Prendre la vague… en Inde !

2

Lorsque j’ai décidé de prolonger mon séjour en Inde à la suite de mon voyage de blogueurs au Kerala, j’ai longtemps hésité sur où aller. Forcément j’ai pensé au très connu Taj Mahal, puis je me suis rendue à la raison que non seulement je ne voulais pas traverser toute l’Inde juste pour ça, mais que je ne voulais pas non plus que mon voyage ressemble uniquement à une checklist des lieux connus.

C’est donc tout naturellement que j’ai fait le choix de suivre ma copine blogueuse Anna… à la plage ! Je n’aurais pas pensé à la base passer mon temps en Inde ainsi, mais la tentation étant forte, j’ai ainsi passé pas moins d’une semaine à profiter du beau temps et des vagues de Varkala, petite station balnéaire située à 3 heures de train au sud de Kochi.

soul-and-surf_00

soul-and-surf_01

soul-and-surf_02

soul-and-surf_03

soul-and-surf_04

Et comme vous commencez à me connaître, je n’aime généralement pas juste faire “farniente”, j’ai décidé d’opter pour un séjour un peu plus sportif en posant mes valises à l’école de surf et de yoga “Sould & Surf”. La particularité de cette école, comme vous aurez pu le deviner, est de proposer à la fois hébergement, ainsi que cours de surf et de yoga.

Ici, ce qu’on vient chercher contrairement à une école de surf ou à un studio de yoga classique, c’est la communauté. Vous ne partagez pas seulement un cours avec les autres élèves, non ici c’est un mode de vie à part entière auquel vous prenez part. Moi qui pensait pouvoir profiter de mon séjour pour travailler, j’avoue m’être laissée entraîner par l’ambiance chill de la place…

soul-and-surf_05

soul-and-surf_06

soul-and-surf_07

soul-and-surf_08

soul-and-surf_09

soul-and-surf_10

Au programme, réveil tous les matins à 6h (oui, OUTCH) pour une session de surf sur la plage de Varkala, puis petit déjeuner tous ensemble au retour ! Petit déjeuner qui commence toujours par un smoothie et une belle assiette de fruits frais, mais change chaque jour pour le “plat principal”, parfois indien comme l’iddly, parfois plus traditionnel comme des pancakes, du muesli avec yaourt, des œufs brouillés…

Ensuite la journée est à vous jusqu’au soir pour relaxer et profiter du site ! Soit dans votre chambre – mais ça serait dommage de ne pas être en extérieur – soit dans les canapés ou transats au bord de la falaise. (petit conseil, prenez vous une part de gâteau banane / noix de cajoux, il est juste démentiel)

soul-and-surf_36

soul-and-surf_37

soul-and-surf_38

soul-and-surf_39

soul-and-surf_40

Les chambres sont quand à elles vraiment très confortables et charmantes, et sincèrement la seule chose que je leur reprocherais est qu’elles sont clairement au dessus des prix du marché : entre 45€ et 75€ en occupation simple et entre 75€ et 140€, même avec un super petit déjeuner, quand on peut partager une chambre en ville à 7€, ça fait mal au cul…

Mais bon, on paye le cadre et l’accessibilité des cours de surf et de yoga. D’ailleurs, il faut penser chaque jour à s’inscrire sur les grands tableaux noirs. A ne pas manquer, la session de yoga sur le rooftop au coucher de soleil ! (par contre, ne faîtes pas comme moi, la prof n’apprécie pas vraiment qu’on s’arrête pour prendre une photo pendant le cours ^^)

soul-and-surf_11

soul-and-surf_12

soul-and-surf_13

soul-and-surf_14

soul-and-surf_15

soul-and-surf_16

Par contre, je vais être assez honnête, je me fais assez souvent chier pendant les cours de yoga… Trop lent, trop mou, faire 10 fois de suite la salutation au soleil, généralement ça me soule lol ! Après j’ai conscience que c’est peut-être juste que j’ai manqué de chance et que je n’ai pas encore testé les bons cours de yoga. ^^

