Un week-end festif au Brive Plage Festiv’All 2010

La dernière fois que la Corrèze m’accueillait, c’était dans le cadre d’un week-end patrimoine, mais cette fois ci même si la culture et le terroir ne sont jamais bien loin, c’était un week-end festif au Brive Plage Festiv’All qui était au programme! C’est entourée de 2 gentils blogueurs : David de Reportages Photos et Albin de Musique Radio ainsi que de notre gentille chaperonne Khlauda que je suis donc retournée en Corrèze… 😉

Après 4h de train en provenance de Paris, c’est à peine arrivés à Brive que nous nous sommes mis en route vers le Brive Plage Festiv’All. Comptez quand même un petit quart d’heure briviste car entre la ville en travaux et notre sens de l’orientation un chouilla défaillant, c’est en retard que nous avons enfin pu fouler le sable tant attendu!

Et tout de suite, on s’y croit! Du sable fin, une terrasse avec des tables et des parasols, un bar, des tapas, des glaces… ambiance relax! Ajoutez à celà une petite scène pour les apéros-concerts et y a vraiment de quoi se sentir en vacances! 😉 Bien en attendu, on était attendu par la très gentille équipe de l’Office de Tourisme de Brive. Vous ne pouvez pas les louper car ils portent un très joli débardeur (pour les filles / t-shirt pour les garçons) de couleur jaune avec le logo et la programmation du Brive Plage Festiv’All.

Comme après 4h de train on a faim, il était grand temps de se jeter sur des assiettes de tapas pour le dîner. Entre assiettes froides et assiettes chaudes, pour un prix de 6 à 12€ il y a du choix ! Personnellement j’ai jeté en ce vendredi soir mon dévolu sur l’assiette d’émincé de Limousine (en haut à droite ci-dessous) composée de noix de basses côtes limousines émincées, de galettes de pommes de terre maison et de beurre de noix maison. Le samedi soir, c’est l’assiette Axel and Co qui a remporté mes suffrages, (en bas à droite ci-dessous) composée de noix de Saint Jacques poêlées aux parfums de gentiane, de tomates séchées, de légumes grillés, de salade et de tapenade.

Le ventre rempli, il n’y avait plus qu’à rejoindre nos places de VIP pour le concert de Guem et de Salif Keita. Là on était vraiment des privilégiés (héhé on avait un pass “staff”) car on a eu accès au devant de la scène, idéal pour prendre nos photos! On était à approximativement un mètre de la scène… mais alors j’vous dis pas les vibrations des caissons de basses qu’on se prenait mais franchement on va pas chipoter! (Y a un photographe qui était malin et qui avait prévu les bouchons d’oreilles…)

Sincèrement, ce n’est à la base pas trop mon type de musique (et oui vous aurez peut être déjà compris que je suis une fan de musique celtique) mais en concert, c’est assez sympa. C’est une ambiance à vivre! Enfin bon, à la fin du concert, on en avait quand même plein les pattes (ba oui j’avais aussi bossé le matin avant d’aller prendre mon train) et c’est avec soulagement que nous avons pris la direction de notre hôtel,la Truffe Noire!

Un hôtel très sympathique mais assez haut de gamme certes. Les chambres ne sont pas de prime jeunesse mais néanmoins on s’y sent bien. Personnellement j’ai beaucoup aimé la déco de l’intérieur du restaurant et la terrasse ensoleillée, très modernes. En tout cas, le personnel était vraiment aux petits oignons et plein de petites attentions. Le seul bémol est le fait qu’ils étaient tellement aux aguets (à demander le numéro de la chambre lorsqu’on allait prendre le petit déj où qu’on rentrait dans l’hôtel pour vérifier que personne ne resquillait) que du coup ça me mettait un peu mal à l’aise… comme si j’étais pas trop à ma place…

Le samedi matin, après une petite visite du marché (dont je ne pourrai malheureusement pas vous montrer de photos, ma carte SD ayant eu une défaillance technique qui m’a fait perdre ces photos…) c’est à la distillerie Denoix que nous avions rendez-vous pour une visite afin d’en apprendre plus sur la fameuse liqueur de noix : la Suprême Denoix. Je suis mauvaise élève et je ne me souviens pas exactement de toutes les explications que le gentil monsieur nous a fournit mais en gros s’il n’y a qu’une chose à retenir, c’est que tous les produits Denoix sont fabriqués naturellement, sans ajout de conservateurs, d’arômes ou de colorants artificiels. Et le petit plus de la visite, c’est qu’elle ne se fait pas dans un musée inerte mais réellement là où travaillent les artisans!

