set de clefs en mains propres ou par courrier. (ce qui n’est pas […]

Toi aussi laisse ton petit brin d'herbe...