Du coup, je préfère parfois me faire ma propre séance de yoga que je peux arranger comme je veux, en mettant l’accent sur les headstands et handstands bien sûr ! 😉 Ce qui donne d’assez belles photos au coucher de soleil non ? J’avoue que je préfère de loin une pratique solitaire et à mon rythme, et pourtant dieu sait que le reste du temps je préfère les cours de sport collectifs !

soul-and-surf_17

soul-and-surf_18

soul-and-surf_19

soul-and-surf_20

soul-and-surf_21

soul-and-surf_22

soul-and-surf_23

Pour en revenir à la principale raison de ma présence, les cours de surf, il fallait donc se lever tous les matins à 6h pour une session de 2 à 3 heures de surf, répartis en groupes en fonction des niveaux ! On notera les surfboards attachés sur le toit d’un tuk-tuk. Si c’est pas en Inde qu’on voit ça, je me demande où sinon. 😉

J’avais déjà eu l’occasion de surfer quelques fois en France, au Canada et à Hawaii et je n’étais donc plus tout à fait une débutante… Mais pour autant, j’éprouvais encore pas mal de misère à me lever sans hésitation sur  ma planche, et lors de cette semaine j’ai pu vraiment progresser. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’ai prolongé mon séjour !

soul-and-surf_24

soul-and-surf_25

soul-and-surf_26

soul-and-surf_27

soul-and-surf_28

soul-and-surf_29

Pour vous dire, j’ai même commencé lors de mes deux derniers jours de surf, à me rendre “de l’autre côté des vagues”, comme les vrais surfeurs ! J’ai ainsi découvert ce que c’était de passer plus de temps à attendre assise sur sa planche, à scruter les vagues au loin, plutôt que d’uniquement prendre les petites mousses blanches…

Et j’ai ainsi pu prendre mes premières “green waves”, oui oui, c’est à dire commencer à surfer la vague avant qu’elle ne se brise ! Un moment épique, où je dois le concéder, si j’ai réussis, c’est en grande partie grâce à mon coach. (je passerai sous silence que quand j’ai essayé de le refaire toute seule, tout ce que j’arrivais, c’est à plonger dans la vague lol)

soul-and-surf_30

soul-and-surf_31

soul-and-surf_32

soul-and-surf_33

soul-and-surf_34

soul-and-surf_35

Pour information, les leçons de surf en groupe coûtent 27€ l’unité et les sessions de yoga 6€, mais il existe des forfaits incluant plusieurs jours d’hébergement + surf + yoga. En résumé, j’ai adoré l’ambiance, et même si c’est vrai que comparé au budget moyen pour l’Inde, c’est très élevé, je n’aurais aucune hésitation à y retourner !

En effet, j’ai vraiment été très triste en partant, car j’abandonnais de nouveaux amis (mention spéciale à Rebecca, à Iris la blogueuse, et à ma copine américaine Maiella qui a accepté de partager sa chambre avec moi afin que je puisse changer mes plans et rester plus longtemps <3) et je serais bien restée plus longtemps…

Et toi, as tu déjà fait des stages de surf ?

Disclaimer : la première partie de mon séjour à Soul & Surf m’a été offert à titre gracieux mais j’ai de moi même choisis de rester plus longtemps en payant comme tout le monde et toutes les opinions exprimées ici restent cependant les miennes, honnêtes et sincères.

2 Commentaires

  1. […] J’ai toujours aimé surfer, même si très honnêtement je ne suis pas très douée ! Enfin, on s’entend que j’arrive maintenant à prendre sans problème les petites mousses blanches, mais dès qu’il s’agit de prendre de plus grosses vagues, il n’y a plus personne. ^^ (traduire par, “je me ramasse la gueule en plongeant dans la vague”) Pourtant c’est pas faute d’avoir surfé en France, au Canada, à Hawaï, en Inde lors de différents camps… […]

Laisser un commentaire