Direction ensuite le restaurant de la Truffe Noire pour un déjeuner gastronomique à la Corrèzienne en compagnie de Jonah Lomu, ancien ailier du XV néozélandais et star du rugby mondial. Tartare de crabe et guacamole ou oeuf cocotte aux cèpes et foie gras en entrée, suivi d’un magret de canard avec sa purée de pommes de terre maison à la truffe, et pour finir un soufflé aux noix arrosé de liqueur de noix Denoix justement! 😉 Miam, c’était vraiment délicieux…

Pour digérer ensuite, un peu de Beach Rugby! Non je rigole, j’ai pas joué moi, juste regardé… 😉 Alors le beach rugby ce n’est pas comme du rugby normal. Première différence la taille du terrain ne permet pas de faire des actions aussi longues et deuxième différence, ici on ne se plaque pas! Il faut en fait attraper un des deux rubans que le joueur qui tient le ballon a d’accrochés à sa ceinture, ce qui stoppe immédiatement l’action. Ouep, je suis trop forte, j’ai tout compris! Enfin je crois…

Nous avons aussi eu dans l’aprem l’incroyable chance d’assister aux conférences de presse de Pep’s et de Tom Frager, mais je reviendrai plus largement dessus dans un prochain article. Bien entendu, concert du tonnerre le soir, toujours placés comme des VIP. Là, je peux vous dire que y a des groupies qui m’ont jeté de sales regards du genre “Mais pourquoi elle a le droit d’être là elle?”… Bref, pour avoir pu parler un peu avec ces mecs, ils sont géniaux mais bon j’en dis pas plus sinon j’aurai plus rien à dire dans l’article suivant… 😉 Tout ce que je peux dire, c’est qu’ils se sont vraiment donnés à fond et ça fait plaisir!

Le lendemain matin, comme il fallait se remettre de cette énorme soirée, c’était plutôt cool: grasse mat’ et dégustation de produits du terroir grâce à la confrérie du terroir « Les têtes de qu on a envi de voir » toujours sur Brive Plage… Au programme, dégustation de Salers, un apéritif local à base de gentiane… qui est très spécial! Pour être franche, ce n’était pas trop à mon goût car très amer mais apparemment les garçons ont bien aimé car ils en ont repris! Comme quoi tout est question de goût.

Dégustation aussi d’autres boissons alcoolisées plus sucrées tels que l’apéritif Framboise-Cassis-Griotte ou le Pom’ Tatin, ainsi que de vinaigre balsamique aux figues et épices ou de moutarde violette au moût de raisin. Que des produits du terroir qui nous été présentés par la Distillerie des Terres Rouges. Le principe de cette confrérie est en effet de se réunir une fois par trimestre environ autour de bons produits locaux en invitant un artisan.

Brive Plage c’était ce week-end mais le truc qui est cool, c’est que ça dure encore jusqu’au 7 août prochain! A venir entre autres les concerts de Diam’s le 31 juillet et de Florent Pagny le 7 août… Et vendredi 30 juillet notamment il y a la soirée Beach Party! Et le moins qu’on puisse dire c’est que l’équipe de Brive plage sait mettre l’ambiance (que ce soit avec ou sans moustaches)! Pour plus d’infos n’hésitez pas à faire un tour sur la page Facebook de Brive Plage.

Un grand merci à l’Office de Tourisme de Brive – et notamment à la gentille Clémentine Fréchinos et à Stéphane Canarias de m’avoir invitée – ainsi qu’à Khlauda, Albin et David de m’avoir accompagnée.

On remet ça quand vous voulez! Ah ba voui, c’est vrai je reviens déjà dans une semaine mais en famille cette fois! Et une chose est sûre, le Brive Plage Festiv’all je vais retourner y faire un tour! 😉

Voyage de presse sponsorisé par Adrider

« »
  • […] Brive la Gaillarde vous vous en souvenez? C’était tout mon été… ou presque! Et le contact était tellement bien passé avec l’équipe de l’Office de Tourisme qu’ils continuent à me donner des nouvelles de temps en temps… comme aujourd’hui où je vais vous parler brièvement du concours « BRIVE AROUND THE WORLD ». […]

  • […] Guadeloupe à moi, c’est Tom Frager. Souvenez vous, je l’avais découvert et rencontré à l’occasion du Brive Plage Festival voilà 2 ans! Et bien il vient justement de Guadeloupe où il a été dix fois champion […]

Toi aussi laisse ton petit brin d'herbe...